ARTISTE:

MESHUGGAH

(SUÈDE)
TITRE:

IMMUTABLE

(2022)
LABEL:

ATOMIC FIRE RECORDS

GENRE:

AUTRES EXTREME

TAGS:
Chant screamo, Dissonant, Technique
"Avec "Immutable", Meshuggah prouve qu’il demeure toujours ce fascinant colosse aux pieds de granit du metal extrême et nous laisse sidérés par autant de rage et de désespoir."
NEWF (24.03.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

C’est toujours pareil avec les albums de Meshuggah. Chaque titre a beau nous donner une bonne gifle en pleine figure, il est quasi impossible de ne pas tendre l’autre joue et de ne pas rendre les armes devant autant de puissance. Est-ce de la magie ? Non. Mais du talent c’est certain. Après 35 ans au service du metal extrême, les Suédois connaissent la recette par cœur pour nous scotcher à notre fauteuil et nous agripper aux accoudoirs. Et cette recette est immuable. D’ailleurs, en intitulant ce neuvième album "Immutable", le groupe prévient d’emblée ceux qui diront que Meshuggah se contente de faire du Meshuggah.

De fait, tous les ingrédients de la musique du combo sont là et bien là, ceux-là même qui emportent l’adhésion des uns et le rejet des autres. Car quoi qu’il en soit, il est impossible de rester indifférent face à ce rouleau compresseur de riffs dantesques et de noirceur abyssale. Alors bienvenue dans l’enfer hypnotique de Meshuggah, avec ses guitares huit cordes accordées au moins deux tons en-dessous de la normale, ses solos uniquement basés sur les dissonances (‘The Abysmal Eye’, ‘The Faultless’), le chant habité de Jens Kidman dont les hurlements rivalisent d’agressivité et dont les chuchotements d’outre-tombe sont encore plus malsains (‘Broken Cog’) et des polyrythmies injouables que Tomas Haake, même aidé de ses ordinateurs, est le seul à comprendre (la rythmique impossible de ‘God He Sees In Mirrors’).

L’effet de sidération hypnotique que provoque "Immutable" est finalement assez proche de la fascination que peut engendrer la musique de Tool, dont Meshuggah est le pendant extrême. Le long instrumental ‘They Move Below’ montre à quel point les deux groupes s’influencent mutuellement l’un l’autre depuis des années et ont une approche commune dans la recherche de la transe, avec des riffs répétitifs (‘The Faultless’) qui évoluent lentement pour kidnapper l’attention de l’auditeur, le laissant incrédule et désarmé face à son syndrome de Stockholm.

Mais même si les fondations de la musique de Meshuggah demeurent immuables, solidement ancrées dans un djent technique qu’il a lui-même inventé (‘Kaleidoscope’) et construites sur des riffs thrash metal pachydermiques (l’énorme ‘Armies Of The Preposterous’, l’inquiétant ‘Phantoms’), le groupe évolue tout de même légèrement avec "Immutable". D’une part parce que le son des Suédois est plus chaud et plus organique qu’à l’accoutumée sur ce nouvel album, ce qui paradoxalement accentue son ambiance nihiliste et inquiétante, à l’instar des influences black metal de ‘I Am That First’ et de l’étrange instrumental ‘Black Cathedral’. D’autre part parce que, toutes proportions gardées, cet album est sûrement le plus mélodique que Meshuggah ait produit depuis "Obzen", grâce à l’utilisation prédominante de nappes de guitares atmosphériques en arrière-plan (‘The Abysmal Eye’, ‘Light Of The Shortening Fuse’, ‘Ligature Marks’).

Avec "Immutable", le groupe suédois prouve qu’il demeure toujours ce fascinant colosse aux pieds de granit du metal extrême et nous laisse sidérés par autant de violence, de rage et de désespoir. Dans l’espace musical complexe et chaotique de Meshuggah, personne ne vous entendra crier.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/meshuggah





LISTE DES PISTES:
01. Broken Cog
02. The Abysmal Eye
03. Light The Shortening Fuse
04. Phantoms
05. Ligature Marks
06. God He Sees In Mirrors
07. They Move Below
08. Kaleidoscope
09. Black Cathedral
10. I Am That Thirst
11. The Faultless
12. Armies Of The Preposterous
13. Past Tense

FORMATION:
Dick Lövgren: Basse
Fredrik Thordendal: Guitares
Jens Kidman: Chant
Märten Hagström: Guitares
Tomas Haake: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MESHUGGAH : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
MESHUGGAH + HIGH ON FIRE - LE BATACLAN (PARIS) - 06 DECEMBRE 2016
Certainement le concert le plus lourd de cette fin d'année...
 
AUTRES CHRONIQUES
TANGERINE DREAM: Raum (2022)
ROCK ATMOSPHERIQUE - "Raum" nous replonge dans le passé et la genèse du groupe avec des ambiances planantes et des expérimentations sonores remises au goût du jour par le biais d’un assemblage soigné.
TEARS FOR FEARS: The Tipping Point (2022)
POP - Album tout sauf tape-à-l’œil, "The Tipping Point" est l’œuvre d’un groupe qui n’a plus rien à prouver ni à démontrer, si ce n’est se et nous faire plaisir.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MESHUGGAH
MESHUGGAH_The-Violent-Sleep-Of-Reason
The Violent Sleep Of Reason (2016)
3/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
MESHUGGAH_Koloss
Koloss (2012)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
MESHUGGAH_ObZen
ObZen (2008)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022