.
.
ARTISTE:

ROGER POWELL

(ETATS UNIS)
TITRE:

FOSSIL POETS

(2007)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Electro
""
MARC M (10.07.2007)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Roger Powell est connu pour avoir été l'un des claviéristes de Utopia, le groupe de Todd Rundgren mais cela doit faire près de 20 ans que notre homme n'a pas fait son apparition sur un album ! Autrement dit, c'est la surprise au démarrage de l'écoute de cet album. Et ce "Fossil poets", enregistré avec la collaboration du guitariste Greg Koch et du producteur Gary Tanin, semble pourtant bien moderne, comme pour contredire le titre ("poètes fossiles" !). D'ailleurs, le claviériste définit sa musique comme "rétro-futuriste" ! Powell a choisi la voie instrumentale mais pas celle de la virtuosité ni celle des expérimentations synthétiques new age. Hybride à la fois électronique et rock, les Fossils Poets de Powell usent et abusent de rythmes programmés, de claviers froids et de guitares électriques, en mélangeant des éléments electro, trip hop, ambient, funk (certains rythmes, certains riffs de guitare), acid jazz (rarement et ce n'est pas plus mal), ou plus purement rock (vous vous rappelez les expérimentations de ZZ Top avec les synthés et les boucles rythmiques mixées avec leurs guitares bluesy au son sale ?).

Powell a essayé de toute évidence d'intégrer des éléments modernes dans sa musique, mais sans pour autant renoncer à quelques petits éléments plus traditionnels du rock, comme l'emploi des guitares et même du piano sur deux très courtes pièces où l'on sent, entre autres, l'influence d'un Debussy ("Dauphine" et "Astrae"). Néanmoins, le reste se révèle plus électronique, avec un côté organique apporté par les guitares électriques et de la basse occasionnelle de Greg Koch, qui possède un jeu blues rock américain ou plus expérimental et emploie aussi bien des textures électriques naturelles ou quelquefois torturées, traitées avec un synthé au point d'en être presque méconnaissables. Et ses parties sont assez importantes dans les arrangements, pour ne pas dire dominantes, parfois assez complexes tout en restant rock. Les percussions programmées sont parfois basées sur des échantillons très réalistes, le tout mélangé à des parties plus artificielles.
Côté synthés, j'avoue ne pas trouver beaucoup de textures particulièrement originales, même s'il y en a. Elles sont dans l'ensemble plutôt froides, artificielles… les claviers ne sont finalement pas si souvent mis en avant, pas autant que les boucles et les percussions en tout cas. S'y rajoutent quand même à l'occasion des timbres d'orgues et de pianos électriques. On a même des textures de fluegelhorn trompette ("Miles per gallon"), d'accordéon et de flûtes ici et là.

"Fossil poets" est sympatique, relativement dépaysant de temps en temps (surtout si vous êtes habituellement plus amateurs de rock progressif, voire de metal !), mais l'auditeur exigeant et connaisseur n'y verra peu ou pas de révolution et risque même, s'il a des a priori, d'être rebuté par les côtés electro et funk. On aurait aimé un peu de lyrisme, davantage de passages réellement planants, des morceaux comme "Zentegrity" et "Osmosis" qui arrivent à la fin, par exemple. Au lieu de ça, on a surtout une musique relativement sautillante où les mélodies ne sont pas particulièrement faciles à mémoriser. En tout cas, inutile aux nostalgiques de l'époque plus ou moins progressive de Todd Rundgren de rechercher ici des échos de Utopia.


Plus d'information sur http://www.rogerpowell.com/



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Lone Gunmen (4:15)
02. Fallout Shelter (3:22)
03. Delayed Reaction (3:42)
04. Test Drive (3:00)
05. Crème Fraiche (3:06)
06. Too Much Rain (3:23)
07. Underwater City (4:56)
08. Dauphine (0:58)
09. Tribe By Fire (4:31)
10. Miles Per Gallon (3:38)
11. Peaceful Uprising (3:51)
12. Serpentine (4:15)
13. Zentegrity (3:13)
14. Osmosis (3:55)
15. Astrae (piano Solo, For Karen) (1:07)

FORMATION:
Greg Koch: Guitares
Roger Powell: Claviers / boîtes à rythmes
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
NIGHTWISH: End Of An Era (2006)
METAL MELODIQUE -
MAGIC PIE: Circus Of Life (2007)
ROCK PROGRESSIF - Avec ce témoignage artistique de haute voltige, « Magic Pie » confirme toute l’excellence de son talent aux multiples facettes et nous livre un album magique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022