ARTISTE:

ARJEN ANTHONY LUCASSEN

(HOLLANDE)
TITRE:

STAR ONE - REVEL IN TIME

(2022)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Epique, Technique
"Sans atteindre le niveau des œuvres majeures d’Arjen Lucassen, " Star One - Revel In Time" reste une belle leçon de savoir-faire, émaillée de moments fort sympathiques."
ABADDON (03.02.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

C’est Arjen Anthony Lucassen qui a, dès sa mise en œuvre, le mieux qualifié le style de son projet Star One : "space metal". Fidèle à sa stratégie qui rassemble - dans Star One, Ambeon ou Ayreon - des musiciens d’horizons divers, il retourne à ses amours plus métalliques avec un "Revel in Time" où l’on note avec gourmandise la présence d’invités prestigieux, parmi lesquels Steve Vai, Ross Jennings ou Jeff Scott Soto.

La recette globale est connue : en appuyant sur le côté agressif des guitares, sur les sonorités plus "cosmiques" des synthés, sur les tonalités plus aiguës des chanteurs, sur la puissance de la batterie (et de sa double-pédale), sur des riffs percutants, en s’appuyant sur une production impeccable, dynamique et précise, et en comptant sur le savoir-faire de tous les interprètes, Arjen est sûr de son affaire. Le résultat est redoutable d’efficacité et livre une collection de titres remarquables... mais souvent attendus. Que le ton soit speed (‘Fate of Man’), hard (‘Black to The Past’), ou quasiment heavy (‘28 Days’), les titres assurent mais peinent à surprendre, malgré une science du break et des harmonies vocales jamais prise en défaut.

Mais ceux qui connaissent les productions de Lucassen le savent, tout comme Arjen a toujours introduit du metal dans ses œuvres progressives (cf. le "Flight of the Migrator" d’Ayreon), il aime également glisser du prog dans son metal. Et c’est dans ces moments-là que réside le meilleur de "Revel in Time". Dans ‘Prescient’, dont son concepteur dit qu’il est “le titre le plus proggy de l’album”, avec la prééminence des claviers, un passage teinté de folk et une utilisation marquée des chœurs et harmonies chorales en dialogue qui le placent un peu à part. Dans ‘Today Is Yesterday’, quand le titre joue sur les oppositions chorales et caricature la rythmique metal, jusqu’au solo qui joue avec les codes de façon assez réjouissante. Et dans l’ultime ‘Lost Children of the Universe’ : au début le style renoue par moments avec une grandiloquence chorale épique quasiment oubliée depuis "Actual Fantasy" et l’ouverture de ‘Abbey of Sin’, puis après le break, Steve Vai livre un solo de guitare qui sans être dans la démonstration, est d’un feeling éblouissant.

Venant après un "Transitus" ayreonien décevant, "Revel in Time" est un retour vers des valeurs plus conventionnelles mais plus sûres. Sans atteindre le niveau des œuvres majeures du géant hollandais, il reste une belle leçon de savoir-faire, émaillé de moments fort sympathiques. A noter que l’album est présenté comme un double CD, le second proposant des versions alternatives très principalement marquées par le changement de chanteur.


Plus d'information sur http://www.ayreon.com





LISTE DES PISTES:
01. Fate of Man - 5:29
02. 28 Days (Till the End of Time) - 7:21
03. Prescient - 6:34
04. Back from the Past - 4:50
05. Revel in Time - 4:38
06. The Year of ’41 - 6:20
07. Bridge of Life - 5:14
08. Today is Yesterday - 5:46
09. A Hand on the Clock - 5:52
10. Beyond the Edge of it All - 4:52
11. Lost Children of the Universe - 9:46

FORMATION:
Arjen Lucassen: Guitares / Basse / Claviers
Ed Warby: Batterie
Erik Van Ittersum: Claviers
Joost Van Den Broek: Claviers / Hammond
Adrian Vandenberg: Guitares / Invité
Alessandro Del Vecchio: Chant / Claviers / Invité
Brittney Slayes: Chant / Invité
Dan Swanö: Chant / Invité
Jeff Scott Soto: Chant / Invité
Joel Hoekstra: Guitares / Invité
Marcel Singor: Guitares / Invité
Michael Romeo: Guitares / Invité
Micheal Mills: Chant / Invité
Mike Andersson: Chant / Invité
Ross Jennings : Chant / Invité
Steve Vai: Guitares / Invité
Will Shaw: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ARJEN ANTHONY LUCASSEN' Star One: Les détails sur 'Revel In Time'
 
AUTRES CHRONIQUES
OBSCURA: A Valediction (2021)
DEATH METAL - "A Valediction" est le disque le plus réussi d'Obscura, parfait dans son interprétation et dans la justesse de son propos.
SANDSTONE (IRL): Epsilon Sky (2021)
ROCK - A l'aube de souffler leur vingtième bougie, les Irlandais de Sandstone proposent avec "Epsilon Sky" un metal mélodique agréable à l’ambiance plutôt vintage et revêtant une authenticité notable.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ARJEN ANTHONY LUCASSEN
ARJEN-ANTHONY-LUCASSEN_Strange-Hobby
Strange Hobby (2016)
3/5
4/5
GLASS ONYON / ROCK
ARJEN-ANTHONY-LUCASSEN_Lost-In-The-New-Real
Lost In The New Real (2012)
4/5
3.7/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK
ARJEN-ANTHONY-LUCASSEN_Star-One-–-Victims-Of-
Star One – Victims Of The Modern Age (2010)
4/5
3.5/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
ARJEN-ANTHONY-LUCASSEN_Live-On-Earth
Live On Earth (2003)
3/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
ARJEN-ANTHONY-LUCASSEN_Space-Metal
Space Metal (2002)
3/5
3.7/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022