ARTISTE:

MARILLION

(ROYAUME UNI)
TITRE:

FUGAZI

(1984)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
NOISE (29.08.2003)  
5/5
(5) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Marillion sort son nouvel album, le deuxième. Peu après la sortie de "Script...", Mike Pointer est renvoyé et successivement remplacé par Andy Ward, John Marter et Jonathan Mover, avant que Ian Mosley (ex Steve Hackett Band) ne prenne le poste définitivement fin 1983.

"Fugazi" sort en mars 1984 avec au manettes le même producteur, Nick Tauber. Ce deuxième opus surpasse son prédécesseur. Avec cet album, Marillion s'éloigne de ses influences Genesis en modernisant ses sonorités. "Assasing", le G final étant une énigme y compris pour Fish lui même, est un monument de puissance et d'émotion. "Punch And Jundy", le single, est un morceau efficace, calibré pour les radios car court, 3 minutes, et doté d'un refrain fort.

Une fois encore, il n'y a aucun déchet, tous les morceaux méritent le détour. "She Cameleon" ressort par son côté expérimental, peu accessible de prime abord, mais est une vraie réussite. Le morceau titre "Fugazi" qui cloture l'album est aussi un petit bijou prog. "Jigsaw" est une chanson douce et mélodieuse, "Emerald Lies" est quand à elle portée par la voix d'ecorchée vif de Fish. Cet album est partagé entre des morceaux accrocheurs et percutants et d'autres plus complexes et sombres, et en fait l'un des plus difficiles d'accès du groupe demandant un réel travail d'investissement pour l'apprécier pleinement.

On peut encore une fois applaudir le travail des musiciens qui ne doit pas être mis de côté à cause de leur charismatique chanteur. Steve Rothery nous gratifie ainsi de solos de toutes beautés comme sur "Incubus", et Mark Kelly est et reste un claviériste toujours très inspiré et talentueux. Signalons la pochette magnifique de Mark Wilkinson qui est le reflet parfait des textes de Fish, toujours aussi inspiré et imaginatif. On remarquera aussi la présence de Dave Meegan, futur producteur de "Brave" en tant qu'assitant de production.

Ainsi Marillion, en 3 mois seulement, enregistre une nouvelle pièce majeure. Sachez que la version remasterisée, en plus des démos du disque, nous gratifie d'un inédit splendide, "Cinderella Search", dont l'absence sur l'album est assez surprenante.


Plus d'information sur http://www.marillion.com/





LISTE DES PISTES:
01. Assassing - 7:02
02. Punch And Judy - 3:21
03. Jigsaw - 6:49
04. Emerald Lies - 5:08
05. She Chameleon - 6:52
06. Incubus - 8:30
07. Fugazi - 8:12

FORMATION:
Fish: Chant
Ian Mosley: Batterie
Mark Kelly: Claviers
Pete Trewavas: Basse
Steve Rothery: Guitares
   
(5) AVIS DES LECTEURS    
DARKPOET
28/01/2013
165
  0 0  
4/5
Moins poétique que "Script..." Fugazy explore, à l'instar de "The Wall" le côté sombre de la force. Tout est ici déprimant, froid, clinique. C'est sûrement l'album le moins accessible du groupe. Je le trouve très inégal ; "Incubus" à mon sens porte à lui seul l'ambiance de l'album. ce titre fabuleux me met toujours le frisson après ces années.
TONYB
16/11/2007
  0 0  
5/5
L'album qui m'a fait entrer de plain-pied dans le monde progressif. Des titres costauds, d'Assasing à Fugazi, sombres et torturés juste ce qu'il faut, avec de multiples thèmes mélodiques.
Fish est en pleine forme, les musiciens aussi : que du bonheur.

RICK
21/08/2007
  0 0  
4/5
Une autre référence de la période Fish.
Un morceau encore plus accrocheur que "He Knows You Know", à savoir, "Punch And Judy".

Une batterie toute fraîche en la personne de Ian Mosley, qui nous montre deux superbes passages sur "Assassing (Album Version)" et sur "Fugazi".

Enfin, les paroles toujours aussi... torturées, poétiques,... floydiennes!

Voir les 5 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.4/5 (14 avis)
STAFF:
4.2/5 (21 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MARILLION: Weekends virtuel et gratuit
DERNIER ARTICLE
VACANCES, J'OUBLIE TOUT...
L'été 2021 est déjà bien entamé et votre site favori part en vacances...
DERNIERE INTERVIEW
MARILLION (20 SEPTEMBRE 2016)
A l'occasion de la promo de "F.E.A.R.", Music Waves a rencontré Steve Hogarth pour une entrevue sans peur...
 
AUTRES CHRONIQUES
MARILLION: Script For A Jesters Tear (1983)
ROCK PROGRESSIF - Premier album de Marillion assez inspiré par Genesis, "Script For A Jester's Tear" installe les bases d'un groupe qui deviendra assez vite un des piliers du Rock Progressif.
CLEPSYDRA: Fears (1997)
ROCK PROGRESSIF - Plus simple mais plus accrocheur, voila un album qui trouvera sa place dans toute bonne discothèque néo prog
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MARILLION
MARILLION_F-e-a-r-fuck-Everyone-And-Run
F.e.a.r (fuck Everyone And Run) (2016)
5/5
4.5/5
EAR MUSIC / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Sounds-That-Can-t-Be-Made
Sounds That Can't Be Made (2012)
4/5
3.8/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Less-Is-More
Less Is More (2009)
4/5
3/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Happiness-Is-The-Road
Happiness Is The Road (2008)
5/5
3.8/5
RACKET RECORDS / ROCK ATMOSPHERIQUE
MARILLION_Somewhere-Else
Somewhere Else (2007)
4/5
2.9/5
INTACT / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021