ARTISTE:

CAPHARNAUM

(CANADA)
TITRE:

LE SOLEIL EST UNE BOMBE ATOMIQUE

(2007)
LABEL:

UNICORN DIGITAL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Fusion, Instrumental
""
MEGADAVE (06.07.2007)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un premier essai, au travers d’un mini album 5 titres paru en 1999 sous le nom très explicite « Instrumental », le groupe canadien Capharnaum nous arrive 7 ans plus tard avec son premier « vrai » album intitulé « Le Soleil est une Bombe Atomique ». Une production relativement maigre pour ce quartet, fondé il y a plus d’une dizaine d’années autour des deux frères Blanchard, officiant tout les deux à la guitare. Ces derniers ont donc eu tout le temps de mûrir leur art et nous proposent de découvrir leur conception musicale instrumentale, plutôt axée sur la guitare et basée sur des racines résolument rock en tentant d’y apporter certaines structures progressives.

La première écoute, tout en permettant d’apprécier la bonne qualité de la production – manquant cependant d’ampleur à certains moments – donne l’impression d’une musique bien épurée et l’absence de claviers et autres fioritures (même s’il y en a un peu, notamment sur « Tunnel N°6 ») dans la formation constituée de deux guitares, une basse et une batterie se fait assez vite ressentir…

Les écoutes suivantes permettent finalement d’apprécier ce coté volontairement dénudé, un peu atypique dans le milieu de l’instrumental, mais où l’on dénote un réel effort apporté par les deux frères six-cordistes afin que leurs pistes respectives se complètent de manière très fine : chacun accompagnant l’autre de manière très judicieuse pour apporter une couleur intéressante. La section rythmique n’est d’ailleurs pas en reste dans ce travail d’enrichissement discret mais efficace : c’est le cas par exemple de « Démentielle » où l’intermède basse-batterie offre une accalmie permettant de relever les rythmiques de guitares qui suivent.

Les différents morceaux de cet album mettent effectivement l’accent sur les guitares : on assiste rarement à des morceaux mettant en scène de gros riffs, le propos musical s’axant davantage sur l’alternance et la complémentarité des phrasés des deux guitares : un thème très subtil dans le cas du titre « Atomic Disco » à renfort de rythmiques, un décollage en arpèges ouvrant sur un blues légèrement hispanisant avec des rythmiques rappelant le son des Shadows sur « Tokamak », des harmoniques naturelles nous amenant délicatement sur un mur de guitares avec « Feedback »…

Pas de débauche de technicité, les instruments restent bien maîtrisés et servent la mélodie des compositions, même si l’on sent le bagage technique des instrumentistes sur plusieurs passages comme dans « Feedback ». On assiste souvent, dans un même morceau, à des alternances entre des montées énergiques ravageuses et des dépressions musicales proposant un atterrissage en douceur, mais provisoire avant le décollage suivant…

« Un Dimanche Soir à St Zénon » marque un court interlude de mi-album où nos oreilles sont amenées à se noyer dans la caisse des guitares des frères Blanchard. En effet, la prise de son de ce titre nous permet de saisir leur grand feeling de jeu à la guitare folk grâce à quelques techniques de jeu empruntées à la basse (une forme de slap me semble-t-il, permettant de faire naître beaucoup d’harmoniques naturelles) : de toute beauté mais trop bref…

Au niveau du son, les overdrives sont majoritairement légères et les sons clairs sont largement utilisés avec beaucoup de brillance et de claquant. « Caterpillar » est ainsi un exemple de ce que peut donner une superposition de ces couches de sons clairs, tantôt cocottant, tantôt mordant. « Jouer Encore » est également un bon exemple de ce que le groupe propose avec une dominante en son clair.

« Délirium » prend la forme d’un mélange de plusieurs recettes de Capharnaum : les sons clairs bluesy, voire jazzy, débordant sur des crunchs très rock s’enflammant sur des rythmiques abrasives. Cette facette résolument rock du groupe est reprise en conclusion de l’album au travers du titre « Brainstorm » qui nous propose une synthèse musclée de l’univers musical de Capharnaum.

Au final, alors que les premières écoutes ne le laissaient pas forcément présager, l’album se révèle très intéressant de part sa certaine personnalité et son fort potentiel créatif. « Le Soleil est une Bombe Atomique » demande tout de même un certain effort pour être appréhendé et est donc réservé aux amateurs de guitare instrumentale aimant l’équilibre entre utilisation des sons clairs et des sons crunchs ainsi que l’alternance des mouvements au sein d’une même pièce… Encourageant !


Plus d'information sur http://www.capharnaum.biz





LISTE DES PISTES:
01. Atomic Disco - 5:31
02. Tokamac - 3:35
03. Démentielle - 5:44
04. Feedback - 6:05
05. Un Dimanche Soir À St-zénon - 1:02
06. Caterpillar - 5:17
07. Tunnel N°6 - 2:51
08. Delirium - 6:17
09. Jouer Encore - 6:30
10. Brainstorm - 7:32

FORMATION:
François Blanchard: Guitares
Marc-andré Blanchard: Guitares
Maxime Brisebois: Batterie
Philippe-antoine Bernard: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ANEKDOTEN: A Time Of Day (2007)
ROCK PROGRESSIF - Avec « A Time Of Day », Anekdoten s’efforce d’affiner son style musical pour obtenir un ensemble cohérent et harmonieux, qui parvient à fusionner habilement son inspiration du passé à ses instincts modernes.
STARCASTLE: Song Of Times (2007)
ROCK PROGRESSIF - Une basse ronflante, des claviers symphoniques, une batterie technique, une guitare gratouillante de technicité, le tout couronné par une voix aigüe doublée sur les refrains : bienvenue dans l'univers de ?...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021