DEATHSTARS

(SUÈDE)

EVERYTHING DESTROYS YOU

(2023)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

METAL INDUSTRIEL

TAGS:
Chant grave, Dissonant, Intimiste, Old School
"De retour après une longue hibernation de 9 années, Deathstars nous livre avec "Everything Destroys You" une nouvelle preuve de son efficacité sonore au détriment de toute originalité, ce qui ici n'est pas un grief."
ADRIANSTORK (18.07.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
En 2014, Deathstars, le groupe suédois de metal-indus, semblait avoir mis la clé sous la porte peu après la sortie de son album "The Perfect Cult". Quelle n'a pas été notre surprise de constater le retour d'entre les morts du Valhalla de cette formation sympathique avec "Everything Destroys You", son cinquième album studio.

Malgré cette hibernation de 9 années, le quatuor n'a pas bouleversé sa petite cuisine. Dès l'entame sur 'This Is', nous retrouvons plus ou moins les mêmes ingrédients que sur les précédents opus et la suite le confirmera. Deathstars évolue toujours dans la mouvance de son grand-frère teuton Rammstein avec des rythmiques jumelles. La voix puissante et très magnétique de son chanteur Andreas Bergh rappelle à juste titre celle de Till Lindemann. Mais le Suédois n'est pas qu'un clone vocal et sa voix s'aventure parfois dans des intonations death très à propos. Les claviers sont sans cesse lancés dans une lutte sans merci face à des guitares lourdes alors que la section rythmique sert d'arbitre impartial. Le grand secret de Deathstars ? A défaut d’être technique ou très original, c'est l'efficacité qui prime et à ce niveau-là, les Suédois sont vraiment imbattables.

"Everything Destroys You" se présente comme une collection d'hymnes metal indus avec un soupçon de gothique diablement entraînants. En plus de soigner l'aspect mélodique de leurs compositions, les Suédois sont des alchimistes du refrain qui se mémorise en un éclair et se fait redoutablement contagieux. Un auditeur inattentif pourrait écouter cet album en boucle sans s'en rendre compte à tel point l'énergie est communicative. Des chœurs féminins bien placés viendront percer la dernière cuirasse des sceptiques (en particulier sur 'Between Volumes And Voids'). Difficile de citer un seul titre qui sorte du lot, nous jetterons toutefois notre dévolu sur l'insaisissable 'An Atomic Prayer' (un rythme martial et une valse se confondent) ou encore 'The Churches Of Oil' qui dévoile une dimension grandiloquente qui aurait pu se poursuivre dans une voie plus symphonique.

De retour après un long hiatus de 9 années, Deathstars nous livre avec "Everything Destroys You" une nouvelle preuve de son efficacité sonore au détriment de toute originalité, ce qui ici n'est pas un grief. S'il existe dans le metal-indus de nombreuses formations qui se contentent d'évoluer dans le sillage de Rammstein, aucune n'est aussi efficace que Deathstars. Un album qui donnera envie de taper du pied et de s'époumoner sur les refrains.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. This Is
02. Midnight Party
03. Anti All
04. Everything Destroys You 05. Between Volumes and Voids
06. An Atomic Prayer
07. Blood for Miles
08. The Churches of Oil
09. The Infrahuman Masterpiece
10. Angel of Fortune and Crime

FORMATION:
Andreas Bergh: Chant
Emil Nödtveidt: Guitares / Claviers
Eric Bäckman: Guitares
Jonas Kangur: Basse
Marcus Johansson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEATHSTARS : NOUVELLE VIDEO
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
THE TROUBLE NOTES: Liberty Awaits (2023)
AUTRES - "Liberty Awaits", premier album officiel du cosmopolite The Trouble Notes, nous invite à voyager en musique. Un album maîtrisé et exigeant sans être élitiste.
VORTEX (CA): The Future Remains In Oblivion (2023)
DEATH METAL - Dans la lignée de Septicflesh ou Fleshgod Apocalypse, Vortex nous offre avec "The Future Remains In Oblivion" un disque coloré, aux mélodies chaleureuses et aux superbes guitares.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEATHSTARS
DEATHSTARS_Night-Electric-Night
Night Electric Night (2008)
3/5
1/5
NUCLEAR BLAST / METAL INDUSTRIEL
DEATHSTARS_Termination-Bliss
Termination Bliss (2006)
4/5
3.5/5
NUCLEAR BLAST / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024