ARTISTE:

LED ZEPPELIN

(ROYAUME UNI)
TITRE:

II

(1969)
LABEL:

ATLANTIC RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Old School
"Plus rock et moins blues que le premier album, "II" n'en est pas moins indispensable à tout amateur de vrai hard rock authentique."
PETER HACKETT (03.03.2008)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Octobre 1969, neuf mois seulement après la sortie de leur premier album, Led Zeppelin frappe une deuxième fois avec un opus judicieusement nommé "II". Le quatuor anglais fort d'un succés scénique international enfonce le clou et va se retrouver propulsé en tête des charts "all over the world".

"Whole Lotta Love" ouvre le bal par un riff pagien qui deviendra aussi célèbre que celui de "Black Dog" (Led Zeppelin , IV) ou de "Smoke On The Water" (Deep Purple, Machine Head). Sur la partie médiane du titre, Plant et Page renoue avec le duel voix-guitare déjà expérimenté dans le premier album et s'achevant sur un roulement de batterie puis un solo de guitare qui resteront dans les mémoires. On retrouve les influences blues avec "What Is And What Should Never Be" et "The Lemon Song" bien que ce dernier titre soit ponctué par un break central très rock. Les breaks sont d'ailleurs devenu une marque de fabrique de Led Zeppelin. Si ils intervenaient sur quelques titres du premier album, ils sont ici omniprésents.

Autre ingrédient de la recette gagnante zeppelinienne, les compositions basées sur la guitare acoustique sont bien représentées avec la ballade folk "Thank You" et le plus rock "Ramble On". Avec "Whole Lotta Love", les deux titres enchaînés, "Heartbreaker" et "Livin Loving Maid" resteront les hits de ce deuxième album. "heartbreaker" démarre avec un riff d'anthologie (encore un !) sur un tempo plutôt lent et lourd que l'on retrouvera à la fin du titre après un passage de pur délire plus rapide vers son milieu, rendant ainsi imparable la transition avec "Living Loving Maid" au rythme soutenu et chaloupé.

L'avant dernière compo de ce "II", nommée "Moby Dick", voit le travail de John Boham mis en avant par un solo de batterie dont les versions publiques deviendront légendaires. Le fermier frappeur de peaux tendues ayant perdu une baguette lors d'un concert continuera son solo à mains nues et réitèrera systématiquement la chose lors de nombreux autres shows.

Plus rock et moins blues que le premier album cet opus est moins immédiat mais plus travaillé et sa production moins brute de décoffrage. Il n'en est pas moins indispensable à tout amateur de vrai hard rock authentique. C'est la deuxième pièce d'un puzzle mythique en passe de devenir une légende.


Plus d'information sur http://www.ledzeppelin.com/





LISTE DES PISTES:
01. Whole Lotta Love - 05:34
02. What Is And What Should Never Be - 04:45
03. The Lemon Song - 06:19
04. Thank You - 04:49
05. Heartbreaker - 04:14
06. Living Loving Maid (she's Just A Woman) - 02:39
07. Ramble On - 04:24
08. Moby Dick - 04:20
09. Bring It Home - 04:21

FORMATION:
Jimmy Page: Guitares
John Bonham: Batterie
John Paul Jones: Basse / Claviers
Robert Plant: Chant / Harmonica
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
ZOSO
26/06/2008
  0 1  
5/5
Moins d’un an après l’album révélation qui avait propulsé le Zep dans la cours des très grands, ils remettent le couvert avec un album intitulé sobrement Led Zeppelin II.
Attendus au tournant, comme c’est le cas après un premier album prometteur, surtout par une presse encore septique, qui hurle au battage publicitaire, l’album est composé rapidement pendant la tournée qui suit Led Zeppelin I.

Dès les premières mesures du désormais classique Whole Lotta Love, la déferlante commence…
La musique est encore plus osée que sur le premier album, avec par exemple cette partie centrale de Whole Lotta Love, ou Page use du Theremin (instrument qui produit des sons sans contact à l’aide d’antennes…) pendant que plant lance des cris orgasmiques étonnamment en phase avec la musique. Cette partie à d’ailleurs été coupée par de nombreuse radio pour rendre le hit plus « présentable ».
Tout au long de l’album on retrouve les éléments qui font la force du I avec la puissance sonore (le riff de Heartbreaker est une bête mythologique du Hard) et les influence blues (Bring it on Home).
Mais II est encore plus travaillé, tout en breaks et en développements astucieux, avec des chansons plus dans la lignée de How Many More Times (du Led Zeppelin I) comme Bring it on Home ou What Is and What Should Never Be.
Le contexte (tournée) a eu son importance, car tous les morceaux passeront haut la main l’épreuve de la scène avec plusieurs futures pièces de résistance en concert. (Moby Dick, Whole Lotta Love, Heartbreaker…)
A noter aussi l’intrusion de morceau plus acoustiques (Thank You, Ramble on) qui ouvrent la porte à l’album suivant.

Led Zeppelin a donc réussi à confirmé dans la même veine que le premier opus en se renouvelant. Musicalement, tous leurs paris sont payants, et l’album se déguste sans faim et sans fin. Le mythe prend forme…

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (8 avis)
STAFF:
4.4/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LED ZEPPELIN: Robert Plant refuse la reformation
 
AUTRES CHRONIQUES
ALAN PARSONS: Pyramid (1978)
POP - Coup de maître : "Pyramid" fait partie de ces albums magiques procurant un réel plaisir à chaque écoute : APP a trouvé son équilibre.
BLACK SABBATH: Heaven And Hell (1980)
HEAVY METAL - Non, Black Sabbath n’est pas mort avec le départ d'Ozzy Osbourne. "Heaven & Hell" est là pour le prouver !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LED ZEPPELIN
LED-ZEPPELIN_Celebration-Day
Celebration Day (2012)
4/5
5/5
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
LED-ZEPPELIN_Led-Zeppelin-DVD
Led Zeppelin DVD (2003)
5/5
5/5
ATLANTIC RECORDS / HARD ROCK
LED-ZEPPELIN_How-The-West-Was-Won
How The West Was Won (2003)
5/5
4.5/5
ATLANTIC RECORDS / HARD ROCK
LED-ZEPPELIN_Coda
Coda (1982)
2/5
3/5
SWAN SONG / ROCK
LED-ZEPPELIN_In-Through-The-Out-Door
In Through The Out Door (1979)
3/5
3/5
SWAN SONG / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022