MALICE DIVINE

(CANADA)

EVERLASTING ASCENDANCY

(2023)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Old School, Technique
"“Everlasting Ascendancy” est un disque teigneux, mélodique, énergique et plaisant qui séduit, sans toutefois révolutionner le genre."
THIBAUTK (28.02.2023)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s) Coup de pouce
Malice Divine, venu du Canada, est le groupe d’un seul homme, une entreprise solitaire menée par Ric Galvez (ex. Astaroth Incarnate) au chant, à la guitare et à la basse. Ce dernier est accompagné par Dylan Gowan (Vespera et Hallows Die) à la batterie. Ric a publié un premier album sobrement intitulé “Malice Divine” à la très belle pochette. Bien accueilli, il affichait une forte maturité et plaçait la barre haut. Deux années après, voici sa suite “Everlasting Ascendancy”. Est-ce que la reconnaissance méritée passera par l’affirmation d’une personnalité que l’on entrevoit déjà ?

Le disque s’appuie sur des structures assez classiques épousant un habillage mélodique sensuel. Quelques titres tirent leur épingle du jeu : en premier ‘Everlasting Ascendancy’ à l’esprit progressif qui s’appuie sur un riff agressif, atténuant sa violence par une douce mélodie et une superbe guitare solitaire. Un titre très réussi qui clôt le disque sur un registre émotionnel sombre. ‘Reclaimed Strength’ débute par des arpèges dépouillés et une guitare lyrique. Le riff est acéré et la guitare enrobe la piste d'un soupçon de folie douce. Les couches mélodiques érigent une cathédrale malsaine et inquiétante. Un morceau de bravoure, digne de Children Of Bodom. Enfin quelques passages dingues habillent ’Usurping The Paragon’, titre d’un excellent niveau dont le riff nerveux rappelle Arch Enemy, avec une la guitare brillante et son vibrato chaleureux.

Certaines chansons semblent plus convenues. ‘At One With Infinity’ qui se base sur un riff lent et une mélodie entraînante est assez classique. Enfin, ‘Illusions of Fragmentation’ débute par des arpèges dépouillés sympathiques et des riffs angoissants qui construisent une ambiance inquiétante et froide, toutefois sa mise en place et ses développements sont assez prévisibles.

“Everlasting Ascendancy” est un bon album de thrash/death mélodique dans la lignée de Carcass, Children Of Bodom ou Arch Enemy : teigneux, énergique, plaisant et bien exécuté, animé par une folle passion dévastatrice. Certes le disque ne révolutionne pas le genre, mais sa musique propose suffisamment de belles mélodies et de temps forts. Un bon disque dont les ambiances sombres et variées, les cavalcades ponctuées de moments de bravoure font naître le plaisir. L’essentiel est là !
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
CHILDREN OF BODOM, CARCASS, ARCH ENEMY

LISTE DES PISTES:
01. Silenced Judgement (4:10)
02. Apparitions Of Conquest (8:22)
03. Usurping The Paragon (6:07)
04. At One With Infinity (6:06)
05. Parasitic Demons (5:39)
06. Reclaimed Strength (5:31)
07. Illusions Of Fragmentation (8:39)
08. Everlasting Ascendancy (8:10)

FORMATION:
Dylan Gowan: Batterie
Ric Galvez: Chant / Guitares / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Near Death Experience !"
AUTRES CHRONIQUES
MORGAN REID: Terran (2022)
GUITAR HERO - Sorte de guitar hero touche-à-tout, Morgan Reid nous présente un excellent premier album, moderne, punchy et technique à la fois.
GODSMACK: Lighting Up The Sky (2023)
HEAVY METAL - Présenté comme son dernier album, "Lighting Up The Sky" clôture la carrière studio de Godsmack avec sérieux et respect en proposant d'excellents titres heavy rock variés et très équilibrés.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024