A.O.R.

(FRANCE)

BEWITCHED IN L.A.

(2023)
LABEL:

PERRIS RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, Chant éraillé, FM, Old School
"En passant à la formule du trio avec Paul Sabu comme chanteur attitré, A.O.R. ne s’éloigne pas dans ce "Bewitched In L.A." du style Westcoast qui est sa marque de fabrique."
LOLOCELTIC (22.04.2024)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Est-il encore nécessaire de présenter la formule proposée par A.O.R. ? Ce qui était à l’origine le bébé de Frédéric Slama est devenu un duo, Tommy Denander accompagnant systématiquement le Français depuis plusieurs années, alors que le principe consistant à inviter plusieurs chanteurs sur chaque nouvel album paraissait ancré dans le marbre. Néanmoins Paul Sabu semblait avoir récemment retenu l’attention du maître des lieux, au point qu’une compilation lui avait été spécialement dédiée en 2021 ("The Best Of Paul Sabu"). Pour ce "Bewitched In L.A. ", qui fait perdurer la tradition des titres intégrant les initiales de la cité des anges, la paire franco-suédoise a donc décidé de tenter l’aventure du trio pour la première fois en intégrant l’homme à la grosse voix éraillée en tant que membre à part entière.

Ce passage à un line-up resserré n’est cependant pas synonyme de changements notables au sein de la galaxie A.O.R. En effet, les ingrédients qui ont fait l’identité du projet depuis maintenant 23 ans restent les mêmes. Un AOR très orienté Westcoast et profondément enraciné dans les années 80, régulièrement illuminé par des soli rutilants, voilà ce qui attend une nouvelle fois l’auditeur de la livraison 2023. Les ombres des légendes du genre planent à nouveau sur certaines pièces. On pense par exemple aisément à Journey sur ‘Breaking The Rules’, mais surtout sur un ‘You Don’t Have To Tell Me Lies’ qui semble recycler l’introduction de ‘Seperate Ways’. Le procédé ayant déjà été utilisé pour ‘Streets Of Illusion’ sur "L.A. Suspicion" en 2022, la ficelle commence d’ailleurs à se faire un peu grosse.

Pour le reste, vous pouvez déjà poser la main droite sur le volant de votre décapotable, le coude gauche sur la porte, et vous lancer sur les highways longeant la côte californienne avec vos Ray-Ban sur le nez. Rien ne viendra troubler le confort de l’écoute de ces neuf compositions dont nous retirerons cependant un ‘Manifestation Of Human Desires’ au refrain entêtant et aux effluves dignes de la riche œuvre de Jim Peterik. Les presque sept minutes de ‘Never Give Up On Love’ viennent également retenir l’attention en fin d’album avec une introduction vaporeuse, une montée en intensité toute en délicatesse et quelques légères touches bluesy. Toutefois, il n’y a pas de quoi non plus troubler profondément la quiétude d’un ensemble parfois linéaire, au point de ne pas réellement noter de différence entre le single ‘Behind Closed Doors’ et ‘Dangerously Smart’ qui lui fait suite.

En passant à la formule du trio avec un chanteur attitré, A.O.R. ne s’éloigne pas pour autant de la recette qui a fait sa marque de fabrique. Les années 80 et la côte californienne peuvent continuer à hanter nos mémoires car ce "Bewitched In L.A." n’est autre qu’une nouvelle bande-son parfaite pour les mélancoliques de cette époque. Néanmoins, ce bien-être coupable ne permet toujours pas à la paire Slama/Denander de faire passer son projet en division supérieure. Il est d’ailleurs à se demander si l’objectif n’est pas plus de se faire plaisir que de marquer l’histoire du genre.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Behind Closed Doors - 3:46
02. Dangerously Smart - 3:29
03. You Don’t Have To Tell Me Lies - 4:57
04. Stolen Future - 5:53
05. Manifestation Of Human Desires - 5:24
06. Frozen Soul - 4:20
07. Private Number - 4:32
08. Breaking The Rules - 4:51
09. Never Give Up On Love - 6:44

FORMATION:
Frederic Slama: Guitares / Claviers
Paul Sabu: Chant
Tommy Denander: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
A.O.R. (SLAMA/DENANDER/SABU) : NOUVEL ALBUM CE MOIS
 
AUTRES CHRONIQUES
BROKNFACE: Leave To Live (2024)
METALCORE - "Leave to Live" est le disque d’un brokNface en devenir, aux chansons énergiques, percutantes et entraînantes et à la personnalité marquée.
FULL EARTH: Cloud Sculptors (2024)
ROCK PROGRESSIF - Dans la continuité de Kanaan mais en plus expérimental, Full Earth livre avec "Cloud Sculptors" un premier jet tout bonnement titanesque.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT A.O.R.
A-O-R-_L-a-Suspicion
L.a. Suspicion (2022)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
A-O-R-_Journey-To-L-A-
Journey To L.A. (2009)
4/5
-/5
ESCAPE MUSIC / A.O.R.
A-O-R-_L-A-Attraction
L. A. Attraction (2006)
3/5
-/5
MTM / A.O.R.
A-O-R-_L-A-Concession
L.A Concession (2006)
4/5
4/5
MTM / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024