GROUPE/AUTEUR:

IXION

(HOLLANDE)

TITRE:
TALISMAN (2006)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Passées les quelques longueurs et lourdeurs présentes tout au long des 68 minutes de l'album, Talisman se révèle au final un solide et intéressant album de néo-progressif classique, dans la lignée des travaux d'Arjen Lucassen."
TONYB - 16.03.2007 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Sous le nom d'Ixion se cache le hollandais Jankees Braam, âme et musicien principal de ce projet, dont "Talisman" est la deuxième réalisation.

A l'instar d'un Arjen Lucassen, notre batave s'est entouré d'un nombre conséquent de musiciens. Certes, les pédigrés sont moins retentissants (car moins connus dans notre univers) que pour Ayreon (question de carnet d'adresse peut-être), mais néanmoins de qualité. On y retrouve notamment Gerben Klazinga, pilier de Knight Area ou encore deux magnifiques interprètes féminines.

Sur le concept du Talisman, objet ayant parcouru les âges et peut-être influencé le cours de l'histoire, Ixion nous dépeint en autant de plages 11 dates clés de l'ère chrétienne lui permettant d'introduire quelques fantaisies musicales, notamment du chant grégorien sur fond de guitares métalliques ("Non Nobis").

Passé ce préambule, l'auditeur familier du néo à la sauce batave ne sera pas surpris d'apprendre que le propos musical de Talisman évolue entre Knight Area et Ayreon : une section rythmique sourde et puissante, parfois même un peu pesante, des guitares fleurtant souvent avec le métal et des interventions néo inspirées, proche d'Arena, voire même Fish (le court morceau "Legend"). Le violoncelle de Linde Faber viendra souligner quelques titres, apportant une mélancolie doucereuse entre deux passages typés "opéra-rock".

Passées les quelques longueurs et lourdeurs présentes tout au long des 68 minutes de l'album, Talisman se révèle au final un solide et intéressant album de néo-progressif classique. Sans maîtriser complètement toutes les ficelles de ce type de projet (Arjen Lucassen ne s'est pas non plus construit en 2 albums), Jankees Braam réussit à éviter la facilité et nous propose une musique sombre et inspirée, gageure de multiples écoutes plaisantes et intéressantes.

Plus d'information sur http://www.ixion-music.com/



GROUPES PROCHES:
, PERRUCHE, ARENA, KNIGHT AREA

LISTE DES PISTES:
01. The Crimson Puppeteer - 8:32
02. Legend - 2:46
03. Dawn - 5:07
04. The Raven And The Stone - 7:33
05. Redemption - 0:45
06. The Abyss - 10:42
07. Non Nobis - 8:24
08. Sea Of Cortez - 10:07
09. Prelude - 2:04
10. Catherine - 6:25
11. Talisman Revisited - 5:40


FORMATION:
Emile Boellaard: Batterie
Esther Ladiges: Chant / Choeurs
Gerben Klazinga: Orgue Hammond
Gerton Leijdekker: Chant / Guitares
Jankees Braam: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Linde Faber: Violoncelle
Maaike Breijman: Chant / choeurs
Martijn Bos: Piano
Michael Hos: Chant
Peter Boer: Basse


TAGS:
Chant féminin, Neo
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
SYMPHONIC ROCKER - 21/08/2007 -
0 0
2/5
Je n'accroche pas à cet album, je trouve les compositions, les mélodies ou les quelques passages progressifs pas très recherchés voire déjà attendus, j'ai l'impression que la "recherche" sur cet album concerne plus le son et l'ambiance que la composition. Je mets 5 tout de même, car je ne peux nier le travail et une certaine qualité.
Par contre une chose qui m'agace grandement sur cet album : cette basse synthétique (ou synthétisée) atroce, abusée et redondante qui appuie une note grave à chaque mesure !!! C'est assez pénible, on le retrouve à chaque morceau et c'est peut-être ça qui gâche un peu l'écoute de cet album ...
Je trouve que ce n'est pas si comparable que ça avec Ayreon, et on est loin encore de la maîtrise et la qualité d'un album d'Ayreon.
Pour ma première chronique et en hommage à Keith_Wakeman mais légèrement modifiée par mes soins, cet album, ce n'est pas ma chope de bière.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IXION
NOTES
2.5/5 (2 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DARYL STUERMER: Go! (2007)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AGHORA: Formless (2006)
METAL PROGRESSIF Si cette pièce maîtresse prog métal peut d’ores et déjà être considérée comme un incontournable du genre que tout amateur averti se doit de posséder, il faudra néanmoins plusieurs écoutes pour apprivoiser cet impressionnant mastodonte
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IXION
IXION_Garden-Of-Eden
Garden Of Eden (2009)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020