GRETA VAN FLEET

(ETATS UNIS)

STARCATCHER

(2023)
LABEL:

LAVA

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant aigu, Old School
"Greta Van Fleet poursuit sa mue en offrant un "Starcatcher" privilégiant l'harmonie et la douceur à l'énergie."
TORPEDO (28.07.2023)  
4/5
(1) Avis (1) commentaire(s) (1) Biographie + (1) storie(s)
Il est généralement compliqué pour un groupe de se défaire d'une étiquette que l'on s'est vu attribuée à ses débuts. Les Greta Van Fleet en font encore les frais et sont toujours comparés à Led Zeppelin, la faute, ou plutôt la chance, à un chant qui fait irrémédiablement penser à celui de Robert Plant et à des influences rock 70's bien marquées. Pourtant, dès leur deuxième album et encore plus avec "The Battle Of Garden's Gate", le rapport avec le groupe légendaire précité s'est très fortement réduit. Ce "Starcatcher" leur permettra-t-il enfin de s'émanciper définitivement de cet héritage un peu lourd à porter ?

Si l'image des Greta Van Fleet n'a pas changé avec des costumes toujours aussi kitchs et des ambiances ancrées dans les années 70, le groupe poursuit son évolution musicale. Le point fort reste évidemment ce chant absolument incroyable qui peut monter dans les aigus avec une facilité déconcertante. Josh Kiszka possède une technique impressionnante et fait ce qu'il veut de sa voix : vibrato, distorsion, voix mixte, il offre un panel quasi exhaustif de ce qu'un excellent chanteur est censé faire. Ecoutez simplement 'Meeting the Master' pour vous faire une bonne idée de l'étendue de ses capacités. La guitare a aussi fait un bond en avant appréciable. Les arrangements sont plus travaillés tout comme les soli qui apparaissent plus rapides et maitrisés. La section rythmique est fidèle à elle-même, propre et carrée avec une batterie proposant des plans intéressants ('The Archer'), certes classiques mais toujours opportuns. La production s'est elle aussi améliorée, plus claire et moins étouffée, permettant à tous les instruments, voix comprise, d'être parfaitement audibles.

On retrouve ainsi dans "Starcatcher" le meilleur de Greta Van Fleet. Le mélange des sonorités toujours très 70's avec une production moderne est excellent, les titres sont tous très mélodieux avec une recherche de l'harmonie entre les instruments et le chant qui fait mouche, et les tubes sont nombreux avec notamment le langoureux 'Fate of The Faithful', le mélancolique 'Sacred The Thread', le superbe 'Meeting The Master' et son ambiance romantico médiévale ou encore la ballade 'Farewell For Now' qui conclut l'album en douceur.

Si les fans du groupe seront évidemment comblés par cette succession de morceaux suaves et immédiats, les plus frileux retrouveront presque tout ce qui leur a déplu dans les opus précédents. Tout d'abord le chant omniprésent qui occupe beaucoup d'espace sonore et qui pourra souvent agacer notamment lorsqu'il est forcé dans les aigus. Ensuite, le manque de titres énergiques, 'Runway Blues' étant le seul morceau rapide de l'album (dommage d'en avoir fait une récréation d'une minute, il aurait largement mérité un meilleur traitement). Trop de sucreries peut provoquer l'indigestion.

"Starcatcher" s'adresse à l'évidence à une audience assez large, pas obligatoirement amateur de rock, qui privilégie l'émotion à la technique. L'ombre de Led Zeppelin s'éloigne toujours plus loin permettant à Greta Van Fleet d'enfin se construire une personnalité. Il reste à voir ce qu'un album clairement pensé pour le studio donnera en live. Le risque d'endormir son public est grand avec autant de titres mid tempo. On peut aussi se demander si Josh arrivera à reproduire une telle performance sur le long terme. En attendant d'avoir les réponses, nous vous invitons à jeter une oreille attentive à "Starcatcher", ne serait-ce que pour s'extasier devant la maîtrise de son chanteur.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Fate Of The Faithful
02. Waited All Your Life
03. The Falling Sky
04. Sacred The Thread
05. Runway Blues
06. The Indigo Streak
07. Frozen Light
08. The Archer
09. Meeting The Master
10. Farewell For Now

FORMATION:
Danny Wagner: Batterie
Jake Kiszka: Guitares
Josh Kiszka: Chant
Sam Kiszka: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
29/07/2023
  0 1  
3/5
Si Greta Van Fleet avait débuté sa carrière avec "Starcatcher", il est peu probable qu’on ait trouvé en lui le successeur ou le clone, selon les avis, de Led Zeppelin. Seule aurait peut-être été évoquée une ressemblance des chants entre Josh Kiszka et Robert Plant, et encore celle-ci se limite-t-elle aujourd’hui à des aigus ponctuant chaque titre de cet album.

D’ailleurs, commençons par les points faibles. Si Josh Kiszka m’avait convaincu sur "From the Fires" et "Anthem of the Peaceful Army", ressuscitant par ses intonations et ses onomatopées les prestations du chanteur de Led Zeppelin, en prenant des distances avec son modèle il en a aussi perdu le charme. Impossible de ne pas savoir qu’il maîtrise parfaitement la technique du vibrato tant il use et abuse de celle-ci. On guette les courts instants où le chant est plus simple et naturel. De même, il serait plus plaisant de varier ses effets et de ne pas systématiquement chanter d’une voix suraiguë et criée, une diversité et une modération que Robert Plant utilisait savamment, n’en rendant que plus poignantes et percutantes ses montées dans les aigus. Il suffit de réécouter ‘Stairway to Heaven’ pour s’en convaincre. Même s’il est indéniable que Josh Kiszka a une voix particulière, ces abus de vibrato et de criailleries ont parfois tendance à agacer et un peu plus de simplicité ne nuirait pas.

Les compositions piochent dans le bon hard rock 70’s et sont plutôt réussies. Seul bémol, leur caractère mid-tempo un peu uniforme. Seuls ‘The Falling Skies’ et le trop court ‘Runway Blues’ appuient un peu sur l’accélérateur, apportant une variété bien venue. Quelle idée est passée par la tête de Greta Von Fleet pour interrompre au bout d’une minute par un horrible fade out un ‘Runway Blues’ qui semblait si bien parti ? Le rythme des autres titres est suffisamment soutenu pour que l’auditeur ne s’endorme pas mais c’est vrai qu’un peu de diversité dans les tempos aurait casser la monotonie qui menace par moments de s’installer.

Tout en conservant une qualité certaine dans ses productions, Greta Van Fleet peine de plus en plus à m’intéresser au fil des albums. Il ne faudrait pourtant que quelques réglages (un chant plus simple et un peu plus de diversité dans les tempos) pour qu’il reprenne une place qu’il avait aisément su conquérir avec son premier disque.

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
30/07/2023
 
208
0
L'histoire du Hard-rock est longue et parsemée d'une longue liste de chanteurs influencés par Robert Plant mais Josh est plus proche de la caricature que jamais : son timbre est horripilant et son omniprésence confine à la saturation, les riffs semblent sortir d'un vieux carton de studio oublié et la production brute de décoffrage 70's ne relève pas vraiment le niveau... ça fait deux albums que j'essaie, j'y arrive pas : ya sûrement un public pour ce genre, pour ma part, j'ai toujours privilégié l'original à la copie...
Haut de page
LECTEURS:
3.4/5 (5 avis)
STAFF:
3.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
GRETA VAN FLEET : NOUVEAU TITRE
DERNIER ARTICLE
GRETA VAN FLEET - ACCORHOTEL ARENA - 09 NOVEMBRE 2023
Début de soirée pluvieuse et fraîche à Paris, mais qui devrait doucement prendre quelques degrés alors que l'Accorhotel Arena s'apprête à recevoir 4 garçons dans le vent dans une pure tradition de Rock n' Roll...
DERNIERE INTERVIEW
GRETA VAN FLEET (28 MARS 2018)
Nous avions rendez-vous avec les nouveaux Led Zeppelin, Greta Van Fleet, quelques heures avant de monter sur scène et se frotter au public français, ...
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
CAIRO (UK): Nemesis (2023)
ROCK PROGRESSIF - Cairo parcourt avec "Nemesis" les terres d’un progressif somme toute assez classique mais également plutôt éclectique, variant les styles avec réussite.
MAMMOTH WVH: Mammoth Ii (2023)
HARD ROCK - Non seulement "Mammoth WVH II" est encore meilleur que son prédécesseur, mais il coche également toutes les cases pour hisser Wolfgang Van Halen au rang de plus bel espoir du hard rock international.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GRETA VAN FLEET
GRETA-VAN-FLEET_The-Battle-At-Garden’s-Gate
The Battle At Garden’s Gate (2021)
3/5
3.8/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
GRETA-VAN-FLEET_Anthem-Of-The-Peaceful-Army
Anthem Of The Peaceful Army (2018)
4/5
3.4/5
LAVA / HARD ROCK
GRETA-VAN-FLEET_From-The-Fires
From The Fires (2018)
4/5
3.9/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024