KARNATAKA

(ROYAUME UNI)

REQUIEM FOR A DREAM

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Neo, Symphonique
"Avec "Requiem for a Dream", Karnataka nous offre un album à mettre entre toutes les oreilles de ceux pour qui le rock progressif est avant tout source de plaisir et d'émotions."
TONYB (27.07.2023)  
5/5
(1) Avis (3) commentaire(s)
Voilà près de 25 ans que Ian Jones, tête pensante également d'Illuminae et Chasing the Moonson, tient de main ferme le gouvernail de la barque Karnataka, prenant semble-t-il un malin plaisir à renouveler les effectifs du groupe. Avec "Requiem for a Dream", sixième album du groupe, les choses ont au moins le mérite d'être claires : Karnataka c'est Ian Jones, une chanteuse et des invités au sein desquels nous retrouvons un certain Luke Machin aux guitares, mais aussi un ancien membre du groupe (Gonzalo Carrera) ou l'inévitable Troy Donockley.

Ce qui ne change pas en revanche, c'est l'incroyable capacité de notre artiste à composer du néo-prog de haute tenue, fait de mélodies soyeuses magnifiquement mises en valeur par ses interprètes féminines. Après Rachel Jones, Lisa Furry, Hayley Griffith, c'est au tour d'une certaine Setari de s'y coller, pour un résultat tout aussi magnifique que ses prestigieuses prédécesseures.

La tonalité générale de l'album revient aux premières amours du groupe, et les aspects métalliques et rentre-dedans de "Secrets of Angels" sont remisés au placard, au profit d'une rythmique globalement mid-tempo et d'arrangements de claviers aux contours symphoniques que viennent traverser d'incroyables soli de guitare délivrés par un Luke Machin au feeling une nouvelle fois extraordinaire.

Alternant entre titres épiques aux multiples variations de thèmes, de tonalités voire de modes, et morceaux plus ramassés aux belles allures de single ('Say Goodbye Tomorrow'), l'album se déguste d'une traite et, malgré ses 79 minutes, ne génère que rarement l'ennui, si ce n'est sur quelques répétitions de thèmes parfois lancinantes ('Dont Forget my Name'). Deux sommets sont à mettre particulièrement en exergue. Il y a tout d'abord 'Forgiven' qui, durant ses presque 12 minutes, nous fait passer par toutes les émotions. Un thème délicat revenant trois fois dans le titre sous divers arrangements, des chœurs d'inspiration grégorienne, un solo magnifique de guitare et un final symphonique, tout est réuni pour emporter l'auditeur dans un formidable élan émotionnel.

Et puis bien évidemment, il est impossible de passer sous silence la plage-titre qui, du haut de ses 25 minutes, délivre tout ce que le rock néo-progressif peut proposer de meilleur : des mélodies à tomber, des arrangements soyeux, un accompagnement d'abord discret de Troy Donockley et ses uileann pipes, avant de prendre les clés du camion pour un double solo de flûte puis uileann pipes gorgé d'émotion, et cette voix qui nous envoûte tout du long pour un voyage qui appelle de toutes ses forces à se répéter.

Un dernier mot enfin pour souligner l'exceptionnelle qualité de la production qui, par son équilibre, contribue à merveille à la délivrance de ce magnifique objet.

En véritable artisan, Ian Jones nous a concocté une nouvelle fois une réalisation à mettre entre toutes les oreilles de ceux pour qui le rock progressif est avant tout source de plaisir et d'émotions. Avec "Requiem for a Dream", Karnataka remplit le contrat sans coup férir.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. All Around The World
02. Sacrifice
03. Look To The East
04. Forgiven
05. The Night’s Dance
06. Say Goodbye Tomorrow
07. Don’t Forget My Name
08. Requiem For A Dream

FORMATION:
Ian Jones: Guitares / Basse / Claviers
Sertari: Chant
Chris Allen: Batterie / Invité
Gonzalo Carrera: Claviers / Invité
Luke Machin: Guitares / Invité
Troy Donockley: Invité / Uilleann Pipes, Low Whistle
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
KARNATAKA55
21/07/2023
10
  0 1  
4/5
(avis après première écoute) Très agréable, musique riche à la croisée de Within Temptation et the Gathering, une voix suave et puissante à la fois. Aucune faute de goût, musique planante par moments quelques montées en puissance. On y trouve du progressif, de l'atmosphérique, de la musique arabisante et même une belle intervention de cornemuse sur le dernier titre. De plus c'est certainement un album qui va se révéler à mesure des écoutes, ça promet de belles écoutes.
Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LOLO_THE_BEST59
27/01/2024
 
820
0
Avec cet opus, Karnataka confirme tout son avoir faire. Les mélodies sont lumineuses et suffisamment variées pour nous tenir en haleine, l'instrumentation est riche et surtout, surtout, cette voix qui sait jouer de toutes les nuances nous transporte sur tous les morceaux. C'est un véritable atout d'avoir une telle chanteuse.
VIBRATO
28/09/2023
 
55
1
Merci TONYB pour cette belle chronique qui a attirée mon attention. C'est vrai qu'aujourd'hui, avec les abonnements de musique en streaming, on peut prêter plus facilement attention à des albums que nous n'aurions jamais achetés par le passé. En lisant ce magnifique résumé j'ai donc tenté ma chance et quelle agréable, surprise. Alors certes, il n'y a pas de grandes nouveautés mais c'est très bien exécuté, les envolées sont remarquables et la présence d'un chant feminin qui me rappelle Dolores O'Riodan, renforce l'atmosphère de l'ensemble. Pour ceux qui veulent passer un bon moment, allez-y sans hésiter 4/5.
CORTO1809
27/07/2023
  0
Un album certes mélodieux mais bien trop lisse à mon goût. Ceux qui aiment les airs qui enchaînent les thèmes qu’on peut siffloter agrémentés de voix féminines vont se régaler, mais tout cela a un air de déjà-entendu et de fort convenu qui laissera de marbre ceux pour qui le rock progressif doit contenir un minimum de surprises.
Haut de page
LECTEURS:
4.1/5 (10 avis)
STAFF:
3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
KARNATAKA: Sortie de 'Requiem For A Dream' en juillet
DERNIER ARTICLE
PROG EN BEAUCE IV - Villemeux sur Eure - 29 Octobre 2016
C'est désormais un rendez-vous incontournable du calendrier progressif sur le territoire français. Pour sa quatrième édition, Prog en Beauce proposait de nouveau en ce dernier week-end d'octobre une affiche goûteuse, partagée par un public de passionnés.
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
NITA STRAUSS: The Call Of The Void (2023)
GUITAR HERO - Nita Strauss livre l’étendue de sa créativité et de son talent en s’épaulant d’invités de marque. Ne passez surtout pas à côté de ce petit bijou.
CAIRO (UK): Nemesis (2023)
ROCK PROGRESSIF - Cairo parcourt avec "Nemesis" les terres d’un progressif somme toute assez classique mais également plutôt éclectique, variant les styles avec réussite.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KARNATAKA
KARNATAKA_Secrets-Of-Angels
Secrets Of Angels (2015)
3/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
KARNATAKA_The-Gathering-Light
The Gathering Light (2010)
4/5
4.6/5
IMMRAMA / ROCK PROGRESSIF
KARNATAKA_Strange-Behaviour
Strange Behaviour (2004)
4/5
-/5
IMMRAMA / ROCK ATMOSPHERIQUE
KARNATAKA_Delicate-Flame-Of-Desire
Delicate Flame Of Desire (2003)
3/5
3.5/5
IMMRAMA / ROCK ATMOSPHERIQUE
KARNATAKA_The-Storm
The Storm (2001)
4/5
-/5
IMMRAMA / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024