GROUPE/AUTEUR:

PETER GABRIEL

(ROYAUME UNI)

TITRE:
SO (1985)
LABEL:
REALWORLD
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
VANDERGRAAF - 29.08.2003 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
LE chef d'oeuvre du Gab'. S'il fallait n'en citer qu'un, ce serait celui-ci. Et si ce fut l'album de tous les tubes pour Peter, c'est aussi celui d'une maturité cherchée pendant près de vingt ans et enfin atteinte.

La voix de Peter a mûri elle aussi. Encore plus profonde et plus vibrante, mais aussi moins tendue vers le délire et moins nasillarde. Qu'à cela ne tienne : elle n'est que plus adaptée à la petite révolution que l'artiste va produire. Il n'y a désormais plus rien de contestable dans son travail. L'équilibre entre les synthés et les instruments naturels est parfaitement atteint. Conservé pour créer les ambiances magiques de morceaux comme "Mercy street", le synthé laisse place à la basse extraordinaire du grand Tony Levin, pour des solos et riffs époustouflants qui atteignent leur paroxysme dans "Don't give up".

"Don't give up"...Le duo de Peter Gabriel et Kate Bush, la plus merveilleuse jeune femme que le rock ait connu. Entre les mains de Peter elle devient la douceur fruitée d'un duo magique et envoûtant. "Don't give up" vous emmène au fond de l'angoisse et de l'espoir résiduel d'un homme au fond du gouffre et perdu dans le monde moderne. A coups de basse nostalgique, de sons vaporeux et mesurés, de choeurs lancinants. Incroyable.

Il y a aussi "Sledgehammer", un autre morceau passable à la radio. N'en oublions pas la force. Peu de morceaux savent faire bouger l'auditoire avec tant d'intelligence et tant de malice. Et les réminiscences seventies reviennent à la surface dans cet hommage à Otis Redding, dont Peter était un fan dans son enfance. Citons encore "Red rain", où Peter nous emmène instantanément dans son univers à la fois clair comme la civilisation et sombre comme la barbarie sous-jacente de notre monde. Enfin, venons-en à "Mercy street". Emotion, chaleur, perte de repères, et nostalgie.

C'est peut-être ce dernier mot qui émane le plus de "So" aujourd'hui. Bien qu'il fut (et est encore) un disque d'avant-garde, il sonne de tout son long comme une incroyable nostalgie d'un passé déjà révolu et pas si lointain. Un album dont les richesses sont si grandes que l'on n'a pas fini de les explorer.

Plus d'information sur http://www.petergabriel.com



GROUPES PROCHES:
CITIZEN CAIN, DAVID BOWIE, MAWWAL, SHAUN GUERIN, JON ANDERSON, CARPTREE, JADE WARRIOR, BARRY CLEVELAND, GENESIS, XENN

LISTE DES PISTES:
01. Red Rain
02. Sledgehammer
03. Don't Give Up
04. That Voice Again
05. Mercy Street
06. Big Time
07. We Do What We're Told
08. This Is The Picture
09. In Your Eyes


FORMATION:
-

TAGS:
Fusion
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 01/02/2017 -
0 0
4/5
L’album qui a fait le succès de Peter Gabriel dans les années 80. Normal, étant donné l’invariabilité de son talent, et l’éclairage FM qui fut porté sur la pop et le rock à ce moment. Pour beaucoup, c’est le meilleur de la discographie. Ou encore l’aboutissement de la quadrilogie que d’aucuns ont perçu comme une phase d’expérimentations. Je vote pour un constat sensiblement différent, car s’il est vrai que le maître change son fusil d’épaule à partir de "So", le disque ne figera pas sa musique dans le marbre et Peter va continuer à varier les plaisirs, album après album. Avec "So", il s’adapte comme beaucoup à la mode commerciale du moment, mais il ne renonce pas pour autant à son style, à l’orfèvrerie de son écriture, à son goût pour les percussions. Son sens de la rythmique reste stupéfiant. "Us" va glisser vers la world music, et "Up" reviendra plus ou moins aux fondamentaux mélancolico-ténébreux de la quadrilogie.
Pour l’heure, "So" proclame la rupture d’avec ses 4 prédécesseurs. Beaucoup plus mainstream, il rentre dans la catégorie d’un rock FM haut de gamme. L’album est toujours marqué par les élans et les rythmiques hypnotiques, mais s’extirpe des sables mouvants et de l’occultisme dans lesquels baignait la production antérieure. "PG1" jusqu'au 4 interrogeaient, bousculaient, dérangeaient. "So" est placé sous le signe dominant de la mélancolie, d’une manière beaucoup plus codifiée. Nombre d’auditeurs s’y sentiront plus à l’aise. Une pluie rouge tombe inexorablement sous les pas du protagoniste résigné de 'Red Rain'. Pas d’échappatoire non plus avec 'Big Time', qui dégage la même fatalité au travers d’un habillage plus rock, ou encore avec 'We do what we’re told', qui choisit l’éther du clavier pour profiler sa destinée. Dans le même temps, Peter diversifie encore l’usage de l’instrumentation et des voix, pour un résultat qui adoucit globalement le propos musical. Le duo est interprété avec une telle application, aussi bien du côté de Peter que de celui de Kate Bush, que 'Don’t give up' en retire une sensibilité émotionnelle unique. Les claviers lumineux et scintillants de 'Mercy street' participent à la fois à la mélodie et à l’accompagnement rythmique - et c’est assez inédit avec Peter Gabriel, auprès de la basse toujours aussi épaisse et envoutante. Le truculent 'Sledgehammer' est l’un des morceaux les plus commerciaux du répertoire de PG ; seulement, avec un tel pouvoir accrocheur, comment le lui reprocher ? Les cuivres y tiennent une place superbe, mais pas à la manière détournée de ce qu’on pouvait entendre dans le "PG3", plutôt en première ligne offensive, dans un mode d’exécution qui aurait pu donner des idées d’acrobaties vocales à Phil Collins s’il avait été chargé de l’interprétation.
Cet album n’est pas mon favori, pour autant il regorge de pépites. "So" a perdu en charge cabalistique ce qu’il a gagné en accessibilité. Il se déguste comme un excellent vin, même s’il ne s’écoute plus (du tout) dans le même état d’esprit que celui des albums de la quadrilogie. L’archange entre dans le moule de son époque, mais il le fait juste comme il se doit ; 4 étoiles pour un disque de Peter, pour moi c’est le minimum… jusqu’au "New Blood" de 2011 au moins.

RICK - 21/08/2007 -
0 0
5/5
Le premier où il donne un titre. Le premier où il montre son visage en entier. Le premier que j'ai écouté. Le meilleur.

Que de bons morceaux, comme Red Rain, Mercy Street, ... et d'autres où le mix avec la voix de Kate Bush est ... divin (Le comble pour un archange.)

Un grand Gabriel... Un tout grand...

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
4/5
Du "Peter Gabriel" et du grand. C'est pas tout à fait du rock progressif. C'est trop bon pour être de la Pop mais suffisamment pour être commercial ... mais peut être pas tout compte fait !!! Qu'importe le flacon, pourvu qu'il y ai l'ivresse, et dans le cas de "So", attention au coma éthylique. Ne me dites pas que votre pied droit ne se met pas à battre aux rythmes de "Sledgehammer" et de "Big Time". Que "Don't Give Up" ne vous bouleverse pas d'émotion... Indispensable.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PETER GABRIEL
DERNIERE ACTUALITE
PETER GABRIEL: Les détails sur "Rated PG"
Toutes les actualités sur PETER GABRIEL
DERNIER ARTICLE
Progressive Music Award 2014
Un aperçu des résultats des Progressive Music Award 2014 Tous les articles sur PETER GABRIEL
NOTES
4/5 (3 avis) 4.2/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PETER GABRIEL: Peter Gabriel Iii (1980)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PETER GABRIEL: Up (2002)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETER GABRIEL
PETER-GABRIEL_New-Blood
New Blood (2011)
4/5
3/5
REALWORLD / AUTRES
PETER-GABRIEL_Scratch-My-Back
Scratch My Back (2010)
4/5
3.3/5
VIRGIN / AUTRES
PETER-GABRIEL_Growing-Up-Live
Growing Up Live (2003)
2/5
-/5
REALWORLD / ROCK PROGRESSIF
PETER-GABRIEL_Up
Up (2002)
5/5
3.7/5
REALWORLD / ROCK PROGRESSIF
PETER-GABRIEL_Ovo
Ovo (2000)
4/5
-/5
REALWORLD / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020