ARTISTE:

ALEX CARPANI

(ITALIE)
TITRE:

L'ORIZZONTE DEGLI EVENTI

(2020)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, Concept-album, Intimiste, Mélancolique, Symphonique
"Alex Carpani nous embarque dans un nouveau concept 100% italien. L'écoute est plaisante mais ne cache pas complètement quelques facilités."
ADRIANSTORK (18.03.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Tout au long de sa discographie officielle, sous son nom et dans ses projets parallèles, Alex Carpani a toujours clamé son amour du rock progressif, s'entourant d'un équipage ad hoc (David Cross, David Jackson, Aldo Tagliapietra). Cinquième album du maître italo-suisse, son titre "L'Orizzonte Degli Eventi" est un concept-album qui s'intéresse au moment où une vie peut basculer lorsqu'un individu est amené à prendre une décision cruciale. Tout comme pour l'album précédent, le groupe d'Alex Carpani est réduit à un petit comité : Giambattista Giorgi à la basse, Bruno Farinelli à la batterie, Alex Carpani se charge du chant, des claviers et des guitares virtuelles.

Passée une première piste qui introduit le concept (mais tend à être un peu longuette avec ses bourdonnements qui fermeront également l'album), nous sommes conviés à un voyage musical de 51 minutes. L'accent semble être mis sur un son plus hard, le rock progressif est présent par petites touches. L'aspect électro du précédent album a également été gommé, remplacé par les claviers que le Suisse maîtrise. Ceux-ci apportent l'esprit urgent et déshumanisé illustré par le concept ('Il Perimetro Dell' Anima'). Nous naviguons sur des fleuves tempétueux sur lesquels culminent des tempêtes. Même lorsque les flots paraissent calmés, la menace semble sourdre ('Fiore D'Acqua', 'Le Porte'), une constante chez Alex Carpani. Le sommet de l'album est atteint sur 'Tempo Relativo' avec un riff lugubre de basse sur lequel rebondit le chant clair. Une innovation : Alex Carpani décide de délaisser l'anglais pour chanter dans sa langue maternelle, l'italien. Le chanteur nous fait profiter de sa voix grave, généreuse, capable d'aller cueillir les notes les plus hautes, ou de s'emporter ('Lava Bollente').

Pour autant, si l'écoute s'avère très plaisante, l'amateur de rock progressif se lamentera de n'avoir plus que des miettes à se mettre sous la dent. Certes, on ne peut pas reprocher à un artiste de changer de style mais quand celui-ci vous colle à la peau, il est parfois regrettable de faire table rase du passé. Une autre grande absente est la guitare : même si Alex Carpani s'est occupé de sa dimension virtuelle, un guitariste réel n'aurait pas été de trop. Les guitares virtuelles sonnent trop en retrait ('Il Perimetro Dell'Anima'), réduites à n'être qu'un riff bruyant façon starter de moto ou cruellement exsangues ('La Fine E La'). Dans sa deuxième partie, l'album s'essouffle, certains morceaux s'avèrent quelque peu poussifs, le plus long morceau 'La Fine E La' s'étirant un peu inutilement. Certaines chansons s'avèrent trop prévisibles, redondantes et manquent parfois de corps, les enchaînements pouvant être parfois annoncés à l'avance. Facilités ou manque d'inspiration ? L'ultime piste 'Le Porte' permet cependant de relever le niveau avec une approche quasi symphonique et une construction plus progressive.

"L'Orizonte Degli Eventi" se présente comme un renouveau musical pour Alex Carpani. Celui-ci décide pour la première fois sous son nom de chanter intégralement en italien, le défi est hautement remporté. Malgré quelques morceaux très intéressants, l'album pêche par manque d'originalité et quelques facilités sur certains morceaux. Cet album se présente comme une transition et Alex Carpani semble sur la bonne piste pour s'affranchir définitivement de ses influences. Mais dernier conseil, Alex, passe une petite annonce pour embaucher un guitariste !


Plus d'information sur http://www.alexcarpani.com/





LISTE DES PISTES:
01. L'Orizzonte Degli Eventi (03:12)
02. Lava Bollente (04:36)
03. Fiore D'Acqua (05:28)
04. Il Perimetro Dell'Anima (06:49)
05. Tempo Relativo (05:06)
06. Sette Giorni (06:56)
07. La Fine E' Là (07:00)
08. Nel Ventre Del Buio (05:08)
09. Le Porte (06:43)

FORMATION:
Alex Carpani: Chant / Guitares / Claviers
Bruno Farinelli: Batterie
Giambattista Giorgi: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ALEX CARPANI: 4 Destinies
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
ARCHITECTS: For Those That Wish To Exist ⁣ (2021)
METALCORE - A vouloir toucher un large public, Architects semble avoir sacrifié sa créativité et son identité propre.
GRANT HAUA: Awa Blues (2021)
BLUES - Avec "Awa Blues", Grant Haua insuffle sa culture maori au blues des origines. Une très belle découverte.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALEX CARPANI
ALEX-CARPANI_4-Destinies
4 Destinies (2014)
4/5
5/5
F2 / ROCK PROGRESSIF
ALEX-CARPANI_Waterline
Waterline (2007)
2/5
3/5
MONUMENTUM / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021