GROUPE/AUTEUR:

WASTEFALL

(GRÈCE)

TITRE:
SELF EXILE (2006)
LABEL:
REPLICA
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""
STRUCK - 14.12.2006 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
S’il est des albums pour lesquels mon objectivité – condition sine qua non d’une chronique valable - est mise à mal : « Self-Exile » en fait définitivement partie ! Et c’est à grand renfort d’auto-persuasion et de coups de pieds au derrière du boss que je vais m’efforcer de ne pas utiliser trop de qualificatifs dithyrambiques pour décrire ce fabuleux « Self-Exile » !

Après nous avoir ébloui avec le déjà magnifique « Soulrain 21 » en hommage aux 13 victimes d’un tragique accident d’autobus ayant eu lieu sur les terres d’origine des membres de Wastefall, les grecs poussent la démarche plus en avant en nous proposant un 3e opus aux compos encore plus complexes, torturées et heavy…

L’affiliation à Pain of Salvation est toujours de rigueur tant Domenik Papaemmanouil officie dans un registre proche de maître Daniel Gildenlow et les musiciens naviguent sur une musique très complexe dans laquelle les suédois susmentionnés excellent !

Mais force est constater que l’on est pas loin de se demander si les élèves grecs n’ont pas si bien appris leur leçon qu’ils sont en passe de dépasser les maîtres… En effet et pour faire plaisir aux plus déçus par le virage pris par PoS dans ses dernières œuvres, Wastefall nous gratifie d’un prog métal mélancolique sur lequel la puissance des riffs est incontournable et vous prend aux tripes dès les premières notes pour ne vous lâcher que 58 minutes après... Même les titres acoustiques ne relâchent pas la pression, forts des émotions que fait passer le magistral Domenik Papaemmanouil !

Dès les gémissements introductifs, nous pénétrons dans un univers particulièrement tourmenté, torturé.
Les présentations faîtes, le travail de sape peut enfin débuter avec « Willow Man » véritable tuerie métal prog ; archétype des titres suivants qui laisseront malgré tout une petite place à deux petits joyaux mélancoliques que sont :
- le terriblement envoûtant « Sleepwalk » avec ses chœurs d’anges féminins plaintifs alternant avec des sanglots et quand toutes ses strates se superposent sur le refrain magnifié par Domenik Papaemmanouil, c’est tout simplement beau à en pleurer,
- le splendide « 4 Minutes to Abandon » : duo voix / guitare acoustique où la encore, le talent de Papaemmanouil saute aux oreilles tel un Daniel Gildenlow au meilleur de sa forme. Le frisson vous parcourt l’échine en particulier sur le final lors de la superposition des chants : tout simplement fabuleux !

Difficile de suivre un tel chef d’œuvre et ce sera le seul bémol de cet opus, à savoir que ce dernier clôture sur un « Provoke the Divine » qui bien que de très bonne facture ne nous transcende pas comme son devancier !

En conclusion, jusqu’à présent par leurs approches de la musique, seuls deux groupes (Pain of Salvation et Opeth ; excusez du peu !) avaient reproduit la copie conforme de ce que je recherchais dans un album, à savoir une savante alternance d’agressivité maîtrisée vous donnant une furieuse envie de taper du pied et de passages mélancoliques à vous tirer les larmes du corps et le tout sans que la cohérence du titre n’en souffre.
En effet, bien que techniquement au-dessus du lot, ce qui nous frappe dans la musique des grecs, c’est leur sens inné des mélodies qui vous scotchent, une volonté de garder un cap, un fil conducteur mélodique pour garder l’auditeur en haleine.

Dans une démarche relativement proche d’un PoS quoique plus heavy, Wastefall entre dans mon giron des groupes capables de me faire frissonner du début à la fin de leur œuvre ! Je vous avais prévenu : j’ai fait ce que j’ai pu pour que le contenu de cette chronique mais en toute objectivité, je pense que nous avons devant nous un « must » prog métal de l’exercice 2006 !

Plus d'information sur http://www.wastefall.com/



GROUPES PROCHES:
MEMORIES LAB, DIMENSION X, PAIN OF SALVATION, THESSERA, DARK SUNS

LISTE DES PISTES:
01. Intro
02. Willow Man
03. The Muzzle Affection
04. Dance Of Descent
05. Another Empty Haven
06. Strife For Definition
07. Sleepwalk
08. E.y.e.
09. Utopia Fragmented
10. 4 Minutes To Abandon
11. Provoke The Divine


FORMATION:
Alex Katsiyiannis: Guitares
Christos Kyrkilis: Claviers
Domenik Papaemmanouil: Chant
Kostis Papaleksopoulos: Batterie
Nick Valentzis: Basse


TAGS:
Expérimental, Technique, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WASTEFALL
DERNIERE ACTUALITE
Wastefall: Meridiem
Toutes les actualités sur WASTEFALL
DERNIERE INTERVIEW
En exclusivité pour Music Waves, le chanteur du groupe Domenik Papaemmanouil a bien voulu revenir sur les raisons de la récente séparation de la découverte prog métal 2007, Wastefall...

NOTES
4/5 (2 avis) 3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ALSO EDEN: About Time (2006)
ROCK PROGRESSIF Premier album peu convaincant d'Also Eden, nouveau venu sur la scène néo-progressive. En attendant la suite.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FALL OF ECHOES: Red Tree (2006)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WASTEFALL
WASTEFALL_Meridiem
Meridiem (2013)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020