ARTISTE:

DEVIN TOWNSEND

(CANADA)
TITRE:

TERRIA

(2001)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

METAL ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Concept-album, Growl, Planant, Planant
"Dans ce "Terria", Devin Townsend privilégie la recette qui a fait le succès de « Biomech » à savoir un métal atmosphérique progressif avec des ambiances calmes qui vous entraînent dans un monde féérique."
STRUCK (28.09.2007)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Tout juste un an après un « Physicist » mitigé qui n’avait pas convaincu en raison d’une perte d’identité de son projet personnel dans les méandres de sa schizophrénie, le prodigue Devin Townsend nous revient avec un opus nettement plus identifiable et indéniablement progressif ! Et pour déroger à la règle imposée, nous allons décrire « Terria » dans son intégralité.

Après une intro « Olive » minimaliste qui petit à petit monte en puissance dans une apothéose explosive comme les aime le maître, un bref hurlement death ouvre le monumental « Moutain » et son extraordinaire break atmosphérique sur lequel les harmonies notamment vocales ont la part belle… S’ensuit le gigantesque « Earth Day » avec son refrain mélodieux à pleurer en paradoxe avec des hurlements nerveux…

Que dire de « Deep Peace », avec sa première partie en guitare acoustique tout en finesse et la multitude d’atmosphères en filigrane comme des chants de baleine ? Sublime ! Tout comme le long solo de guitare tout en subtilité qui monte crescendo montrant la sensibilité du canadien… Puis c’est le retour sur le rythme semi-acoustique initial qui se recasse sur un bref hurlement death… Un exercice d’une richesse rare…

On a ensuite droit à un « Canada » qui ne peut être que beau tant on connaît l’attachement du ‘sieur à son pays natal… Dans le prolongement des magnifiques titres précédents, on soulignera un break dont l’apport de la double pédale de maître Gene Hoglan est indéniable accompagné des harmonies vocales somptueuses et grandioses du génial canadien !
« Down And Under » débute par une guitare acoustique avec des chants de cigales en arrière plan qui une fois de plus monte crescendo. La recette a beau être éprouvée, le résultat sur l’auditeur est toujours le même : on est conquis !
Rien de tel que « The Fluke » nettement plus direct et incisif avec son riff acéré pour se remettre en selle !
Les trois titres suivants comme le slow « Nobody’s Here », « Tiny Tears » et « Stagnant » bien que réussis restent dispensables tout comme le titre caché même si il est assez amusant de voir le canadien s’essayer au genre country !

Pour ce 4e opus sous l’étiquette Devin Townsend, le canadien privilégie la recette qui a fait le succès de « Biomech » à savoir un métal atmosphérique progressif avec des ambiances calmes qui vous entraînent dans un monde féérique. Même si sur la fin, le concept s’essouffle rendant « Terria » moins compact que son aîné, il ne reste pas moins un indispensable de la discographie du canadien mais également de toute discographie métal qui se respecte !


Plus d'information sur http://www.hevydevy.com





LISTE DES PISTES:
01. Olives
02. Mountain
03. Earth Day
04. Deep Peace
05. Canada
06. Down And Under
07. The Fluke
08. Nobody's Here
09. Tiny Tears

FORMATION:
Craig Mc Farland: Basse
Devin Townsend: Chant / Guitares / Claviers
Gene Hoglan: Batterie
Jamie Meyer: Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
STEVENAKERFELDT
03/05/2012
  0 1  
5/5
Un superbe album d'un Canadien tout aussi incroyable, peut-être même son meilleur! Tout a déjà été dit, mais cet objet contient des perles atmosphériques et je me suis toujours demandé comment Devin Townsend s'y prenait pour avoir un son à la fois ultra-lourd et incroyablement éthéré...
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.8/5 (5 avis)
STAFF:
5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEVIN TOWNSEND: Nouvelle tournée en 2023
DERNIER ARTICLE
DEVIN TOWNSEND PROJECT + BETWEEN THE BURIED AND ME + LEPROUS - LE BATACLAN (PARIS) - 31 JANVIER 2017
Une affiche réunissant dans la même soirée Leprous, Between the Buried and Me et Devin Townsend est le gage d’une soirée phénoménale que les nombreux spectateurs venus remplir un Bataclan -sold out pour le coup- n’étaient pas prêts d’oublier !
DERNIERE INTERVIEW
DEVIN TOWNSEND (04 FEVRIER 2019)
Le Canadien hyperactif est de retour en solo avec "Empath", l'occasion pour Music Waves de retrouver celui qui avait marqué le site par ses révélations touchantes...
 
AUTRES CHRONIQUES
SPACED OUT: Live At The Crescendo Festival (2007)
ROCK PROGRESSIF -
DIVERS ARTISTES ITALIENS: The Spaghetti Epic II : the good, the bad and the ugly (2007)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEVIN TOWNSEND
DEVIN-TOWNSEND_Empath
Empath (2019)
5/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DEVIN-TOWNSEND_Transcendence
Transcendence (2016)
5/5
3.7/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DEVIN-TOWNSEND_Z²
Z² (2014)
5/5
5/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL ALTERNATIF
DEVIN-TOWNSEND_Epicloud
Epicloud (2012)
3/5
3.7/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL MELODIQUE
DEVIN-TOWNSEND_By-A-Thread
By A Thread (2012)
5/5
3.3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022