ARTISTE:

CALIGONAUT

(NORVÈGE)
TITRE:

MAGNIFIED AS GIANTS

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Mélancolique
"Délicat et mélancolique, "Magnified As Giants" de Caligonaut nous plonge dans le meilleur d'un rock progressif estampillé seventies."
CORTO1809 (06.09.2021)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Jouer et tourner avec des groupes tels qu'Airbag, Oak ou Bjorn Riis Band durant dix années donne forcément l'envie un jour ou l'autre de se lancer à faire son propre album. C'est sans doute ce que s'est dit Ole Michael Bjørndal, l'âme de Caligonaut, qui sort en ce début 2021 un disque à la très jolie pochette graphique intitulé "Magnified As Giants".

Pour ce faire, norvégien jusqu'au bout des doigts, Bjørndal est accompagné par la quasi-totalité des musiciens de Wobbler renforcés par quelques transfuges d'Oak, Airbag et Pymlico. Il faut dire que la Norvège regorge de formations progressives de qualité. Mais la qualité des intervenants ne suffit pas toujours à faire de bons albums.

Qu'en est-il de "Magnified As Giants" ? Que l'amateur de rock progressif norvégien et de rock progressif classique en général (je déteste le terme old school qui donne à penser qu'il s'agit de vieilleries) se rassure, ce disque a tout pour le satisfaire. Les titres, longs (trois sur quatre dépassent les dix minutes), prennent le temps de développer les différents thèmes, tous aussi harmonieux et s'enchaînant dans des transitions d'une admirable fluidité. L'auditeur baigne dans un océan de douceur mélancolique, pastorale et bucolique très imprégnée de prog 70's. Si le caractère acoustique est assez prégnant, cela n'empêche pas Ole Michael Bjørndal de se fendre régulièrement de jolis solos de guitare électrique, aussi légers et aériens que ses arpèges de guitare acoustique ou que les nombreuses interventions des différents claviers, allant du piano à l'orgue d'église, sans oublier l'orgue Hammond pour la patine seventies. Le chant, très présent même s'il laisse place à de belles plages instrumentales, est certainement ce qui fera le moins l'unanimité. Empreint comme tout l'album d'une grande mélancolie, fragile et relativement détaché (on peut penser à Richard Sinclair ('Emperor')), il convient parfaitement au style musical abordé ici mais son caractère particulier peut en décourager quelques-uns.

Délicatesse est le maître-mot par lequel on peut résumer "Magnified As Giants". Amateurs de Genesis ou d'albums comme "The Geese and the Ghost" d'Anthony Phillips ou "The Snow Goose" de Camel, ne passez surtout pas à côté de cet excellent album. Venez respirer du rock prog seventies à plein poumons.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/caligonaut



GROUPES PROCHES:
ANTHONY PHILLIPS, WOBBLER, CAMEL, GENESIS, OAK


LISTE DES PISTES:
01. Emperor (14:35)
02. Hushed (10:43)
03. Magnified as Giants (05:46)
04. Lighter Than Air (19:34)

FORMATION:
Ole Michael Bjørndal: Chant / Guitares
Andreas W. S. Prestmo: Invité / Choeurs
Arild Brøter: Invité / Batterie (2,4)
Åsa Ree: Invité / Violon (1,2), Choeurs (1,2)
Henrik Fossum: Invité / Batterie (1)
Iver Kleive: Invité / Grandes Orgues (2)
Kristian Karl Hultgren: Basse / Invité
Lars Fredrik Frøislie: Claviers / Invité / Mellotron, Piano
Stephan Hvinden: Invité / Guitare Rythmique (2)
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
ABADDON
17/09/2021
  0 0  
3/5
Oui, c'est un joli album totalement dans la tradition des seventies. Trop, peut-être pour certains. Mélodies charmantes, relative variété dans les tons, il y a là un charme désuet mais certain. Reste le problème de la voix, que Corto qualifie de fragile mais qui me paraît incertaine, et ce côté hésitant pénalise l'ensemble du propos.
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
CALGEPO
06/09/2021
  0
Très belle découverte que cet album à la patine très singulière. En effet, la touche Camel est bien présente mais pas seulement, comme l'indique à juste titre la belle chronique de Corto, que je rejoins notamment sur la fluidité qui rend l'écoute très agréable.
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
STRYPER: In God We Trust (1988)
HARD ROCK MELODIQUE - "In God We Trust" voit Stryper tenter une mue commerciale avec un succès mitigé malgré quelques belles réussites.
ALÍRIO NETTO: All Things Must Pass (2021)
HARD ROCK MELODIQUE - Opus varié et mélodique, ce premier essai d'Alirio Netto, nouveau venu sur la scène internationale, devrait attirer de nombreux adeptes du hard rock mélodique. Auditeurs éclectiques, cet "All Things Must Pass" est fait pour vous.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021