ARTISTE:

PORCUPINE TREE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

ARRIVING SOMEWHERE

(2006)
LABEL:

SNAPPER

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
""
TORPEDO (22.01.2007)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il était temps qu’un groupe de la trempe de Porcupine Tree immortalise une de ses prestations publique sur un DVD. C’est chose faite avec ce « Arriving Somewhere » se présentant sous la forme d’un double DVD, le premier présentant le concert dans son intégralité et le second regroupant divers bonus.

Filmé à Chicago en octobre 2005, ce concert offre des sensations on ne peut plus proche de celles que l’on peut ressentir en vrai lorsque Steven Wilson et ses acolytes mettent le feu à une salle.

Techniquement, vous pourrez apprécier en 5.1 le son live de « PT » qui s’avère – c’est souvent le cas - largement plus brut qu’en studio. La différence avec d’autres groupes c’est que malgré cette rugosité, on ne perd pas les qualités mélodiques qui font de PT une formation de premier ordre.
Visuellement, le résultat est très convaincant. Les différents effets (noir & blanc, vieux film, superpositions, flous) ainsi que les cadrages assez serrés assurent une immersion totale. On apprécie aussi le concept du « bon plan au bon moment » c'est-à-dire le visionnage en gros plan du musicien qui offre un moment musical intense via son instrument. Le public est bien présent sans être encombrant.

C’est ainsi que vous aurez l’occasion tranquillement assis dans votre canapé de constater à quel point Steven Wilson est doué mais peu expressif avec le public – Il se déridera tout de même à la fin du concert grâce à un cassage de corde incongru -, comment Colin Edwin fait l’amour à sa basse, ô combien John Wesley est effacé mais indispensable au groupe notamment par ses interventions vocales, les claviers bourrés de samples de Richard Barbieri et enfin vous chercherez ou Gavin Harrison à bien pu se greffer son métronome.

La set-list est bien musclée avec des titres - essentiellement piochés dans les deux derniers albums - taillés pour la scène – Monstrueuse « Hatesong » – heureusement entrecoupés de chansons un peu plus calmes histoire de souffler un peu…

On oubliera bien vite le second DVD qui brille par son manque d’intérêt avec sa demi douzaine de vidéos sans vie et une galerie de photo classique.

En conclusion, « Arriving Somewhere » est un excellent moment à passer avec un groupe au sommet de sa forme. Le show est énorme et l’objet rudement bien pensé jusqu’au générique de fin que, pour une fois, on ne zappera pas.


Plus d'information sur http://www.chemicalharvest.com





LISTE DES PISTES:
01. Revenant
02. Open Car
03. Blackest Eyes
04. Lazarus
05. Hatesong
06. Don't Hate Me
07. Mother And Child Divided
08. Buying New Soul
09. So Called Friend
10. Arriving Somewhere But Not Here
11. Heartattack In A Layby
12. Start Of Something Beautiful
13. Halo
14. Sound Of Muzak
15. Even Less
16. Trains

FORMATION:
Colin Edwin: Basse
Gavin Harrison: Batterie
John Wesley: Chant / Guitares
Richard Barbieri: Claviers
Steven Wilson: Chant / Guitares / Claviers
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
NIURK
23/02/2009
  0 1  
5/5
Un moment fabuleux, l'un des très rare DVD musicaux à m'avoir procuré autant d'émotions, des larmes versées sur Heartattack In A Layby aux sentiment de plénitude sur Even Less en passant par l'envoûtement physique des riffs d'Arriving somewhere but not here... J'ai pu dire après 1H45 de voyage dans mon salon que j'avais vécu pleinement pendant ces quelques moments, et relancer le DVD pour retrouver cette sensation intense et si particulière.
CERGE15
01/08/2008
65
  0 1  
5/5
Achetez le, copiez le, volez le... Faites ce que vous voulez ou pouvez mais surtout... Ecoutez le et Regardez le... Waouh ! je vous promets une claque, c'est beau, riche, puissant, créatif. Si le génie existe cela doit en être un témoignage, une réalité physique, charnelle, matérielle, ça vous prends aux tripes, au corps, au coeur, à l'âme, c'est "du" concret. "Chez ces gens", la maîtrise de la technique de leurs instruments, le sens de la mélodie, de l'orchestration, de l'arrangement, de la création (voir cymbal song) transpire tout au long des images et de leur musique... Du génie, j'vous dis.
Offrez-vous la rencontre de votre vie avec ces extras-terrestres, vous ne le regretterez pas ou alors, c'est que nous n'avons vraiment pas la même vision du monde qui nous entoure !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.4/5 (11 avis)
STAFF:
4.4/5 (9 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Porcupine Tree: Octane Twisted
DERNIER ARTICLE
PORCUPINE TREE - L'OLYMPIA (PARIS) - 13 OCTOBRE 2009
Pour cette première date française de la tournée "The Incident", Porcupine Tree réinvestit l'Olympia
DERNIERE INTERVIEW
PORCUPINE TREE LE 3 DÉCEMBRE (L'OLYMPIA)
Quelques heures avant de jouer devant 2.200 spectateurs, Gavin Harrison -le batteur de Porcupine Tree- reçoit Music Waves dans les loges de l'Olympia pour une interview "piquante" !
 
AUTRES CHRONIQUES
BLACKFIELD: Blackfield II (2007)
POP -
GREYLEVEL: Opus One (2006)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PORCUPINE TREE
PORCUPINE-TREE_Octane-Twisted
Octane Twisted (2012)
3/5
3.5/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
PORCUPINE-TREE_Anesthetize
Anesthetize (2010)
4/5
4.9/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
PORCUPINE-TREE_The-Incident
The Incident (2009)
4/5
3.7/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
PORCUPINE-TREE_Nil-Recurring
Nil Recurring (2008)
3/5
3.7/5
PEACEVILLE RECORDS / ROCK PROGRESSIF
PORCUPINE-TREE_Fear-Of-A-Blank-Planet
Fear Of A Blank Planet (2007)
5/5
4.2/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021