.
.

THE KILLERS

(ETATS UNIS)

DAY & AGE

(2008)
LABEL:

ISLAND

GENRE:

ROCK

TAGS:
80's, FM
"Avec seulement quelques bons titres, "Day & Age" fait échouer The Killers dans leur volonté de devenir 'le meilleur groupe de rock de l'univers'."
TORPEDO (23.08.2022)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
The Killers ne bouleverse pas ses habitudes et sort donc deux ans après "Sam's Town" un nouvel album "Day & Age", titre que son inventeur, le chanteur Brandon Flower, a bien du mal à expliquer. Ce dernier dit de "Day & Age" qu'il s'inscrit dans la lignée des deux précédents albums en un peu plus pop et que, dans un moment de lucidité exceptionnel, celui-ci ne serait sans doute pas leur meilleur album. Ce qui n'est pas totalement faux. 

Pourtant il débute plutôt bien ce "Day & Age", avec un 'Losing Touch' agréable au schéma pop/rock certes classique mais rempli de petits plans intéressants comme l'alternance des cuivres assez revêches avec des claviers plus doux et enveloppants ou l'habituel break calmant les choses avant l'explosion amenant le solo final. Avec le single qui suit, 'Human', on entre dans une autre dimension ; hommage à la new-wave ou vraie volonté d'exploration, ce titre franchement plus dance que pop en fera bondir plus d'un (en mal ou en bien) avec sa boite à rythme et ses synthés en tous genres omniprésents. Si en 2008, le titre n'apportait pas grand chose au paysage musical, en 2022 il a tendance à faire son effet et réveillera le côté nostalgique d'un grand nombre d'auditeurs tout en surprenant les jeunes curieux. Et ça continue avec 'Spaceman', le tube de l'album qui cette fois penche plus du coté Rock avec sa basse ronflante, ses « oh oh oh » à reprendre en concert, son refrain énorme et imparable et son pont improbable. Efficace et puissant !

Et puis ça devient n'importe quoi. Flowers semble avoir laissé libre cours à ses inspirations les plus débridées pour enchaîner les chansons n'ayant aucun rapport les unes avec les autres. Parfois ça marche, mais ici, c'est plus compliqué. La funky et délirante 'Joy Ride' détonne complètement d'autant qu'elle est suivie par la très classique 'A Dustland Fairytale'. Et que dire de la mélodie de 'This Is Your Life', superbe croisement entre "Le Roi Lion"  et Johnny Clegg ou 'I can't Say' et sa rythmique bossa-nova sur des claviers mielleux, la palme revenant peut-être à 'Neon Tiger', morceau que David Lynch aurait pu écrire s'il avait été musicien tant la finalité est difficile à cerner.

Une fois de plus, The Killers échoue dans sa mission d'être le "meilleur groupe de rock de l'univers". Ce n'est pas la volonté qui manque ni les moyens, d'autant que le chant, point faible des précédentes productions, s'est nettement amélioré. Les envolées incontrôlées dans des aigus ont disparu et il apparait bien plus posé. C'est plutôt l'envie sans doute trop démesurée et non canalisée qui fait partir le groupe dans tous les sens. Envie de profiter des technologies du moment, envie de plaire à tout le monde ou au contraire envie de faire ce que l'on veut, peu importe les avis extérieurs ? Avec des hits comme 'Spaceman', 'Mr Brighside' ou encore 'Somebody Told Me', The Killers a clairement la capacité de faire de superbes titres. Alors pourquoi pas un superbe album ? De nombreuses questions qui nécessiteront encore quelques années pour trouver une réponse...
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Losing Touch
02. Human
03. Spaceman
04. Joy Ride
05. Dustland Fairytale
06. This Is Your Life
07. I Can't Stay
08. Neon Tiger
09. World We Live In

FORMATION:
Brandon Flowers: Chant / Claviers
Dave Keuning: Guitares
Mark Stoermer: Basse
Ronnie Vanucci: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE KILLERS: 1er extrait du nouvel album
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
MICHAEL KIWANUKA: Love & Hate (2016)
AUTRES - Sur fond de soul et de funk, Michael Kiwanuka se questionne, fait face à ses démons mais il ne s'apitoie pas, permettant à "Love & Hate" de ne pas étouffer mais au contraire d'irradier.
KINGS OF LEON: Aha Shake Heartbreak (2005)
ROCK - Les Kings Of Leon se cherchent encore dans ce "Aha shake Heartbreak" qui est plus une curiosité qu'un album à conseiller.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE KILLERS
THE-KILLERS_Wonderful-Wonderful
Wonderful Wonderful (2017)
3/5
3.5/5
ISLAND / ROCK
THE-KILLERS_Battle-Born
Battle Born (2012)
4/5
2/5
ISLAND / ROCK
THE-KILLERS_Sam-s-Town
Sam's Town (2006)
2/5
4/5
ISLAND / ROCK
THE-KILLERS_hot-fuss
Hot Fuss (2004)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024