.
.
ARTISTE:

THE GEORGIA THUNDERBOLTS

(ETATS UNIS)
TITRE:

CAN WE GET A WITNESS

(2021)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé, Old School, Sudiste
"Avec seulement quatre titres inédits, "Can We Get A Witness" offre cependant des fondations solides à The Georgia Thunderbolts pour leur permettre de rejoindre rapidement la relève talentueuse du rock sudiste."
LOLOCELTIC (28.12.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Nous avions laissé The Georgia Thunderbolts en 2020 avec un EP éponyme de qualité mais sur lequel planait avec insistance l’ombre de Lynyrd Skynyrd. Alors qu’il avait déjà fait paraître un premier opus autoproduit en 2019 ("Southern Rock From Rome"), le quintet de Géorgie sort cette fois son premier album officiel sur le label Mascot Records. En réalité, le nouveau venu, intitulé "Can We Get A Witness", recycle neuf titres déjà parus sur les deux disques précédents et ne propose que quatre nouveaux morceaux dont une reprise du ‘Midnight Rider’ du Allman Brothers Band ("Idlewild South" – 1970). Autant dire que les chances de voir la bande de TJ Lyle révolutionner son style semblent particulièrement minces.

Ne nous méprenons cependant pas sur la qualité du produit car le southern rock servi par The Georgia Thunderbolts, s’il ne brille pas par son originalité, n’en est pas moins savoureux et gouleyant. A ce titre, les nouveaux morceaux valent leur pesant de bouteilles de bourbon. Enrichis par les interventions d’un harmonica rutilant et nasillard, ‘Take It Slow’ et ‘Half Glass Woman’ représentent la face la plus hard du rock sudiste. Puissants, virils et poussiéreux, ils offrent également de belles prestations de TJ Lyle au chant et à l’harmonica, et de la paire de guitaristes qui balance riffs et soli accrocheurs. Plus typique et positif, ‘Walk Tall Man’ voit réapparaitre l’ombre de Lynyrd Skynyrd de façon prégnante. Quant à ‘Midnight Rider’, il fait ici l’objet d’une interprétation plus musclée que l’original.

Pour le reste, il est difficile de rajouter grand-chose à ce qui a déjà pu être écrit au sujet des cinq titres présents sur l’EP de 2020, même s’il est toujours agréable de se laisser envoûter par le captivant et ambitieux ‘Set Me Free’. Quant aux pièces ressorties des cartons de la première autoproduction, il faut bien reconnaître que la puissance hypnotique de ‘Can I Get A Witness’ et l’énergie positive et contagieuse des countrysants ‘Dancin’ With The Devil’ et ‘It’s Alright’ méritaient d’être remises en lumière pour rendre justice à leurs qualités. La reprise du ‘Be Good To Yourself’ d’Andy Fraser reste pour sa part plus anecdotique et n’apporte pas grand-chose à l’ensemble.

Il reste maintenant aux Georgia Thunderbolts à nous offrir enfin un véritable nouvel opus confirmant leur talent tout en proposant du matériel inédit et faisant preuve d’une identité plus assumée. En regroupant tous leurs titres sur "Can We Get A Witness", les Américains s’offrent une fondation sur laquelle s’appuyer afin de lancer réellement leur carrière tout en personnalisant un peu plus leur art qui reste encore très marqué par l’influence de Lynyrd Skynyrd. C’est à ce prix qu’ils pourront rejoindre les Whiskey Myers, Blackberry Smoke et autres Robert Jon & The Wreck au sein de la relève du genre, car leur talent est quant à lui incontestable.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/gathunderbolts/





LISTE DES PISTES:
01. Take It Slow - 4:01
02. Lend A Hand - 3:21
03. So You Wanna Change The World - 4:21
04. Looking For An Old Friend - 4:41
05. Spirit Of A Workin' Man - 4:22
06. Midnight Rider - 3:10
07. Be Good To Yourself - 2:55
08. Half Glass Woman - 3:24
09. Dancin' With The Devil - 4:27
10. Can I Get A Witness ? - 4:55
11. Walk Tall Man - 3:34
12. It's Alright - 3:56
13. Set Me Free - 7:06

FORMATION:
Bristol Perry: Batterie
Logan Tolbert: Chant / Guitares
Riley Couzourt: Guitares
Tj Lyle: Chant / Claviers / Harmonica
Zach Everett: Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
11/01/2022
 
116
0
N'est pas Lynyrd ou Blackfoot qui veut : ce charmant groupe de Georgia peine à faire décoller son"Rock sudiste",la faute à un son pas si moderne que ça ( celui de la batterie est exécrable !)un rythme très en dessous de la vitesse autorisée et des guitares trop timides...seul le chanteur s'en tire plutôt bien grâce à un organe très développé dans des démonstrations vocales très appuyées ( on aurait bien aimé la même chose pour le grateux ?!) Au final,seuls 2 ou 3 morceaux sortent du lot, notamment Take it slow qui contrairement à son titre est quasiment le plus rapide de l'album... rien n'est perdu mais il va falloir passer la vitesse supérieure pour pouvoir sortir du lot...
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE GEORGIA THUNDERBOLTS : Nouvelle vidéo
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
CLINT SLATE & IONA JAMES: Chapter 2: The Doubter's Dance (2021)
POP - Petite galette de grande qualité, "The Doubter’s Dance" révèle un duo très complémentaire qui distille une pop savoureuse et intelligente. A découvrir et à suivre, assurément.
HATE: Rugia (2021)
DEATH METAL - Avec ce "Rugia" aussi bouillonnant que mortifère, Hate coagule death et black metal et expose une forme insolente pour un tel vétéran qui comme le bon vin (de messe) se bonifie avec le temps.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE GEORGIA THUNDERBOLTS
THE-GEORGIA-THUNDERBOLTS_The-Georgia-Thunderbolts
The Georgia Thunderbolts (2020)
3/5
4.3/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022