ELOY

(ALLEMAGNE)

ECHOES FROM THE PAST

(2023)
LABEL:

DRAKKAR

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant grave, Concept-album, Neo, Planant
"Vingtième et probablement dernier album d'Eloy, "Echoes From the Past" conclut de belle manière la trilogie dédiée à Jeanne d'Arc."
TONYB (04.07.2023)  
3/5
(0) Avis (1) commentaire(s)
Avec la publication du diptyque consacré à la passion de sa vie, on pensait Franck Bornemann rangé de Jeanne d'Arc, et accessoirement la carrière d'Eloy terminée. Que nenni ! Après avoir retracé les principales étapes de sa courte vie jusqu'à sa mise au bûcher dans ses deux derniers opus, le groupe allemand remet le couvert pour un nouveau (et probablement) dernier volet consacré aux aventures de la pucelle de Lorraine, sous la forme d'un témoignage extérieur à son épopée, et qui pourrait bien s'apparenter aux impressions de l'auteur rapport aux recherches qu'il a menées durant toutes ces années sur cette tranche d'histoire.

Avec pas mal de difficultés pour réunir à nouveau des musiciens autour de l'entité Eloy, puisque de l'équipe présente depuis la fin du siècle dernier seul Klaus Peter Matziol a répondu présent à l'appel, Franck Bornemann nous délivre un nouvel opus qui ne surprendra personne, tant les clins d'œil plus qu'appuyés à l'ensemble de l'œuvre du groupe se retrouvent au fil des différentes plages, certains plans étant carrément en mode copier/coller. Nous pourrons ainsi évoquer parmi d'autres l'introduction instrumentale de 'Conspiracy' ('Poseidon's Creation' sur "Ocean"), les chœurs féminins de 'Fate ('The Tides Return Forever' sur l'album du même nom) ou encore la rythmique balancée de 'Warning Signs' qui rappelle plus que fortement 'The Answer' (sur "Ocean II").

Les ingrédients habituels de la musique du groupe sont donc bien présents : une basse ronflante et virevoltante, des claviers aux sonorités qui emplissent l'espace, une batterie omniprésente aux sonorités de toms bardées d'écho, et par-dessus tout cela la guitare tour à tour rythmique ou en solo du leader pour entretenir l'esprit du groupe et le côté parfois pompeux consécutif à la superposition de nombreuses couches sonores, sublimées régulièrement par des chœurs féminins.

Plus varié que son prédécesseur (la deuxième partie du concept) avec des mélodies qui tiennent mieux la route, et beaucoup moins sujet aux parties narratives qui pouvaient en déranger certains, "Echoes From the Past" souffre néanmoins d'un défaut lié à l'âge du capitaine. Du haut de ses presque huit décennies, la voix de Frank Bornemann n'évolue désormais plus que dans une tessiture plutôt basse, sans emphase particulière et à l'étendue très limitée, ce qui engendre des titres qui s'enchaînent sur des tonalités similaires et monocordes tout du long de l'album. Les parties instrumentales sont heureusement toujours dans le style caractéristique d'Eloy, décrié par certains, adoré par d'autres, le tout servi avec une production monumentale qui met en valeur chaque instrument.

L'album s'achève par un morceau au titre plus qu'évocateur ('Farewell'), concluant le triptyque consacré à Jeanne d'Arc et signant très probablement la fin de carrière d'Eloy, groupe souvent décrié pour sa proximité avec quelques noms dont la célébrité aura surpassé la sienne, mais auteur néanmoins d'une discographie imposante étendue sur cinq décennies et comportant de nombreux sommets. Tout le monde ne peut pas en dire autant.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Conspiracy
02. Compassion For Misery
03. Echoes From The Past
04. Danger 5. Deceptive Glory
06. Warning Signs
07. Fate
08. The Pyre
09. Farewell

FORMATION:
Frank Bornemann: Chant / Guitares
Klaus Peter Matziol: Basse
Stephan Emig: Batterie
Steve Mann: Claviers
Anke Renner: Invité / Backing Vocals
Arthur Kühfuss: Claviers / Invité
Carinha: Invité / Backing Vocals
Elin Bell: Invité / Backing Vocals
Finn Mac Cozmac: Claviers / Invité
Kim Baete: Invité / Backing Vocals
Laila Nysten: Invité / Backing Vocals
Nic Knoll: Claviers / Invité
Tobias Reckfort: Claviers / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LOLO_THE_BEST59
25/01/2024
 
822
0
Une musique qui n'est pas désagréable, quoique datée, mais hélas par un chant en dessous de tout. Je le trouve d'ailleurs sous-mixé, un acte manqué de l'ingénieur son ? Et quand le morceau laisse une place plus grande aux instruments, comme dans The Pyre, ça ne nous transporte pas, doublement hélas
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ELOY ENTEND DES VOIX SUR MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
ELOY (19 SEPTEMBRE 2023)
Au moment où "Echoes from the Past" clôt la trilogie dédiée à Jeanne d'Arc, nous avons rencontré Frank Bornemann qui nous fait une large tour d'horizon de son groupe, Eloy...
 
AUTRES CHRONIQUES
ENFORCER: Nostalgia (2023)
HEAVY METAL - "Nostalgia" est un disque frais et réjouissant qui donne autant dans le speed metal qui défrise que dans le heavy épique et accrocheur.
SHAKRA: Invincible (2023)
HARD ROCK - Avec "Invicible", Shakra propose un opus qui diffuse une énergie imparable. Du hard rock'n'roll qui botte le fessier !
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ELOY
ELOY_The-Vision-the-Sword-and-the-Pyre-Part-II
The Vision, The Sword And The Pyre (part Ii) (2019)
2/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ELOY_The-Vision-the-Sword-and-the-Pyre--part-1
The Vision, The Sword And The Pyre - Part 1 (2017)
5/5
4.4/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ELOY_The-Legacy-Box
The Legacy Box (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ELOY_Visionary
Visionary (2009)
3/5
4/5
LA BALEINE / ROCK PROGRESSIF
ELOY_Ocean-2
Ocean 2 (1998)
3/5
4/5
GUN RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024