GROUPE/AUTEUR:

PENDRAGON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE WINDOW OF LIFE (1993)
LABEL:
TOFF
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Si vous aimez le rock progressif tel que pratiqué par Genesis ou Marillion, période Fish, vous ne pourrez qu'apprécier les compositions de ce "The Window Of Life"."
BATRIC - 29.08.2003 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Depuis le début de sa carrière, Pendragon enchaîne les albums, sans la moindre originalité ni surprise, mais en général avec qualité, et cet album n'échappe pas à la règle. Si vous aimez le rock progressif tel que le pratiquent Genesis ou Marillion, période Fish, vous ne pouvez qu'apprécier les compositions de Pendragon.

En effet, The Window Of Life ne renouvelle en rien le genre mais la qualité n'en est pas moins présente. Tout d'abord, l'omniprésence des claviers en soutien de mélodies extrêmement bien construites ne sera pas sans vous rappeler un autre groupe de premier plan : Arena. Et cela n'a rien de surprenant dans le sens où ces deux groupes ont en commun leur clavier, Clive Nolan, artiste dont le sens de l'harmonie n'est plus à démontrer.

Mais le véritable compositeur de tous les morceaux de cet album est Nick Barrett, chanteur et guitariste, et il faut bien avouer que ce monsieur a l'art et la manière d'amener la bonne note au bon moment. A ce titre, je ne saurais que trop vous conseiller d'écouter avec une extrême attention le solo de Breaking The Spell, dont les thèmes développés ne peuvent que vous émouvoir.

Cet album, sans être indispensable à votre discothèque, n'en reste pas moins une pièce intéressante qui ne déparera pas votre discothèque personnelle et qui peut constituer une bonne entrée en matière si vous ne connaissez pas encore Pendragon.

Enfin, il ne m'est pas possible de terminer sans signaler la pochette de l'album, signée Simon Williams, qui vous renverra elle aussi vers un certain Mark Wilkinson qui créa les pochettes des premiers albums de... Marillion. Le style est particulier et en rebutera certains par sa lourdeur et sa symbolique un peu exagérée mais il illustre bien l'univers et les influences de Pendragon et apporte une touche de qualité supplémentaire à cet album.

Plus d'information sur http://www.pendragon.mu



GROUPES PROCHES:
RIVERYMAN, SOLSTICE COIL, MORPHELIA, VISIBLE WIND, OSIRIS, MOSTLY AUTUMN, ATRIA, RICOCHER, VIENNA CIRCLE, TRAUMHAUS

LISTE DES PISTES:
01. The Walls Of Babylon
02. Ghosts
03. Breaking The Spell
04. The Last Man On Earth
05. Nostradamus
06. Am I Really Losing You ?


FORMATION:
Clive Nolan: Claviers
Fudge Smith: Batterie
Nick Barrett: Chant / Guitares
Peter Gee: Basse


TAGS:
Planant, Happy / Délirant, Neo, Planant
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 02/04/2016 -
0 0
3/5
Le titre d’ouverture est archi formaté, avec son introduction dramatique à l’orgue d’église, vaguement éclairé par la guitare floydienne, avant un développement typiquement progressif de la fin des seventies, et une conclusion en happy ending. Tellement classique qu’on est persuadé d’entendre venir le crescendo de la basse rythmique de 'Watcher of the Skies', vers la 4ème minute. Mais il est difficile de reprocher à Pendragon de faire du prog à la sauce prog, lorsque c’est savoureux ; ce qui n’a pas toujours été le cas sur les albums précédents. En tout cas, l’empire génésien a toujours ses fidèles, en ce début de décennie 90. Sur 'Ghosts', encore un court mais franc plagiat (voir la rubrique correspondante sur le forum…).
Ce qui n’enlève rien à la beauté de ce second titre, riche en émotions variées. La suite de l’album n’apporte pas de grandes surprises, jusqu’à la trop courte clôture du poignant 'Am I really losing you ?'. Un "Window of Life" au final qui est tout sauf révolutionnaire, mais ne mégotons pas, avec 'Walls of Babylon' dont on ne se lasse pas, un 'Ghosts' bien mené, 'Breaking the Spell' très majestueux quoique un peu dégoulinant à mon goût (la guitare électrique laisse peu d’espace de respiration, ne serait-ce que pour apprécier pleinement la mélodie), et 'Am I really losing you' qui s’installe durablement au fond de l’oreille avec sa ritournelle addictive, les 3 étoiles sont amplement méritées.
A noter que pour les heureux possesseurs de l’édition récente, dont je suis, l’album embarque à la suite un EP intégral plutôt intéressant, "Fallen Dreams and Angels" (avec notamment l’onirique et lumineux 'Dune', et le planant 'Sister Bluebird', très Taï Phong – un clin d’oeil à 'Sister Jane' ?...).

TARJY - 21/08/2007 -
0 0
4/5
Un bon petit 8 sur le fil grace au génial Breaking The Spell... De la fantastique intro de The Walls Of Babylon (qui me fait plus que penser à Shine On You Crazy Diamond de qui vous savez... Remarquez il y a pire comme comparaison...) aux dernières notes de Am I Really Losing You ?, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Bien au contraire...

Alors certes, l'album est assez inégal (et même parfois certains morceaux) alternant moments grandioses et moments plus anecdotiques, mais la sensation d'ensemble reste plus que largement positive malgré cela... Et puis il y a Breaking The Spell que j'adore !!

LEGUERRIER - 21/08/2007 -
0 0
3/5
Les débuts de l'un de mes groupes préférés. Avec les tres doux Breaking the spell et Am I really losing you
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PENDRAGON
DERNIERE ACTUALITE
PENDRAGON: Nouvel album en février
Toutes les actualités sur PENDRAGON
DERNIER ARTICLE
RAISMES FEST 2013 - 14 SEPTEMBRE 2013
Une chaleureuse 15ème Editon du Festival de Raismes Tous les articles sur PENDRAGON
DERNIERE INTERVIEW
Il y a une très grande complicité entre nous qui te permet de jouer depuis aussi longtemps ensemble de la musique, de vivre ces moments lors des tournées… C’est important et nécessaire.

NOTES
3.9/5 (15 avis) 4/5 (12 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SAGA: Generation 13 (1995)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VAN DER GRAAF GENERATOR: Pawn Hearts (1971)
ROCK PROGRESSIF Un des meilleurs disques de Van Der Graaf Generator que l'on prend encore plaisir à écouter 40 ans plus tard quand tant d'autres albums se sont effacés de nos esprits.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PENDRAGON
PENDRAGON_Love-Over-Fear
Love Over Fear (2020)
3/5
4.2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
PENDRAGON_Masquerade-
Masquerade 20 (2017)
4/5
4.5/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
PENDRAGON_Men-Who-Climb-Mountains
Men Who Climb Mountains (2014)
4/5
4.1/5
TOFF / ROCK PROGRESSIF
PENDRAGON_Out-Of-Order-Comes-Chaos
Out Of Order Comes Chaos (2012)
4/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
PENDRAGON_Passion
Passion (2011)
5/5
4.2/5
TOFF / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020