ARTISTE:

SCORPIONS

(ALLEMAGNE)
TITRE:

BLACKOUT

(1982)
LABEL:

EMI

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
""
LOLOCELTIC (16.01.2008)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après 2 albums ayant permis d’asseoir Matthias Jabs au sein du groupe, Scorpions décide de passer à la vitesse supérieur. Tout d’abord, fini les pochettes tendancieuses. Celle de ce nouvel album annonce la couleur. Nous allons avoir à faire à quelque chose de plus agressif.

Les premiers morceaux viennent nous confirmer cet état de fait sans crier gare. Le titre éponyme nous offre, en effet, des riffs tranchants et acérés alors que Klaus Meine nous offre un chant percutant et agressif. Ceci se comprend d’autant plus lorsque nous apprenons qu’il a écrit ce titre en rapport avec la double opération des cordes vocales qu’il a subit et après laquelle il a du réapprendre à parler et, bien sûr, à chanter. Ce titre, ainsi que le bien nommé et explosif (c’est facile mais tellement vrai !) « Dynamite » font toujours partie de la setlist des Scorps et leur effet en live est garanti. Cette facette de l’album est complétée par le cinglant « Now » et par « Can’t Live Without You » et son riff qui écrase tout sur son passage. Il est à signaler que ce dernier bénéficia des honneurs d’une diffusion radiophonique, au même titre que le plus commercial « No One Like You ».

Car nos venimeux teutons n’en ont pas pour autant perdu leur sens de la mélodie accrocheuse et du refrain imparable. Doté de ces arguments et de couplets semi-acoustiques, ce titre est accompagné dans ce domaine par un « You Give Me All I Need » au refrain un brin répétitif et le très enlevé « Arizona » qui vient nous apporter un peu d’air frais après « Dynamite » et avant un « China White » au tempo lourd, au riff heavy et à l’ambiance sombre et étouffante. L’incontournable ballade « When The Smoke Is Going Down » vient clôturer ces 36 minutes 46 d’une intensité rare. Il suffit d’ailleurs de consulter la liste de morceaux pour constater qu’elle regorge de hits.

La prestation musicale est bien sûr à la hauteur. Nous ne reviendrons pas sur la performance de Klaus Meine qui atteint des sommets. La complémentarité entre Rudolph Schenker et Matthias Jabs est parfaite et il ne faut pas oublier le rôle important de la section rythmique où la frappe lourde et puissante de Hermann Rarebell vient propulser chaque titre accompagné par la basse toute en rondeur de Francis Buchholz.

Le succès sera à la hauteur de l’œuvre et permettra à Scorpions d’atteindre une renommée mondiale. La porte est alors grande ouverte pour un « Love At First Sting » qui viendra tout écraser sur son passage.


Plus d'information sur http://www.the-scorpions.com/





LISTE DES PISTES:
01. Blackout - 3:48
02. Can't Live Without You - 3:47
03. No One Like You - 3:57
04. You Give Me All I Need - 3:38
05. Now! - 2:35
06. Dynamite - 4:12
07. Arizona - 3:56
08. China White - 7:00
09. When The Smoke Is Going Down - 3:51

FORMATION:
Francis Buchholz: Basse
Herman Rarebell: Batterie
Klaus Meine: Chant
Matthias Jabs: Guitares
Rudolf Schenker: Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
SHAKA
13/10/2017
  0 0  
5/5
Je crois que les plus jeunes d’entre-vous ne vous rendez pas vraiment compte de l’impact qu'a pu avoir SCORPIONS sur le Metal dans les années 80 et au tout début des 90’s. Ce groupe allemand a eu le mérite d’attirer vers le Hard Rock nombre de gens qui ne connaissaient pas cette bonne musique, avec des ballades mémorables comme « Wind of Change » (parue en 1990 sur l’excellent « Crazy World ») et surtout « Still Loving You » (en 1984, sur le non moins excellent « Love at First Sting »). Je le sais, j’en fais partie, « Crazy World » a été mon premier album de Hard.
Mais réduire SCORPIONS à un ballad band serait bien réducteur. Ce groupe a sorti des albums majeurs de Heavy Metal et ce « Blackout » en est la preuve éclatante. C’est en 1979, avec l’arrivée à la guitare de Matthias Jabs (en remplacement d’Uli Jon Roth) que SCORPIONS vire vers un son plus Heavy. Avec Uli Jon Roth, la musique de SCORPIONS sonnait plus Rock, très raffinée, moins directe. Mais en ce début des années 80, les choses changent, les guitares se font plus agressives. Il faut dire qu’en Angleterre, c’est l’éclosion de la N.W.O.B.H.M. (New Wave of British Heavy Metal), en réponse au mouvement Punk et donc, le Hard se radicalise quelque peu (pour preuve l’apparition de tout ce qui est Thrash/Black/Death/Speed...). SCORPIONS, groupe avec une discographie déjà conséquente, se doit de réagir face à ces jeunes loups aux dents longues que sont IRON MAIDEN, SAXON ou DEF LEPPARD.
En cette année 1982, sort donc l’album le plus agressif du groupe, les guitares sont lâchées et Klaus Meine hurle de plus belle malgré des problèmes de voix (il sort d’une opération des cordes vocales). Franchement, un morceau comme « Now ! » ne fait pas dans la dentelle : le rythme est rapide, la guitare Heavy en diable, le solo complètement hallucinant et Klaus Meine hurle tout ce qu’il peut. « Dynamite », dans le même style va vite devenir un classique du groupe, pas si éloigné que ça de JUDAS PRIEST. Le premier titre, le title track, nous met déjà une bonne claque et on a même droit à la fin à la vitre brisée (cf. la pochette). « Can’t Live Without You », malgré son titre, n’est pas une ballade, mais encore un titre très direct (rien que le solo...), un classique du groupe ! Avec « No One Like You », on retrouve le SCORPIONS des années 70, alternant passages Heavy et passages très mélodiques, tout comme « You Give Me All I Need ». Ces deux titres, de prime abord peuvent paraître moins excitant, car moins agressifs que ceux qui les entourent, mais après quelques écoutes, on se rend compte à quel point ils sont entêtants, de par leurs mélodies magnifiques. « Now ! » et « Dynamite », je vous en ai déjà parlé plus haut, c’est de la bombe ! « Arizona » est le titre le plus cool, un Hard tranquille, un peu dans la lignée du « Big City Nights » qu’on retrouvera sur l’album suivant, « Love at First Sting ». C’est, à mon sens, le seul titre moyen du CD. Avec « China White », nous avons un titre inhabituel chez SCORPIONS avec un riff très Heavy, un rythme lent et une atmosphère limite inquiétante. Enfin, avec SCORPIONS, il faut bien s’y attendre, pour clôturer ce chef d’œuvre, ils nous mettent une ballade, « When the Smoke is Going Down », jolie chanson, même si elle n’est pas aussi ultime que « Still Loving You » ou « Born to Touch Your Feelings » (titre présent sur « Taken by Force », sorti en 1977).
Avec cet album, mais aussi un paquet d’autres, je n’ai pas peur d’affirmer que SCORPIONS a vraiment gagné sa place au Panthéon des plus grands groupes de Metal de l’Histoire et je pense que peu de gens pourront me contredire... ou alors c’est qu’ils ne connaissent pas vraiment ce groupe !

ALADDIN_SANE
23/03/2008
  0 0  
5/5
Superbe ! Peut-être l'album le plus hard de la discographie de Scorpions. Tous les morceaux sont des brûlots et la pression ne retombe qu'avec la très belle ballade finale "When the smoke is going down" préparant le terrain pour "Still loving you". Le complément idéal au magnifique "Lovedrive".
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (7 avis)
STAFF:
4.4/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SCORPIONS : L'intégrale en 367 piqûres
DERNIER ARTICLE
SCORPIONS - HOTEL ACCOR ARENA - 26 JUIN 2018
L’adieu qui n’est qu’un au revoir !
DERNIERE INTERVIEW
SCORPIONS (09 FEVRIER 2015)
Pour fêter leurs 50 ans de carrière, le groupe Scorpions était en conférence de presse dans les locaux de Sony Music.
 
AUTRES CHRONIQUES
FLAMBOROUGH HEAD: Live In Budapest (2008)
ROCK PROGRESSIF -
DISCORDIA: Utopia Perfection (2007)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SCORPIONS
SCORPIONS_Return-To-Forever
Return To Forever (2015)
2/5
4.3/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
SCORPIONS_Comeblack
Comeblack (2011)
2/5
2/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Sting-In-The-Tail
Sting In The Tail (2010)
4/5
3.6/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Humanity--Hour-1
Humanity - Hour 1 (2007)
4/5
3.4/5
SONY BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Unbreakable
Unbreakable (2004)
3/5
3.8/5
BMG / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021