ARTISTE:

DEF LEPPARD

(ROYAUME UNI)
TITRE:

DIAMOND STAR HALOS

(2022)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
80's, Groovy, Mélancolique
"Avec "Diamond Star Halos", Def Leppard couvre une grande partie des différentes facettes de son identité en les assumant toutes avec talent."
LOLOCELTIC (20.05.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

S’il est un groupe au sein duquel les liens entre les membres sont indéfectibles, c’est bien Def Leppard. Avec l’attente, après le dramatique accident de Rick Allen, et le soutien apporté à Vivian Campbell lors de sa lutte contre la maladie, les preuves indiscutables de cette solidarité ne manquent pas. Sept années après un album éponyme globalement réussi, les Léopards de Sheffield sont de retour avec un opus pour lequel ils ont été obligés de composer et d’enregistrer à distance les uns des autres en raison de la pandémie Covid. Comment le quintet a-t-il pu gérer une telle situation ? La réponse se trouve au sein des quinze pièces qui composent ce "Diamond Star Halos" dont le titre est un clin d’œil non dissimulé à T-Rex (paroles du titre ‘Bang A Gong (Get It On)’ en 1971) et pourrait laisser également envisager un nouvel hommage au rock britannique.

Def Leppard n’a jamais accepté de se laisser enfermer dans le carcan rigide d’un simple genre musical. La légende britannique se veut un groupe de Rock avec un grand R et le succès planétaire d’"Hysteria" (1987) n’a pas suffi à la convaincre de se cantonner aux simples territoires métalliques, aussi mélodiques soient-ils. Pourtant, après une introduction bombastique, ‘Take What You Want’ lance les hostilités sur des bases dignes des meilleurs titres de "High’n’Dry" (1981). Le quintet est toujours capable de dégainer des pièces hard rock à la fois cinglantes et mélodiques et il en parsème stratégiquement cet opus afin de relancer sa dynamique après des passages plus apaisés. Dans le genre, le groovy ‘Fire It Up’, l’imparable ‘All We Need’ ou un ‘Unbreakable’ alternant couplets mélancoliques et refrain accrocheur représentent des sommets.

Et puis il y a les racines british rock 70’s qui ont toujours été assumées avec fierté et dont le single ‘Kick’ est un superbe étendard. L’œillade à T-Rex est appuyée et le résultat est à la fois festif et entêtant. Il est aisé de retrouver d’autres hommages discrets disséminés tout au long de l’opus, que cela soit Mott The Hoople, Queen (‘From Here To Eternity’) ou Led Zeppelin. Mais la révérence la plus évidente reste celle à David Bowie, validée par la présence de Mike Garson, pianiste de l’homme aux mille visages, sur ‘Goodbye For Good This Time’ et ‘Angels (Can’t Help You Now)’ qui n’hésitent pas à nous mettre en apesanteur. Plus dispensables, les duos avec Alison Krauss voient la star de la country-music se cantonner aux chœurs sur des titres aux effluves pop qui ne dépassent pas le stade de l’agréable.

Malgré sa durée, "Diamond Star Halos" évite l’essoufflement dont souffrait son prédécesseur. Il voit Def Leppard couvrir une grande partie des différentes facettes de son identité en les assumant toutes avec talent. Il ne pourra pas prétendre à s’installer aux côtés des meilleurs albums des Britanniques mais il maintient un haut niveau de qualité et de créativité qui vient rappeler que le statut de légende n’est pas usurpé pour Joe Elliott et sa bande.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/defleppard





LISTE DES PISTES:
01. Take What You Want - 4:14
02. Kick - 3:42
03. Fire It Up - 3:19
04. This Guitar (feat. Alison Krauss) - 3:50
05. Sos Emergency - 3:25
06. Liquid Dust - 4:02
07. U Rok Mi - 3:33
08. Goodbye For Good This Time - 4:27
09. All We Need - 4:46
10. Open Your Eyes - 4:19
11. Gimme A Kiss - 3:12
12. Angels (can't Help You Now) - 4:57
13. Lifeless (feat. Alison Krauss) - 4:19
14. Unbreakable - 3:46
15. From Here To Eternity - 5:37

FORMATION:
Joe Elliott: Chant / Guitares
Phil Collen: Chant / Guitares
Rick Allen: Batterie
Rick Savage : Basse
Vivian Campbell: Guitares
Alison Krauss: Chant / Invité
Mike Garson: Claviers / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
02/06/2022
 
129
0
Je rejoins l'avis de l'ami Lynott : ce nouvel album des léopards sourds ( ne le seraient-ils pas devenus finalement ?)se situe dans la longue liste des albums anonymes du groupe, vite écoutés,vite rangés et vite oubliés... la seule question qui reste ( sans réponse) concerne tous les mastodontes des années 80 qui sont toujours en activité depuis 40 ans : comment faire du Def Lep sans refaire la même chose ? Certains comme ACDC ne se posent plus la question et déclinent le riff hard-blues jusqu'à la corde tandis que d'autres essaient d'actualiser leur son,au gré des évolutions techniques...il n'existe malheureusement aucune formule pour faire perdurer le succès, surtout lorsqu'il a atteint les sommets de Pyromania et Hysteria... reste l'obligation "alimentaire" des groupes ( il faut bien faire bouillir la marmite ! expression périmée depuis 1952!)qui les pousse à continuer...ah ma pauvre dame, c'est plus ce que c'était !!!
LYNOTT
20/05/2022
  0
C'est bien joli tout ça, ressembler à T-Rex, Mott The Hoople, Bowie ou Led Zep, mais ressembler à Def Leppard ça serait mieux bon sang !
Mais que le style des Léopards Sourds est loin ! Où sont les titres dans la veine de ceux qui peuplent On Through The Night, High'N'Dry, Pyromania et Hysteria !!!!
Quasiment aucune des mélodies ne m'ont accroché ici, j'ai pourtant insisté, mais rien à faire.
Désespérant.
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEF LEPPARD : Nouveau morceau
DERNIERE INTERVIEW
DEF LEPPARD (27 AVRIL 2022)
Def Leppard nous a fait l'honneur de les interviewer pour la première fois chez Music Waves, à l'occasion de la sortie de leur nouvel album, "Diamond Star Halos" !
 
AUTRES CHRONIQUES
MONUMENTS: In Stasis (2022)
METALCORE - Avec "In Stasis", Monuments hésite toujours entre djent et metalcore, mais affirme un peu plus son identité grâce à un nouveau chanteur impressionnant.
FIRST SIGNAL: Closer To The Edge (2022)
A.O.R. - "Closer To The Edge", quatrième opus de First Signal, n'atteint pas le niveau de ses prédécesseurs, malgré le talent d'Harry Hess.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEF LEPPARD
DEF-LEPPARD_Def-Leppard
Def Leppard (2015)
3/5
4/5
EAR MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
DEF-LEPPARD_Viva-Hysteria
Viva! Hysteria (2013)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
DEF-LEPPARD_Songs-From-The-Sparkle-Lounge
Songs From The Sparkle Lounge (2008)
4/5
4/5
UNIVERSAL / HARD ROCK MELODIQUE
DEF-LEPPARD_Yeah
Yeah! (2006)
2/5
-/5
MERCURY / ROCK
DEF-LEPPARD_X
X (2002)
2/5
4/5
MERCURY / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022