GROUPE/AUTEUR:

OPETH

(SUÈDE)

TITRE:
THE ROUNDHOUSE TAPES (2007)
LABEL:
PEACEVILLE RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
STRUCK - 22.11.2007 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
A peine deux années après le très réussi « Lamentations » témoignage live des deux faces des suédois « Deliverance » et « Damnation », Opeth remet le couvert avec ce double live… Double live dont l’annonce a entraîné sont lot d’interrogations justifiées par le fait que cet album ne sorte pas sous son label actuel Roadrunner mais chez Peaceville ; imbroglio contractuel qui dépasse l’auditeur de base que nous sommes ! De là à penser que ce « The Roundhouse Tapes» ne serait qu’un produit bâclé à raison commercial ; il n’y a qu’un pas que les plus septiques auront vite fait de franchir !

Fort heureusement, rassurez-vous, il n’en est rien et la sincérité artistique est belle et bien présente comme le prouve ce que l’on peut qualifier de best-of live. Pour l’occasion, Opeth nous livre le meilleur de sa discographie longue de 15 années et riche de 7 albums.

Comment pourrait-on en être autrement quand un opus regroupe en son sein le gigantesque « Blackwater Park », le démoniaque « Demon of the Fall » en passant par le monumental « Bleak » et le toujours aussi sublime « Face of Melinda » ? Toute la carrière d’Opeth est passée en revue de « Under the Weeping Moon » des premières heures d’« Orchid » à « Ghost of Perdition » du dernier en date « Ghost Reveries » ! Seul l’album « Deliverance » ne fait pas l’objet de clin d’œil mais était-ce vraiment nécessaire d’y faire référence quand qu’on sait que « Lamentations » l’a honoré en large et en travers ?

Les fans ne pourront qu’apprécier cette set-list fort judicieuse qui proposera également le magnifique et rare « Night and the Silent Water » de « Morningrise ». Au final, des 9 titres présents dans ce « The Roundhouse Tapes», seul le calme « Windowpane » -qui débute le second cd- fait doublon avec « Lamentations ».

Un témoignage sans aucune faute note dans lequel Mikael Åkerfeldt fait une nouvelle fois preuve d’un talent hors norme avec un chant qui arrive toujours à nous impressionner tantôt infernalement guttural tantôt angéliquement clair !

On regrettera juste que l’intégralité du show soit retranscrite avec notamment les traits d’humour d’Åkerfeldt. Peaceville aurait pu nous dispenser de cette source évidente de longueur comme elle aurait pu nous dispenser des insupportables « bips » des albums promo : impossible dans ses conditions de donner un avis global sur l’envoûtement qui frappera probablement les fans ! On se félicitera d’autant plus du choix des suédois de continuer leur collaboration avec Roadrunner avec notamment la sortie d’un nouvel album prévu pour mi-2007. Enfin, pour en revenir à ce double-live, outre ces considérations purement commerciales, on ne saura qu’en recommander l’achat qu’on aurait toutefois préféré sous format DVD…

Plus d'information sur http://www.opeth.com



GROUPES PROCHES:
THY CATAFALQUE, PROGRESSION BY FAILURE, LANDBERK, LEPROUS, ANGLAGARD, AGUENAOU, VIELIKAN, THE FACELESS, VDB, HACRIDE

LISTE DES PISTES:
01. When
02. Ghost of Perdition
03. Under the Weeping Moon
04. Bleak
05. Face of Melinda
06. The Night and the Silent Water
07. Windowpane
08. Blackwater Park
09. Demon of the Fall


FORMATION:
Martin Axenrot: Batterie
Mikael Akerfeld: Chant / Guitares / Basse
Per Wiberg: Claviers
Peter Lindgren: Guitares


TAGS:
Live, Chant guttural, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OPETH
DERNIERE ACTUALITE
OPETH: nouvel extrait de "In Cauda Venenum"
Toutes les actualités sur OPETH
DERNIER ARTICLE
OPETH + MYRKUR - LE TRIANON (PARIS) - 22 NOVEMBRE 2016
Deuxième date après une vente éclair de la première jouée la veille, dans ce Trianon qui accueille les piliers du metal prog venus représenter leur dernier opus "Sorceress"... Tous les articles sur OPETH
DERNIERE INTERVIEW
Opeth, figure incontournable du metal progressif suédois, sort son treizième album, "In Cauda Venenum". A cette occasion, nous sommes partis à la rencontre du leader charismatique Mikael Akerfeldt !

NOTES
4.3/5 (3 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SHADOW GALLERY: Prime Cuts (2007)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MONSTER MAGNET: 4-Way Diablo (2007)
STONER
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OPETH
OPETH_In-Cauda-Venenum
In Cauda Venenum (2019)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
OPETH_Sorceress
Sorceress (2016)
5/5
3.9/5
NUCLEAR BLAST / ROCK PROGRESSIF
OPETH_Pale-Communion
Pale Communion (2014)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
OPETH_Heritage
Heritage (2011)
3/5
3.4/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
OPETH_Watershed
Watershed (2008)
5/5
4.4/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020