ARTISTE:

LAC PLACIDE

(FRANCE)
TITRE:

CLOSER

(2006)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
""
BATRIC (04.02.2007)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Découvert par Music Waves en 2003 lors de la sortie de leur premier album, Away, Lac Placide est une formation française qui m'avait marqué non seulement par son talent mais également par sa capacité à ne pas faire "que" de la musique mais à réellement apporter quelque chose de plus.

Il aura fallu attendre plus de trois longues années pour avoir droit à une nouvelle galette de ce groupe que, personnellement, je place dans les futures valeurs sures de l'hexagone.

Musicalement parlant, "Closer" suit la voie déjà tracée par son grand frère, en le surpassant très légèrement.
Deux choses marquent l'esprit assez rapidement : l'originalité et une personnalité encore plus affirmée que le premier album.
L'originalité dans le sens où le choix de deux voix, l'une féminine chantant en anglais et l'autre masculine s'exprimant en français, est non seulement confirmé mais également maîtrisé avec brio.
Une personnalité affirmée car, à la différence d'Away, on écoutera Closer pour ce qu'il est alors que l'on avait du mal avec le premier opus à ne pas rapprocher de nombreux plans de glorieuses figures du progressif. C'était certes un gage de qualité mais quel plaisir de constater que le cordon semble être coupé pour une autonomie musicale affirmée.

Les compositions de Closer sont donc construites autour de mélodies qui demanderont plusieurs écoutes car nous sommes ici loin d'une accessibilité évidente mais l'expérimentation n'est pas non plus le propos, harmoniquement parlant.
Je ne m'étendrai donc pas sur le détail de compositions qui ne pourront que satisfaire les amateurs de notre style de prédilection, par leur permanente alternance entre moments acoustiques et intermèdes électriques, structures rythmiques carrées et breaks inattendus mais jamais hors sujets.
Pour ma part, j'accorderai sans discuter une mention spéciale à "Clown de Dieu", morceau épique que j'espère avoir l'occasion d'entendre un jour sur scène, mais nombreux seront ceux d'entre nous qui resteront également cloués par "The Dark Gift" ou "Healing", cela me paraît évident.

De plus, comme je le disais plus haut, Lac Placide, à l'instar du bordelais Guillaume Cazenave qui officie certes dans un style totalement différent, est un groupe qui travaille également autour de sa musique et sait manipuler les ambiances. Ainsi, "Closer" est parsemé de petits intermèdes qui, si vous fermez les yeux, vous permettront de visiter pour quelques instants un monde se situant en d'autres lieux et d'autres temps. Et c'est cela qui parachève le style si particulier de Lac Placide : le monde qu'ils créent autour de leur musique. Par ces ambiances, Lac Placide vous invite à tenter une première entrée dans leur monde. Et si vous voulez aller plus loin dans la découverte de ce monde, je ne saurais que vous encourager à visiter leur site internet, porte ouverte vers un univers peuplé de musiciens aux noms aussi évocateurs que Le Bourgmestre ou l'Archiviste.

Alors, ce deuxième album ? Un coup de génie ?

J'aimerais bien répondre par l'affirmative mais il semble qu'un vilain farfadet ait décidé de diminuer notre plaisir en saupoudrant sur tout cela une touche d'imperfection sous la forme d'une production à nouveau moyenne. Il m'aura fallu un moment pour déceler enfin la nature de ce qui me gênait mais je pense avoir trouvé : il est dommage que les parties purement électriques mettent autant la guitare en avant, bien trop en avant à mon goût, avec de plus une forte tendance à "déchirer" les oreilles. Un son comme celui-ci tranche trop avec le son général de l'album et s'il serait à sa place dans certaines productions extrêmes, il gâche pour ma part le plaisir sur le style de Lac Placide. C'est dommage mais relativement facile à corriger pour le troisième album, non ?


Plus d'information sur http://www.lacplacide.com



GROUPES PROCHES:
IQ, GENTLE GIANT, MOSTLY AUTUMN, GENESIS


LISTE DES PISTES:
01. Healing - 09:16
02. The Dark Gift (part I & Part Ii) - 13:05
03. Haïtises - 08:05
04. The Trials - 08:25
05. Clown De Dieu - 15:59
06. Illusion.org - 06:18

FORMATION:
L'archiviste: Basse
Le Bourgmestre: Claviers
Le Rôdeur: Chant
Rebouteux: Batterie
Sa Majesté Roy: Chant
Sénéchal: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
NEMO: Si Partie 2 - L'homme Idéal (2007)
ROCK PROGRESSIF - Moins complexe et moins sombre que Si Partie I, cet "Homme Idéal" porte une nouvelle fois Nemo au sommet du rock progressif, et pas seulement hexagonal
AWACKS: The Third Way (2006)
METAL MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LAC PLACIDE
LAC-PLACIDE_Away
Away (2003)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
LAC-PLACIDE_Away--Freedom-From-Their-Hands
Away + Freedom From Their Hands (2003)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022