ARTISTE:

QUEEN

(ROYAUME UNI)
TITRE:

A NIGHT AT THE OPERA

(1975)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK

TAGS:
Mélancolique, Théatral
"Hétéroclite mais hautement inspiré, l'un des meilleurs disques de Sa Majesté."
RICK (02.04.2008)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Mesdames et Messieurs, la pièce que nous allons vous présenter ce soir s'intitule Une Nuit à l'Opéra. Écrite en 1975, elle raconte l'ascension puis l'accession au trône d'une jeune Reine aux talents multiples. Cette petite troupe de troubadour avait déjà conquis les petits théâtres de village avec trois précédentes pièces. Mais ce qui va vous être joué ce soir dépasse tout ce que vous aurez pu entendre jusque là. Attention, voici les trois coups ...

1975 est l'année de tous les succès. Arrivent en vrac, Aerosmith & Toys In The Attic, Pink Floyd & son Wish You Were Here et même Black Sabbath avec son Sabotage. A Night At The Opera clôture l'année sur une note quasi-parfaite. Difficile dès lors de ne pas disposer de cet album dans votre bibliothèque musicale.

L'opéra s'ouvre sur une note cynique avec Death On Two Legs, dédiée à l'ancien manager du groupe qui s'était bien rempli les poches sur les 3 précédents albums. C'est ce qui s'appelle manquer de flaire... Un an de plus et c'était le gros lot. La scène se poursuit sur Lazing On A Sunday Afternoon, morceau diablement Freddien qui sonne cependant terriblement vieux.

S'ensuivent trois compositions personnelles avec I'm In Love With My Car, You're My Best Friend et '39 respectivement signée Taylor (batteur), Deacon (bassiste) et May (guitariste). La première raconte l'histoire d'un jeune homme amoureux des courses avec sa jolie voiture. Connaissant les penchants automobiles du batteur, il ne serait pas étonnant qu'il ait écrit ces quelques vers pour déclarer sa flamme à son engin à 4 roues.

La seconde est la première composition du discret bassiste. L'un exprimait tout son amour pour sa voiture, l'autre déclare son amitié à ... sa femme. Faute de goût? Quoiqu'il en soit, c'est un coup de maître puisqu'il s'en suivra directement un single.

Enfin, '39 romance la théorie de la relativité d'Einstein. Physicien et astronome de formation, il n'est pas étonnant que cette chanson soit l'oeuvre de Brian May. Il y raconte le voyage d'un petit groupe de personnes parties pour un voyage dans l'espace et qui reviennent sur terre 100 ans plus tard.

En parlant d'ovnis, le morceau The Prophet's Song en est un fameux. Le groupe touche-à-tout depuis ses débuts et se lance ici dans un morceau de plus de 8 minutes aux relans de rock progressif. Radical changement de style sur le romantique Love Of My Life, où Mercury assure le piano et le chant en étant soutenu à la harpe par Brian May.

Enfin... Le délice, la cerise, le nirvana de l'album est atteint avec la Bohemian Rhapsody, morceau entièrement écrit par le génie qu'était Mercury. Puissant, émouvant, efficace... La langue française manque de mot pour décrire cette chanson que tout un chacun doit avoir entendu un jour.

Le rideau tombe. Les artistes retournent en coulisse. La salle est conquise. Le succès de cette pièce de théâtre est immédiat. Elle assure un avenir prometteur et radieux pour le groupe qui continuera à produire des albums à un rythme endiable. Allez... God Save The Queen comme on dit là-bas...


Plus d'information sur http://www.queenonline.com/





LISTE DES PISTES:
01. Death On Two Legs
02. Lazing On A Sunday Afternoon
03. I'm In Love With My Car
04. You're My Best Friend
05. '39
06. Sweet Lady
07. Seaside Rendezvous
08. The Prophet's Song
09. Love Of My Life
10. Good Company
11. Bohemian Rhapsody
12. God Save The Queen

FORMATION:
Brian May: Chant / Guitares / Claviers
Freddy Mercury: Chant / Claviers
John Deacon: Guitares / Basse
Roger Taylor: Chant / Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
16/01/2011
  0 0  
5/5
Qui ne connait pas "Bohemian Rhapsody" ? Queen a réussi le tour de force de faire un hit FM de ce titre atypique avec ses chœurs, ses changements de rythmes et sa délirante parodie d'opéra. Mêmes les plus réfractaires au rock symphonico-progressif connaissent ce tube planétaire.
Mais au-delà de ce titre, "A Night At The Opera" est un album riche d'influences variées, prouvant le sens de la mélodie et du spectacle des quatre compères. De la ballade romantique au rock quasi-métallique, en passant par la suite progressive, la chanson rétro, la complainte folk et la chansonnette sucrée, Queen s'essaye à tous les styles avec un égal bonheur. Hétéroclite mais hautement inspiré, l'un des meilleurs disques de Sa Majesté.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (6 avis)
STAFF:
4.5/5 (12 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
QUEEN lance son jeu pour mobile
 
AUTRES CHRONIQUES
ASIA: Alpha (1983)
ROCK PROGRESSIF -
CAMEL: Breathless (1978)
ROCK PROGRESSIF - Frère jumeau de "Rain Dances", plus marqué canterbury et moins homogène, mais qui contient avec 'Echoes' et 'Summer Lightning' deux pépites à ne pas manquer.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT QUEEN
QUEEN_Made-In-Heaven
Made In Heaven (1995)
5/5
4/5
EMI / HARD ROCK MELODIQUE
QUEEN_Innuendo
Innuendo (1991)
5/5
4.2/5
EMI / ROCK
QUEEN_The-Miracle
The Miracle (1989)
3/5
3.5/5
EMI / ROCK
QUEEN_A-Kind-Of-Magic
A Kind Of Magic (1986)
4/5
2.7/5
EMI / ROCK
QUEEN_The-Works
The Works (1984)
4/5
2.3/5
EMI / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021