ARTISTE:

GENESIS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

GENESIS

(1983)
LABEL:

VIRGIN

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
FM
"Impression mitigée pour cet album où la plupart ne gardera en mémoire que la face A du vinyle pour oublier prestement et définitivement la face B !"
ABADDON (20.03.2008)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

1983. Depuis le départ de Steve Hackett, l’esprit de Genesis semble bien parti en lambeaux ... Chaque album essaie quand même de se raccrocher à son glorieux passé prog, en témoignent des pièces comme Behind The Lines ou Duke’s Travels-Duke’s End dans Duke, ou encore le morceau-titre d’Abacab. Les aficionados se demandent comment le groupe va trouver son équilibre, écartelé entre les sirènes commerciales et l’exigence du “progressisme”.

La première partie de cet album sans titre semble apporter un éclatant début de réponse. Si les amateurs de prog vont plus que largement trouver leur compte dans la suite Home By The Sea / Second Home By The Sea avec ses longs développements aux claviers (et quelle magnifique reprise de thème vocal !), les amateurs de musique plus légère seront enchantés par That’s All, un titre facile dans le bon sens du terme, très bien troussé et sans prétention.
Mais c’est surtout le morceau d’entame qui va rester dans les mémoires. Ce Mama d’anthologie sidère l’auditeur par l’énorme impression qu’il laisse dès les premières mesures, avec un extraordinaire travail de percussions réalisé par Phil Collins. Mais Phil ne se contente pas que de cela. Pour la première fois, il habite totalement une partition vocale, allant bien au-delà du simple chant, portant littéralement la lancinante montée de tension jusqu’au paroxysme. Jamais il n’a été aussi bon, aussi présent que sur ce titre : chapeau, Mr Collins, que ne chantez-vous pas plus souvent comme cela !

KO debout après cette première partie, l’auditeur va être très brutalement ramené sur terre par un Illegal Alien de très pauvre facture. A l’inverse de Mama, on a rarement entendu Phil Collins aussi mauvais, nasillant sur une mélodie ringarde et pas très jolie (à l’image de la photo très moche qui montre dans le livret les trois compères de Genesis grimés en faux émigrants : c’est d’un goût douteux !). Suit une “Collinade” très formatée et donc sans intérêt (Taking It All To Hard), puis un curieux titre qui se veut “fun” (Just A Job To Do) mais sur lequel le timbre adopté par le chanteur sonne très artificiel et sans chaleur, faisant encore davantage décrocher l’auditeur. Et ce n’est malheureusement pas Silver Rainbow qui le raccrochera, avec son dynamisme artificiel (un titre qui aurait pu se retrouver sur And Then There Were Three...). It’s Gonna Get Better est imprégné de l’atmosphère mélancolique qu’affectionne Tony Banks, mais reste un titre pop très mineur pour un groupe comme Genesis.

Impression donc totalement mitigée pour cet album. La plupart d’entre nous ne voudra garder en mémoire que la face A du vinyle, pour oublier prestement et définitivement la face B !


Plus d'information sur http://www.genesis-music.com





LISTE DES PISTES:
01. Mama - 06:49
02. That's All - 04:26
03. Home By The Sea - 05:08
04. Second Home By The Sea - 06:07
05. Illegal Alien -05:15
06. Taking It All Too Hard - 03:58
07. Just A Job To Do- 04:47
08. Silver Rainbow - 04:30

FORMATION:
Mike Rutherford: Guitares / Basse
Phil Collins: Chant / Batterie
Tony Banks: Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
REALMEAN
13/05/2013
  0 0  
3/5
Je serais assez d’accord avec la conclusion de la chronique, mais il me sera difficile d’attribuer moins de 7/10 à l’album éponyme embarquant l’énormissime "Mama", et la sublime suite des "Home by the Sea", génésienne jusqu’au bout des ongles. Il y avait sans doute matière à en faire quelque chose d’encore mieux en concert. La seconde piste n’est pas désagréable non plus, en effet, avec sa désinvolture naturellement portée par les roulements des vocalises, la rythmique et les claviers sautillants. Mais j’ajouterais, contrairement à Abaddon, que j’ai bien accroché également avec l’atmosphère prédicatrice de "Silver Rainbow"; pas étonnant, puisque je fais partie des défenseurs d’And then there were three !
Le reste, c’est du Phil Collins, plus qu’autre chose. Et pas forcément la meilleure cuvée. That’s All !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.1/5 (13 avis)
STAFF:
2.8/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Une tournée annoncée en Irlande et au Royaume-Uni pour GENESIS
DERNIER ARTICLE
CONCERT DE GENESIS LE 12 JUILLET 2007 À LYON
Le 12 juillet 2007, El_Bia était au stade de Gerland de Lyon afin d'assister à l'un des derniers shows du groupe de Rock prog légendaire ! Petit reportage de ce concert extraordinaire...
DERNIERE INTERVIEW
FREDERIC DELAGE (03 MARS 2015)
Dans le cadre des interviews du Triumvirat de la critique française de rock progressif, nous avons interviewé Frédéric Delâge, entre autres auteur de deux recueils de chroniques sur le rock progressif et d´un livre consacré à Genesis.
 
AUTRES CHRONIQUES
SIMON SAYS: Tardigrade (2008)
ROCK PROGRESSIF - "Tardigrade" s’inscrit dans la plus pure tradition du rock progressif 70’s, exposant une musique sincère et mélodique.
THIN LIZZY: Renegade (1981)
HARD ROCK - Un essentiel de la bande à Phil
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GENESIS
GENESIS_When-In-Rome
When In Rome (2008)
5/5
4.3/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
GENESIS_Calling-All-Stations
Calling All Stations (1997)
3/5
2.9/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
GENESIS_We-Can-t-Dance
We Can't Dance (1991)
2/5
3.2/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
GENESIS_Invisible-Touch
Invisible Touch (1986)
2/5
2.5/5
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
GENESIS_Three-Sides-Live
Three Sides Live (1982)
3/5
2.6/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021