METALLICA

(ETATS UNIS)

72 SEASONS

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Chant éraillé, Old School
"Malgré quelques défauts, "72 Seasons" est un album très recommandable de la part d'un Metallica qui garde une belle énergie au service d'un thrash véloce efficace."
NOISE (17.04.2023)  
4/5
(0) Avis (3) commentaire(s) (1) Biographie + (4) storie(s)
"Hardwired… to Self-Destruct" avait permis de retrouver Metallica à un niveau de qualité très acceptable. Son successeur s’est fait un peu attendre et a suscité une incroyable excitation à la hauteur du monument qu’est le groupe. Porté par une pochette flashy, "72 Seasons", titre énigmatique sorti de l’imagination d’un James Hetfield toujours aussi torturé, est quasi aussi long que son prédécesseur mais tiens cette fois sur un seul disque.
 
Avec ‘72 Seasons’ et ‘Shadows Follow’, Metallica se place dans la lignée de "Hardwired" proposant deux titres assez longs et bien thrash, à l’équilibre entre puissance et mélodie parfait. Les refrains portés par un James Hetfield en forme sont excellents et les soli toujours aussi rapides et efficaces malgré un certain classicisme. ‘Screaming Suicide’, ‘Chasing Light’ et ‘Too Far Gone?’ présentent un aspect plus direct dans un style heavy thrash bien rentre-dedans avec des mélodies accrocheuses.

Au rayon fraîcheur, le très court ‘Lux Æterna’ a tout pour cartonner avec son refrain simple et direct et son solo galopant. ‘Inamorata’, groovy, puissant et accrocheur, fait tout autant effet. Un long break calme permet à Trujillo de faire entendre sa basse avant que le titre ne monte de nouveau en puissance, tout en feeling, pour déboucher sur une partie instrumentale efficace.

Si on s'était arrêté là, le disque aurait été parfait. Hélas Metallica a été trop gourmand et n’évite pas quelques titres un peu fades qui finissent par générer un ennui profond à force de traîner en longueur. Malgré ces défauts, "72 Seasons" garde la moyenne. Certes, c'est un pavé qu’il faut digérer mais il contient son lot de morceaux de bravoure. Les détracteurs de Metallica trouveront que le groupe a tout dit depuis longtemps mais les amateurs ne bouderont pas leur plaisir à l’écoute d’un disque percutant gardant sa force thrash intacte.
- Site officiel

Le saviez vous ?

Le titre "72 seasons" est signé James Hetfield et peut être compris comme les 18 premières années de vie.

LISTE DES PISTES:
01. 72 Seasons
02. Shadows Follow
03. Screaming Suicide
04. Sleepwalk My Life Away
05. You Must Burn!
06. Lux Aeterna
07. Crown of Barbed Wire
08. Chasing Light
09. If Darkness Had a Son
10. Too Far Gone?
11. Room of Mirrors
12. Inamorata

FORMATION:
James Hetfield: Chant / Guitares
Kirk Hammett: Guitares
Lars Ulrich: Batterie
Robert Trujillo: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LYNCH
17/04/2023
 
2
0
72 seasons ce n'est pas pour 72 années de vie ! Seasons = saisons = 18 ans soit les 18 premières années de vie tout simplement . Sinon je viens de commencer à jeter une oreille dessus et c'est vraiment sympa moi qui avait abandonné la cause Metallica depuis fort longtemps.
TORPEDO
17/04/2023
  0
Totalement en accord avec la chronique de Noise. C'est du Metallica, avec ses forces et ses faiblesses. Pas de quoi s'extasier mais pas de quoi non plus hurler au scandale.
THIBAUTK
17/04/2023
  0
Je comprend pourquoi je n'écoute plus Metallica: riffs peu inspirés et insipides, rythmes trépidants sans finesse et solo de guitare inutiles à la wah wah envahissante. Seule James et Robert tirent leur épingle du jeu. On sent le groupe en roue libre, perdu, à la recherche désespérée d’une inspiration passée. Bref, un disque sans inspiration, sans surprises, avec des titres inutilement longs ('Inamorata'). Il faut se sortir les doigts les mecs, faire de la musique et retrouver la fougue passée ! Déplorable pour une groupe de cette envergure.
Haut de page
LECTEURS:
3.8/5 (9 avis)
STAFF:
3.2/5 (10 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
METALLICA : NOUVELLE VIDEO
DERNIER ARTICLE
JOUER DE LA BATTERIE SUR GUITAR HERO
Ce dossier s'adresse à ceux qui souhaiteraient débuter la batterie rapidement sans se prendre la tête.
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
AHAB: The Coral Tombs (2023)
DOOM - Ahab revient à son meilleur avec "The Coral Tombs", récit houleux riche en atmosphères dramatiques et en noirceur orageuse.
INNER PROSPEKT: Canvas Three (2023)
ROCK PROGRESSIF - "Canvas Three" d’Inner Prospekt déroule un rock progressif très mélodieux et varié, majoritairement instrumental, permettant de passer un très agréable moment.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT METALLICA
METALLICA_Hardwired…To-Self-Destruct
Hardwired…to Self-destruct (2016)
4/5
3.5/5
AUTRE LABEL / THRASH
METALLICA_Death-Magnetic
Death Magnetic (2008)
2/5
3/5
WARNER / HEAVY METAL
METALLICA_St-Anger
St Anger (2003)
4/5
2.1/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
METALLICA_Reload
Reload (1997)
3/5
2.4/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
METALLICA_Load
Load (1996)
3/5
3/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024