ARTISTE:

DANKO JONES

(CANADA)
TITRE:

POWER TRIO

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Groovy, Happy, Old School
"Bénéficiant d’une production sans faille et d’une énergie qui n’a rien perdu de son aura, "Power Trio", sorte de réaffirmation de soi-même, est un bon album de rock qui représente un exutoire salutaire bien que restant classique."
CALGEPO (01.10.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Danko Jones est devenu au fil de ses 25 ans de carrière le symbole d’un rock inamovible : l’enfant naturel d’un ménage à trois constitué de Motörhead, AC/DC et Kiss dont il serait le légataire. Depuis maintenant quatre albums, le groupe s’impose un rythme de sortie régulier avec un écart de deux ans entre deux disques. Seulement voilà, ce timing a failli être remis en cause par la situation pandémique qui touche le monde depuis début 2020. Alors que l’on croyait Danko sûr de lui, le contexte sanitaire et l’immobilisme qui en a découlé ont semble-t-il eu raison de sa foi dans le rock, le conduisant à un blocage dans son inspiration. C’était sans compter sur l’abnégation du compère de toujours, JC, qui à force d’échanges a été l’étincelle de ce qu’allait devenir "Power Trio".

Car quoi de mieux que la musique pour extirper le chanteur de son mutisme, confirmant ainsi l'aspect thérapeutique que peut revêtir aussi l’Art. A force de navettes de fichiers facilitées par la nouvelle technologie, Danko a pu voir que le changement de méthode de travail ne pouvait entamer la qualité du résultat final dont le maître mot du processus créatif était la "simplicité" retrouvée. Celle-ci se mesure d’emblée avec une cover dépouillée par rapport à "A Rock Suprême" qui fourmillait de détails. Rien que le nom de l’album confirme un retour à un rock dans son plus simple appareil aidé en cela par un retour d’Eric Ratz à la production.

Exit les "expérimentations" à la ‘Dance, Dance, Dance’ sur le précédent album, cette nouvelle offrande respire le rock par tous les pores. Danko fait du Danko, et l’absence de surprise est compensée par un savoir-faire sans faille. "Power Trio" est de l’énergie à l’état brut, sans respiration, comme une réponse au silence qui a trop longtemps régné dans le monde. L’auditeur familier retrouve ainsi les gimmicks AC/DC dans ‘Start The Show’ (qui clôture paradoxalement l’album) avec une belle intervention soliste de l'invité Phil Campbell ou bien du quasi punk survitaminé (‘Flaunt It’). L’album peut être vu comme une sorte de réponse au contexte catatonique actuel en le percutant avec un aspect toujours aussi festif et fun (‘Saturday’) sans aucune fioriture, le groupe se connaissant parfaitement.

Si sur la forme il y a très peu de nouveautés, "Power Trio" trouve un surplus d’intérêt dans le fond. Naturellement, Danko Jones parle encore des femmes et du rock mais touché par tout ce qui se passe autour, il évoque dans ses paroles des sujets plus sensibles que d'habitude. Ainsi ‘Ship Of Lies’ pose un regard colérique sur la politique -et notamment américaine- de ces cinq dernières années. ‘Raise Some Hell’ à la guitare grasse évoque aussi une certaine révolte face aux faits divers qui inondent les actualités et notamment ceux liés aux évènements raciaux. Même si on reste loin des groupes politiquement engagés, c’est un aspect suffisamment rare chez Danko Jones pour être souligné.

Bénéficiant d’une production sans faille et d’une énergie qui n’a rien perdu de son aura, "Power Trio", sorte de réaffirmation de soi-même, est un bon album de rock qui certes demeure classique sur la forme. Il reste toutefois bien meilleur que le précédent disque en renouant avec ses racines originelles avec un dynamisme inaltérable qui, au regard des évènements encore en cours, représente un exutoire salutaire en attendant de le vivre pleinement en live.


Plus d'information sur http://www.dankojones.com/



GROUPES PROCHES:
EAT THE GUN, MOTORHEAD


LISTE DES PISTES:
01. I Want Out
02. Good Lookin'
03. Saturday
04. Ship Of Lies
05. Raise Some Hell
06. Blue Jean Denim Jumpsuit
07. Get To You
08. Dangerous Kiss
09. Let’s Rock Together
10. Flaunt It
11. Start The Show

FORMATION:
Danko Jones: Chant / Guitares
John Calabrese: Basse
Rich Knox: Batterie
Phil Campbell: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DANKO JONES : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
DANKO JONES + BOMBUS - 26 OCTOBRE 2012
Au lendemain de la prestation des Stones au Trabendo, l'ambiance est restée très Rock N' Roll avec Danko Jones...
DERNIERE INTERVIEW
DANKO JONES (23 AOÛT 2021)
Danko Jones est le recordman des interviews de Music Waves. C'est pour cela que pour la sortie de "Power Trio", Danko a délégué JC pour répondre aux questions de Music Waves sur la nouvelle livraison du groupe rock infatigable.
 
AUTRES CHRONIQUES
INSOMNIUM: Argent Moon (2021)
DEATH METAL - Avec "Argent Moon", Insomnium offre un voyage bouleversant dont la mélancolie envoûtante s'empare de l'auditeur dans une lumière blafarde mais d'une beauté aveuglante.
TOBY HITCHCOCK: Changes (2021)
A.O.R. - Grâce à quelques touches d’originalité et à l’interprétation de haut vol de Toby Hitchcock, "Changes" réussit à s’extraire de la masse des productions souvent formatées du genre.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DANKO JONES
DANKO-JONES_A-Rock-Supreme
A Rock Supreme (2019)
3/5
-/5
AFM RECORDS / ROCK
DANKO-JONES_Wild-Cat
Wild Cat (2017)
4/5
-/5
AFM RECORDS / ROCK
DANKO-JONES_Rock-And-Roll-Is-Black-And-Blue
Rock And Roll Is Black And Blue (2012)
4/5
-/5
PIAS / HARD ROCK
DANKO-JONES_Below-The-Belt
Below The Belt (2010)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021