GROUPE/AUTEUR:

MAD MAX

(ALLEMAGNE)

TITRE:
WHITE SANDS (2007)
LABEL:
AOR HEAVEN
GENRE:
HARD ROCK

""
MIKSTIC - 17.05.2007 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
C'est apès un séjour d'écriture et de villégiature en Espagne, pays du soleil et du sang chaud, que Madmax, groupe de hard made-in-allemagne, nous propose son dernier opus, intitulé "White Sands". Spécialisé depuis quelques temps dans le "christian-rock", le combo s'évertue à distiller la bonne parole un peu partout, ce qui explique la présence de la connotation White dans leurs derniers albums, dans les paroles de leurs chansons et dans leur tenue vestimentaire...

C'est donc tout de blanc vêtus que les quatre compères nous jouent un hard rock européen comme seuls les allemands savent en faire ( et les anglais quand même...), n'usant que des stricts necessaires "chant-guitare-basse-batterie", et laissant volontairement de coté les claviers, samples et autres instruments additionnels. Le chant étant en anglais, le prosélytisme chrétien ne sera perçu que des auditeurs les plus sensibles et agueris à la langue de Shakespeare. Libre à chacun d'approuver ou non cet engagement, c'est pourquoi je m'attacherai plus à la forme qu'au fond.

Musicalement donc, rien de transcendental, et rien de médiocre non plus. La tracklist de dix chansons oscillant entre 3mn30 et 4mn30, nous promène tranquillement, sans jamais surprendre, ni agacer d'ailleurs. L'agréable voix de Michaël Voss passe bien, elle évoque tantôt Michaël Sweet (Stryper), tantôt Claus Lessmann (Bonfire), mais la tessiture et les capacités du chanteur restent trop neutres et sous-utilisées pour être un bon fil conducteur. D'où le manque de tonus du premier titre "family of rock" qui démarre pourtant avec un fort potentiel de hit, ou encore de la power ballade "heaven is..." qui n'arrive pas à la cheville du titre éponyme joué par Def Leppard. On retrouve fort heureusement un Michaël voss plus énérvé sur des titres plus punchy comme "Little princess" et "Too wrong", mais l'ensemble reste dominé par la guitare rythmique et les (rares) solis de Jürgen Breforth (également parolier du groupe).

Parmi les meilleures compos, sortent du lot celles dont le thème est annoncé dés le départ, au risque de tomber dans le cliché glam-rock, comme "little princess" et "we fight in white", deux titre que le Live devrait sublimer. Le Bonjoviesque "someone like you" raviera les fans de mélodies carrées et de choeurs enjoués sur les refrains, tandis que "too wrong" et "war" clôturent l'album en explorant des thèmes plus heavy et plus sombres qu'à l'accoutumée. La petite originalité réside dans le 5e titre "Lluvia", composition instrumentale et exercice de style peu commun pour ce genre de formation mais que l'on prend plaisir à écouter, à l'instar de certains groupes, comme l'excellent Harem Scarem.

La production, assurée par le leader-chanteur, privilégie la guitare sur le chant, la batterie sur la basse, et mériterait à l'avenir un peu plus de compromis, afin que personne ne soit en reste.

Au final, un album classique, mais pas un "Classique", qui tire davantage son originalité de l'engagement religieux que de la construction musicale, souvent trop standarisée pour être véritablement marquante. Honnête, mais pas essentiel.

Plus d'information sur http://www.madmaxofficial.de/



GROUPES PROCHES:
STRYPER, BONFIRE, PRETTY MAIDS

LISTE DES PISTES:
01. Family Of Rock - 4:27
02. Little Princess - 3:40
03. Heaven Is - 3:26
04. Someone Like You - 4:06
05. Lluvia - 2:20
06. We Fight In White - 3:25
07. Change It - 4:13
08. Glorious Night - 4:30
09. Too Wrong - 3:50
10. War - 10


FORMATION:
Axel Kruse: Batterie
Jüergen Breforth: Guitares
Michaël Voss: Chant / Guitares
Rolland Bergmann: Chant / Basse


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MAD MAX
DERNIERE ACTUALITE
MAD MAX : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur MAD MAX
NOTES
- /5 (0 avis) 2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BEYOND TWILIGHT: For The Love Of Art And The Making (2006)
METAL PROGRESSIF "For The Love Of Art And The Making" est un album avant-gardiste torturé, sombre et novateur indispensable pour tout fan de prog métal heavy.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MELDRUM: Blowin' Up The Machine (2007)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MAD MAX
MAD-MAX_Thunder-Storm-And-Passion
Thunder, Storm And Passion (2015)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
MAD-MAX_Interceptor
Interceptor (2013)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAD-MAX_Another-Night-Of-Passion
Another Night Of Passion (2012)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAD-MAX_Night-Of-White-Rock
Night Of White Rock (2005)
3/5
-/5
ARION / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020