GROUPE/AUTEUR:

THERION

(SUÈDE)

TITRE:
GOTHIC KABBALAH (2007)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
HEAVY METAL

""
NOISE - 26.01.2007 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le nouvel album de Therion voit le jour presque trois ans après le diptyque "Lemuria/Sirius B". Ces deux albums montraient un groupe au sommet de son art proposant un métal symphonique et orchestral à son apogée. D’ailleurs en 2005, dans un coffret superbe, "Celebrators of becoming", le groupe proposait une superbe anthologie live en quatre DVD et deux CD comme pour tourner une page avant d’entamer un nouveau chapitre.

Ce nouveau chapitre est donc "Gothic Kabbalah". Encore une fois c’est un double album avec pour différence une durée plus courte que ses prédécesseurs et surtout, s’il se présente comme le troisième volet d’une quadrilogie entamée avec Lemuria et Sirius B, il s’en trouve musicalement fort éloigné. Therion démarre ainsi une nouvelle ère en renouvelant largement sa musique et en évitant le risque de redite.

Ce "Gothic Kabbalah" est en première écoute assez déroutant. Therion nous propose une musique plus épurée. Les chœurs et arrangements orchestraux ont presque disparu tout comme le côté classique pour donner plus de place au chant et aux guitares. Si cela peut apparaître décevant au premier abord, quelques écoutes suffisent pour balayer cette première impression et apprécier à sa juste valeur la musique qui reste riche et passionnante.

De nouveaux aspects de Therion sont mis à jours tout au long de ces deux disques. Tout d’abord, les titres sont plus vite assimilables – presque commerciaux – avec quelques touches folk intéressantes. Ensuite c’est du coté du chant que les changements sont les plus impressionnants avec un aspect death curieusement absent. La raison vient sans doute de l’abandon de ce poste par Christoffer Johnsson pour laisser la place à divers vocalistes tels Mats Leven, déjà présent auparavant mais intégré comme membre à part entière, ou encore le nouveau venu Peter Karlsson qui apporte un plus indéniable à l’ensemble. N’oublions pas la gente féminine représentée ici par une voix soprano d’opéra et un type de chant plus pop rock, renforçant le côté accessible de l’oeuvre.

Malgré ces changements, la griffe du groupe se retrouve à chaque instant. L’ambiance dégagée tout au long du disque est typiquement Therion avec notamment ce fameux côté mystique qui happe l’auditeur dès les premières mesures…

Au contraire d’un "Lemuria" qui peinait un peu sur sa fin, la formation par l’apport de compositeurs supplémentaires a su trouver une nouvelle énergie créatrice. Les titres qui composent l’album présentent un métal qui garde un côté symphonique – certes allégé - avec une légère face gothique et un côté heavy assez présent.

Dès 'Mitternacht Löwe', on rentre donc dans le nouvel univers du groupe et le chant soprano aide à retrouver ses marques rapidement, avant, avec le titre éponyme, de découvrir la facette plus folk et plus assimilable du groupe. Ce morceau est un tube en puissance au refrain immédiat.
On trouve juste après dans une veine gothique un single évident - chose jusqu’ici rare chez Therion - portant le nom de 'The Perennial Sophia'.
La suite des deux disques est un voyage entre passages plus théâtraux, 'Close up the streams', passages bien heavy, 'The Winsdom and the cage' ou 'The Trinity' avant de finir sur un morceau énorme de 12 minutes, 'Adulruna Redivivia', qui sonne comme un mixe de ce que faisait Therion avant et leurs inspirations actuelles.

Therion a donc sorti son opus le plus commercial de sa carrière mais ce que le groupe a perdu en complexité, il l’a gagné en musicalité. Si le travail vocal reste sans conteste le point fort de l’album il ne faudrait surtout pas occulter la force des passages instrumentaux lyriques et épiques. Le plaisir d’écoute s’avère immense et cet album pourrait bien permettre au groupe de gagner un public métal un peu plus éclectique. On peut dire que ce début d’année commence très bien…

Plus d'information sur http://www.megatherion.com



GROUPES PROCHES:
LIVA, DIMMU BORGIR, TURISAS, FLESHGOD APOCALYPSE, SARAH JEZEBEL DEVA, TRISTANIA, SOLARIS, CORONATUS, QANTICE, SIRENIA

LISTE DES PISTES:
01. Der Mitternachtlöwe [5:38]
02. Gothic Kabbalah [4:32]
03. The Perennial Sophia [4:53]
04. Wisdom And The Cage [5:13]
05. Son Of The Staves Of Time [5:10]
06. Tuna 1613 [4:21]
07. Trul [5:11]
08. Close Up The Streams
09. Wand Of Abaris [5:50]
10. Three Treasures [5:30]
11. Path To Arcady [3:53]
12. Tof - The Trinity [6:17]
13. Chain Of Minerva [5:28]
14. The Falling Stone [4:50]
15. Adulruna Redibiba


FORMATION:
Christofer Johnsson: Guitares
Hannah Holgersson: Chant
Johan Niemann: Basse
Katarina Lilja: Chant
Kristian Niemann: Guitares
Mat's Leven: Chant / Guitares
Petter Karlsson: Chant / Batterie
Snowy Shaw: Chant


TAGS:
Symphonique, Opera Rock
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THERION
DERNIERE ACTUALITE
THERION : Nouveau morceau
Toutes les actualités sur THERION
DERNIER ARTICLE
THERION + ELYOSE + ANTALGIA - 1ER OCTOBRE 2012
En cette soirée où les chanteuses de Metal Symphonique étaient à l'honneur, le Bataclan avait des airs d'opéra... Tous les articles sur THERION
DERNIERE INTERVIEW
Petite leçon de chanson française avec Therion

NOTES
3.5/5 (2 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PAIN OF SALVATION: Scarsick (2007)
METAL PROGRESSIF Scarsick marque un nouveau tournant dans la discographie de Pain of Salvation avec un Metal progressif plus direct, plus facilement assimilable de prime abord et moins expérimental.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BLIND EGO: Mirror (2007)
ROCK PROGRESSIF "Mirror" est un album bien interprété mais un brin formaté et manquant d'audace pour réellement emporter tous les suffrages.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THERION
THERION_Beloved-Antichrist
Beloved Antichrist (2018)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / AUTRES
THERION_Les-Fleurs-Du-Mal
Les Fleurs Du Mal (2012)
4/5
2/5
REPLICA / HEAVY METAL
THERION_Live-Gothic
Live Gothic (2008)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
THERION_Sirius-B
Sirius B (2004)
4/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
THERION_Lemuria
Lemuria (2004)
4/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020