ARTISTE:

CARPENTER BRUT

(FRANCE)
TITRE:

LEATHER TERROR

(2022)
LABEL:

VIRGIN

GENRE:

AUTRES

TAGS:
80's, Electro
"Deuxième volet d'une trilogie conçue comme la bande originale d'un bon vieux slasher des années 80, "Leather Terror" brille d'une sombre opulence et s'impose comme l'opus le plus varié de Carpenter Brut."
CHILDERIC THOR (23.03.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Affirmer que Carpenter Brut est devenu un véritable phénomène tient du doux euphémisme, invention française que le monde entier (au moins) nous envie et qui a su dépoussiérer la synthwave en lui injectant une puissante dose de metal pour un résultat vrombissant qu'enténèbrent des références aux films d'horreur des années 80. Après trois EPs qui, entre 2014 et 2015 ont fixé son style endiablé et réveillé une armée de zombies échappés d'un vieux Lucio Fulci, Carpenter Brut a entamé une seconde trilogie, d'albums longue durée cette fois-ci, et baptisée "Leather".

Clin d'œil évident au fétichisme graphique véhiculé par le giallo et plus tard le slasher, son héritier américain, ce triptyque est conçu comme la bande originale d'un film d'épouvante imaginaire dont "Leather Teeth" (2018) nous a présenté son héros, Bret Halford, étudiant timide amoureux d'une fille qui le rejette. Ivre de vengeance, il est défiguré suite à une expérience chimique qui tourne mal et devient le chanteur d'un groupe de rock. "Leather Terror" nous conte la suite de ses aventures. Malgré une énergie toujours au garde-à-vous, le premier volet n'a pas manqué d'en décevoir certains qui l'ont jugé un peu trop lumineux, pas assez noir, ambiance plus solaire qui collait en réalité à son récit. A sa décharge, qui plus est, succéder aux trois EPs matriciels n'était pas chose facile et relevait même d'une impossible gageure.

La pandémie qui a figé la planète entière a laissé à Carpenter Brut le temps nécessaire pour peaufiner ce deuxième chapitre, le malaxant dans ses moindres détails, affinant les atmosphères, soignant les arrangements. Ce travail immense explique pour partie la réussite plus franche affichée par ce "Leather Terror" qui, osons l'annoncer de suite, domine son prédécesseur, vibrant d'une vitalité nocturne et foudroyante.

L'album frappe déjà par sa variété et par les nombreuses nuances dans lesquelles il puise sans pour autant jamais perdre en cohérence. Cela fait de lui sans aucun doute la création à la fois la plus touffue et la plus diverse de son géniteur, parfois hypnotique, souvent ténébreuse, toujours énergisante, rarement positive (à l'exception relative de ce 'Lipstick Masquerade' au feeling très Giorgio Moroder). Vierge de toutes guitares, "Leather Terror" dresse néanmoins un bloc extrêmement massif, ('Straight Outta Hell'), turbocompresseur qui écrase tout dans son sillage sans que l'absence de six-cordes n'en grève la force.

De multiples invités sont conviés, participant à cette impression d'abondance, chacun apportant sa personnalité pour modeler le morceau qu'il anime, que ce soit Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan) sur 'Imaginary Fire' dont il s'empare avec la limpide fureur qui le caractérise, la chanteuse Sylvaine qui hante un 'Stabat Mater' tripant, Johannes "Jonka" Andersson (Tribulation) qui précipite le terminal 'Leather Terror' dans un effrayant banquet gothique, pour n'en citer qu'une poignée.

Mais la force de ce deuxième album tient aussi et surtout à sa teneur beaucoup plus sombre, qui dicte un menu tout simplement plus sanglant, plus agressif, renouant en cela d'une certaine manière avec les morsures accrocheuses des premiers EPs desquels un titre comme l'ébouriffant 'Color Me Blood' pourrait être extrait. Enfin, plus encore que son prédécesseur, "Leather Terror" se confond totalement avec une bande originale de film. Le 'Opening Title' qui lance l'écoute, la progression dramatique qui le conduit jusqu'à ce final d'une infernale noirceur ainsi que la façon dont toutes les pistes s'emboitent les unes aux autres à l'image de l'enchaînement diabolique entre 'Day Stalker' et 'Night Prowler', attestent de cette dimension furieusement cinématique. 

Carpenter Brut a mis du temps pour concocter le deuxième volet de sa trilogie horrifique mais l'attente est récompensée par ce "Leather Terror" d'une sombre opulence dont on attend désormais la suite (et la fin) avec une impatience décuplée, la bave aux lèvres.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/carpenter.brut



GROUPES PROCHES:
ZOMBI, NIGHTSATAN


LISTE DES PISTES:
01. Opening Title
02. Straight Outta Hell
03. The Widow Maker
04. Imaginary Fire
05. “… Good Night, Goodbye”
06. Day Stalker
07. Night Prowler
08. Lipstick Masquerade
09. Color Me Blood
10. Stabat Mater
11. Paradisi Gloria
12. Leather Terror

FORMATION:
Carpenter Brut: Claviers
Alex Westaway: Chant / Invité
Ben Koller: Batterie / Invité
Greg Puciato: Chant / Invité
Jonka: Chant / Invité
Kathrine Shepard: Chant / Invité
Persha: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CARPENTER BRUT en concert à Nantes ce soir
DERNIERE INTERVIEW
CARPENTER BRUT (10 MARS 2022)
C'est le phénomène en vogue que Music Waves a rencontré. Carpenter Brut revient avec le deuxième volet de sa trilogie Leather pour une interview à coeur ouvert !
 
AUTRES CHRONIQUES
LEE ABRAHAM: Only Human (2021)
ROCK PROGRESSIF - Ce "Only Human" est conforme à ce que l'on pouvait attendre de la part de Lee Abraham dans un style rock néo progressif classique mais agréable à écouter.
TANGERINE DREAM: Raum (2022)
ROCK ATMOSPHERIQUE - "Raum" nous replonge dans le passé et la genèse du groupe avec des ambiances planantes et des expérimentations sonores remises au goût du jour par le biais d’un assemblage soigné.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CARPENTER BRUT
CARPENTER-BRUT_TRILOGY
Trilogy (2015)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
CARPENTER-BRUT_Ep-II
Ep Ii (2013)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
CARPENTER-BRUT_EP-I
Ep I (2012)
5/5
5/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022