.
.
GROUPE/AUTEUR:

PALACE TERRACE

(ETATS UNIS)

TITRE:
FLYING THROUGH INFINITY (2007)
LABEL:
LION MUSIC
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""
ABADDON - 07.12.2007 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Palace Terrace est le dernier-né des projets de George Bellas. Pour les non-métalleux, ce nom n’évoquera probablement pas grand'chose, et pourtant George s’est fait un nom en collaborant notamment avec Phil Mogg ou Pete Way (UFO), ainsi qu’avec des groupes comme Ring of Fire et Magellan. Son “appartenance” au label Shrapnel, spécialisé dans le heavy métal est significative de son style : un guitar-heroe qui revendique toutefois des influences classiques, en restant fidèle à Van Halen ou Dream Theater.

Quelle mouche a donc pu piquer ce guitariste pour vouloir se propulser en tête d’affiche alors qu’il se contentait d’aligner les collaborations prestigieuses ? Palace Terrace propose avec ce “Flying Through Infinity” rien moins qu’un opéra métal teinté de néo-classique. Genre à risque et pari casse-pipe s’il en est, tant les mots “métal” et “classique” sont a priori éloignés ....
Pour compléter son line-up, George a fait appel à Jonathan Marshall, avec qui il avait déja collaboré dans le groupe Prodigy et qui se définit lui-même comme un vocaliste ténor, et au batteur Sasha Horn.

Passons sur l’histoire sous-tendant cet album, le concept est comme trop souvent fumeux et assez vague (qui sommes-nous et où allons-nous ?), l’intérêt est plus dans la musique que dans le livret. L’écoute de “Flying Through Infinity” va peut-être agacer certaines oreilles : les métalleux vont probablement dire que Palace Terrace a dévoyé leur genre favori, puisque l’album ne se situe pas dans un métal agressif, mais dans un style plus mélodique et lyrique, avec effectivement des segments directement issus du néo-classique.

Mais pour qui accepte ce mélange des genres, ce disque est une bonne surprise, car il a l’énorme qualité d’être totalement cohérent. L’ambiance est plantée dès l’entame du premier morceau (the 10th Dimension), avec un ton résolument progressif, une belle profondeur de son et des musiciens très à leur affaire: Jonathan Marshall est théatral juste comme il faut (donc pas trop), les percussions occupent bien l’espace auditif et le guitariste fait preuve d’une virtuosité ébouriffante (même si le son de la guitare est assez en arrière, de manière surprenante pour un guitar-hero métal).
Je ne vais pas détailler les morceaux un par un, tant l’ensemble est homogène. L’ambiance est quelque part entre les opéras-rock des années 70-80 (j’ai souvent pensé à “Phantom of the Paradise”) et des productions comme Alan Parson’s Project (ou plutôt le groupe Freud d’Eric Woolfson), la rythmique métal en plus. La technique de composition est parfois assez complexe, incluant du contrepoint classique et une bonne variété rythmique - il parait même qu’il y a une section construite sur un rythme 99/32 (!), mais je ne l’ai pas repérée, celle-là ... Bref, Palace Terrace réussit à équilibrer un album là où on ne l’attendait peut-être pas, et ce n’était pas gagné d’avance. Il me manque personnellement quelque chose au niveau des solos de guitare, George se complaisant un peu trop dans le solo hyper-rapide sans vouloir nous gratifier d’une partition plus ample et sensible comme Andrew Latimer ou John Mitchell, qui savent que la démonstration technique n’est pas toujours synonyme d’émotion.

Cette petite réserve posée, il n’en reste pas moins que je ne peux qu’encourager les amateurs de télescopage de genres à jeter une oreille attentive sur cet opus, atypique par bien des côtés et très réussi dans son genre.

Plus d'information sur http://www.georgebellas.com/palaceterracewebsite/palaceterrace/index.html



GROUPES PROCHES:
DREAM THEATER, MATTHEW PARMENTER

LISTE DES PISTES:
01. The Tenth Dimension - 9:16
02. Chaos Theory - 4:44
03. Andromera - 5:24
04. Core Overload - 3:42
05. Land Of Lydian - 4:49
06. Declaration - 7:42
07. Flying Through Infinity - 4:19
08. Aprils End - 5:25
09. Conclusion - 6:51


FORMATION:
George Bellas: Guitares / Basse / Claviers
Jonathan Marshall: Chant
Sasha Horn: Batterie


TAGS:
Concept-album, Opera Rock, Théatral
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PALACE TERRACE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JEAN PASCAL BOFFO: La Boîte à Musique (2007)
GUITAR HERO
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JEAN PASCAL BOFFO: La Boîte à Musique (2007)
GUITAR HERO
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PALACE TERRACE
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020