ARTISTE:

POISON

(ETATS UNIS)
TITRE:

FLESH & BLOOD

(1990)
LABEL:

CAPITOL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
FM
""
LOLOCELTIC (04.02.2008)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après 2 albums oeuvrant clairement dans un style glam-rock aux sonorités épurées et aux mélodies facilement mémorisables, Poison décide de changer sérieusement la donne avec ce qui restera comme son album référence : « Flesh & Blood ». Pour cela, l’enregistrement se fait aux Little Mountain Studios de Vancouver sous la houlette de Bruce Fairbairn, connu pour son travail auprès de groupes établis tels qu’Aerosmith, AC/DC, Bon Jovi, Krokus ou Honeymoon Suite. Il en résulte un son bien plus étoffé et puissant que sur les précédents opus de nos californiens. Autre changement de taille : le look outrageusement glam est mis de côté au profit d’un style plus Hard-Rock bien qu’encore très coloré. La pochette vient confirmer ce revirement en représentant le logo du groupe et le titre de l’album fraîchement tatoués sur le bras du batteur Rikki Rockett.

Mais le résultat le plus important de tous ces changement se retrouve au niveau musical. Tout en restant reconnaissable, le style Poison prend une dimension largement supérieure. Le Glam / Hard Rock du groupe s’étoffe et gagne en sophistication alors que les paroles gagnent en profondeur. Bien sûr, le côté « party-band » n’est pas complètement occulté, que cela soit sur l’hymne « (Flesh & Blood) Sacrifice » et son riff en staccato, le hit au titre intraduisible « Unskinny Bop » ou l’ode aux bikers « Ride the Wind », mais le sujet devient plus grave sur l’autre méga-hit qu’est la ballade « Something To Believe In » qui traite de la mort d’un ancien roadie, ancien du Vietnam, et de la désillusion qui en découle.

L’évolution est également perceptible au travers du jeu de CC DeVille qui multiplie les solis bien sentis, qu’ils soient rapides (« Ball & Chain ») ou gorgés d’émotion (« Something To Believe In »), voir les deux sur le même morceaux (« Poor Boy Blues ») et qui atteint son paroxysme sur le cours instrumental « Swampjuice (Soul-O ) ». La basse de Bobby Dall se fait plus présente pour porter chaque titre vers les sommets en en assurant les fondations en compagnie du jeu toujours aussi dynamique de Rikki Rockett. Enfin, Bret Michaels ne se contente pas de muscler son physique pour faire oublier son look hyper efféminé des débuts. Il muscle également son répertoire en variant les registres pour transmettre l’émotion ou la bonne humeur selon les besoins des titres.

Ce ne sont pas moins de 5 tubes qui sortiront de cet album, à savoir « Unskinny Bop », « Something To Believe In », « Ride The Wind », « Life Goes On » et « (Flesh & Blood) Sacrifice ». Certains membres du groupe auront d’ailleurs du mal à gérer un tel succès et, alors que CC DeVille devra en passer par quelques cures de désintoxication, Poison perdra un peu de sa nouvelle dimension en cherchant à renouveler un album équivalent et en usant quelques guitaristes de renom (Richie Kotzen, Blues Saraceno) en attendant le retour de l’enfant prodigue. Il reste cependant l’heureux géniteur d’un album référence dans ce style, dont peu d’autres groupes réussiront à atteindre le niveau.


Plus d'information sur http://www.poisonweb.com





LISTE DES PISTES:
01. Strange Days Of Uncle Jack - 1:40
02. Valley Of Lost Souls - 3:58
03. (Flesh & Blood) Sacrifice - 4:41
04. Swampjuice (Soul-O) - 1:26
05. Unskinny Bop - 3:48
06. Let It Play - 4:22
07. Life Goes On - 4:47
08. Come Hell Or High Water - 5:02
09. Ride The Wind - 3:52
10. Don't Give Up An Inch - 3:44
11. Something To Believe In - 5:28
12. Ball And Chain - 4:23
13. Life Loves A Tragedy - 5:14
14. Poor Boy Blues - 5:20

FORMATION:
Bobby Dall: Basse / Claviers
Bret Michaels: Chant / Guitares / Harmonica
CC Deville: Guitares
John Webster: Claviers
Rikki Rockett: Batterie
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
IS93000
04/11/2015
224
  0 0  
5/5
poison arrive à son apogée de hard melodique glam. Une vraie réussite !
NESTOR
03/01/2009
  0 0  
4/5
Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. Poison, avec ce 3ème album, a visiblement cherché à effacer son image de groupe ridicule et sans qualité musicale.
En effet, ce ne sont pas les tonnes d'albums vendus qui leur ont apporté la crédibilité.
Alors ils ont fait le pari de la maturité et du sérieux (enfin du sérieux avec beaucoup de fard et de rouge à lèvre).
Et, c'est une réussite ; même CC Deville nous sort des parties de guitare et des soli de très bon niveau. C'est vous dire !
L'album est beaucoup plus travaillé que ses prédécesseurs. Les choeurs sont très réussis, les arrangements très pro, le son excellent et les compos irrésistibles ("Unskinny bop", "Life goes on", "Something to believe in", "Come hell or high water").
Poison réussi l'exploit de mixer avec bonheur son coté primesautier et de nouvelles influences allant du blues au Rock en passant par le gospel.
L'ensemble est très bien conçu et on sent un travail énorme au niveau de la conception (Marketing ?) de cet album.
Ne boudons pas notre plaisir Flesh & blood est l'un des disques les plus aboutis des groupes de la vague Glam Rock des années 80/90.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.8/5 (5 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BRET MICHAELS : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
COSMOS: Skygarden (2006)
ROCK PROGRESSIF -
BARCLAY JAMES HARVEST: Caught In The Light (1993)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT POISON
POISON_Poison-d
Poison'd! (2007)
4/5
4/5
EMI / HARD ROCK
POISON_Hollyweird
Hollyweird (2002)
3/5
3/5
CYANIDE / HARD ROCK
POISON_Crack-A-Smile--And-More-
Crack A Smile... And More ! (2000)
3/5
2/5
CAPITOL / HARD ROCK
POISON_Power-To-The-People
Power To The People (2000)
2/5
2/5
CYANIDE / HARD ROCK
POISON_Native-Tongue
Native Tongue (1993)
4/5
4.3/5
CAPITOL / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022