GROUPE/AUTEUR:

BEYOND TWILIGHT

(DEFAULT)

TITRE:
FOR THE LOVE OF ART AND THE MAKING (2006)
LABEL:
REPLICA
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""For The Love Of Art And The Making" est un album avant-gardiste torturé, sombre et novateur indispensable pour tout fan de prog métal heavy."
STRUCK - 16.05.2007 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Voilà une œuvre complexe qui pourra être considérée par certains comme un enchaînement incongru de soli sans queue ni tête ou comme un chef d’œuvre avant-gardiste par d’autres… Mais en aucun cas, ce « For The Love of Art And The Making » ne laissera indifférent !

Avec cet opus, le génie – en l’occurrence Finn Zieler compositeur-claviériste du groupe - continue d’explorer le prog métal pour la plus grande joie des auditeurs avides de nouveauté et le dépit de certains fans des 2 premiers opus plus conventionnels. En effet, après un « The Devils Hall of Fame » naviguant dans un metal progressif assez traditionnel et « Section X » plus heavy et sombre, la prise de risque est optimale avec ce 3e acte composé de 43 scènes !

La version de ce puzzle qui nous est proposée débute tel un énième album de heavy symphonique avec ses chœurs lyriques. Mais cantonne ce « For The Love of Art And The Making » à un banal album de ce type serait une monumentale erreur ! « For The Love Of Art And The Making » est un opéra prog métal par essence avec tout ce que cela peut comporter comme richesses !

Impossible de faire ressortir une scène des 43 autres mais le fait est que ces 37 minutes sont un condensé d’émotions multiples et variées qui vous prennent par surprise sans que vous y attendiez ! Les parties instrumentales sont légions avec notamment la prestation de Finn Zieler elle aussi très riche allant du piano acoustique à l’orgue en passant le plus souvent par des claviers incisifs pour coller à des riffs acérés et une rythmique bien souvent foudroyante !

Mais n’allez pas croire que le chant fait office de faire-valoir bien au contraire… Pour ce 3e opus, Beyond Twilight s’est offert les services de Björn Jansson (Tears of Anger) qui assure l’intérim avec classe. Sa performance est tout simplement extraordinaire accentuant l’impression de schizophrénie et de malaise ambiants de cet opéra métal déjanté passant d’un chant heavy « traditionnel » proche d’un Jorn Lande à des délires démentiels avec des cris et autres rires inquiétants… Son chant colle parfaitement à l’atmosphère globalement pesante de l’opus notamment en raison de la succession sans transition de passages grandiloquents et de mélodies dignes de berceuses et de riffs ultra-heavy !

Ce trop court chef d’œuvre est une véritable tuerie, un album avant-gardiste torturé, sombre et novateur composé de 43 breaks qu’il faut appréhender avec beaucoup de patience tel un fauve indomptable… Comme ce dernier, « For The Love Of Art And The Making » est imprévisible et bien évidemment indispensable pour tout fan de prog métal heavy.

Plus d'information sur http://www.beyondtwilight.dk/



GROUPES PROCHES:
JORN LANDE, MY DAWN, POTVIN LATREILLE, ANUBIS GATE, CONSORTIUM PROJECT, THIRD EYE, , SHADRANE, AMASEFFER, STATUS MINOR

LISTE DES PISTES:
01. For The Love Of Art And The Making - 36:12

FORMATION:
Anders Devillian Lindgrén: Basse
Anders Exo Kragh: Guitares
Björn Jansson: Chant
Finn Zierler: Claviers
Jacob Hansen: Guitares
Tomas Fredén: Batterie


TAGS:
Expérimental, Technique, Concept-album
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
VAL - 22/07/2009 -
0 0
5/5
Abstraction musicale autant que mathématique, For The Love Of Art And The Making est l'un de ces albums insondables, puissants, qui échappent à toute tentative de dissection. Aussi serait-il à la fois vain et bien présomptueux de vouloir en dresser une chronique : voilà un disque qui provoque des émotions plus qu'il n'en suscite, qui appelle à l'inconscient plus qu'aucun autre. Aptes à happer l'auditeur dans leur tourbillon noir et moite, les deux mouvements de plus de quinze minutes chacun qui composent ce brûlot démoniaque sont en réalité un amoncellement chaotique de dizaines de pistes, interchangeables, qui sont les seules à pouvoir livrer le secret d'un mythe moderne, d'une pulsion artistique qui transcende le simple statut de création musicale. Chaotique, mais pas anarchique : tel un carré magique de pensées s'entrechoquant, FTLOAATM dissimule en son sein un trésor que le noctambule invétéré prendra un sombre plaisir à découvrir...

Une œuvre totale, aboutie dans sa conception comme dans sa réalisation, et qui demeurera à n'en pas douter un véritable classique, dans son propre genre.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BEYOND TWILIGHT
NOTES
3.5/5 (2 avis) 4.4/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PLANET X: Quantum (2007)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MAD MAX: White Sands (2007)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BEYOND TWILIGHT
BEYOND-TWILIGHT_Section-X
Section X (2005)
5/5
4.3/5
REPLICA / METAL PROGRESSIF
BEYOND-TWILIGHT_The-Devils-Hall-Of-Fame
The Devils Hall Of Fame (2001)
4/5
4/5
MASSACRE RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020