GROUPE/AUTEUR:

ILL NINO

(ETATS UNIS)

TITRE:
ENIGMA (2008)
LABEL:
AFM RECORDS
GENRE:
NEO/NU METAL

""
NICOFRED - 21.03.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Originaire du New-Jersey, Ill Nino est une formation plutôt cosmopolite composée de musiciens dont les origines prennent naissance en Amérique Latine. Formé en 2000, ce groupe bénéficie d’une notoriété non négligeable dans le milieu néo-métal, avec quatre productions discographiques à son actif, dont le dernier en date " One Nation Underground" fut distribué par le label Roadrunners Records en 2005. Relativement silencieux depuis la rupture avec ledit label, à l’exception d’un mini-LP de reprises sortit en 2006, Ill Nino entame son retour avec ce cinquième opus dénommé "Enigma".

Ce combo jaspé affiche une stabilité notoire au niveau du line-up depuis sa dernière production. Voilà qui devrait conférer à "Enigma" un élan accru du côté de la cohésion prodiguée à travers les treize titres proposés. Et effectivement, la première écoute fait ressortir un groupe soudé et les quelques tracasseries dues au changement de label sont corps et bien aux oubliettes. Côté moral de la troupe, le baromètre s’affiche donc au beau fixe. En est-il de même sur les plages musicales composant "Enigma" ?

L’immersion dans l’univers d’Ill Nino version "Enigma" s’assimile à un groupe qui s’assume sans complexe et avec une évidente personnalité dans un néo-métal résolument atypique qui a bâti sa réputation. L’idée d’intégrer des percussions latines, des paroles anglaises et hispaniques en parallèle aux rythmes de batterie syncopés dégagent un certain cachet non dénué d’originalité. D’autre part, les riffs assénés par les deux guitaristes font entrer de plein fouet dans une atmosphère tendue où la voix gutturale de Cristiàn Macho vient rappeler qu’on est pas là pour rigoler.

Dès le morceau d’ouverture "The Alibi Of Tyrant", relativement prévisible, ce climat explose aux tympans pourtant déjà bien rôdés de l’auditeur. "Hot Summer's Tragedy", complété par quelques touches "indus" sur l’introduction et "Compulsion Of Virus And Fever" confortent cette imbrication de sonorités électriques et de rythmes tribaux, accentuée par des refrains facilement mémorisables. "March Again Me" s’inscrit dans un courant plus nuancé, avec en prime un solo bien senti et très mélodieux. Le registre métal ne s'estompe que temporairement sur "Finger – Painting (With My Enemy)", qui évolue dans un sillage plus raffiné, mais néanmoins réussi grâce une fois encore aux notes déliées et déposées avec feeling du soliste. Ces cinq titres de bonne tenue, sans être totalement irréprochables, confortent sur le bien fondé du retour d’Ill Nino sur la scène internationale. Qui plus est, "2012" s’inscrit clairement dans une dynamique de tube radiophonique. L’introduction lourde et lascive, la voix moins rauque et plus ronronnante, le couplet/refrain bien entraînant peuvent garantir à ce titre une légitimité commerciale sans fourvoyer le groupe à un statut de racoleur d’ondes hertziennes.

Mais le temps se gâte sur la deuxième partie de cette production (question météo, normal pour une formation au nom approchant un phénomène climatique récurant et changeant). L’apport de ballades légères et sirupeuses comme "Formal Obsession" et "Me Gusta La Soledad" sur lesquelles le chanteur semble avoir avaler une antenne FM, implique une sévère baisse de régime à l’ensemble de cet album. Même si leur interprétation reste de qualité, ces deux titres plombent l’ambiance. A la rigueur, en terme de ballade obligatoire, "Formal Obsession" aurait largement suffit. En outre, les titres métalleux et hargneux sont plus poussifs et passe-partout, à l’image de "Pieces Of The Sun" et "De Sangre Hermosa". Ill Nino donne à ce moment l’impression de tourner en rond mais fort heureusement que "Estoy Perdido" vient pimenter l’atmosphère avec un solo séducteur et harmonieux.

En conclusion, malgré les quelques faiblesses en milieu et fin de parcours, "Enigma" reste un album intéressant dans le style néo-métal où la gymnastique des cervicales fonctionne en tout bien tout honneur. Cet album ne décevra en aucun cas les fans de toujours d’Ill Nino et devrait permettre logiquement à des plus novices du "Headbanging" de tenter une incursion dans ce courant métallo-bigarré. Car le contenu de cette galette, assez réjouissant tout de même, vaut son pesant de décibels et de mélodies à se caler entre les oreilles.

Plus d'information sur http://www.illnino.com/



GROUPES PROCHES:
ABINAYA, SOULFLY, LINKIN PARK, PANTERA, LIMP BIZKIT

LISTE DES PISTES:
01. The Alibi of Tyrants
02. Hot Summer's Tragedy
03. Compulsion of Virus and Fever
04. Finger-Painting (With the Enemy)
05. March Against Me
06. 2012
07. Pieces of the Sun
08. Formal Obsession
09. Estoy Perdido
10. De Sangre Hermosa
11. Kellogg's, Bombs, and Cracker-Jacks
12. Guerrilla Carnival
13. Me Gusta La Soledad


FORMATION:
Ahrue Luster: Guitares
Cristian Machado: Chant
Danny Couto: Percussions
Dave Chavarri: Batterie
Jardel Paisante: Guitares
Laz Pina: Basse


TAGS:
Chant éraillé, Chant guttural, Fusion, Neo, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ILL NINO
DERNIERE ACTUALITE
ILL NINO: Till Death, La Familia
Toutes les actualités sur ILL NINO
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TAYLOR'S UNIVERSE: Soundwall (2008)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
UTLAGR: 1066 - Blood and Iron in Hastings (2007)
BLACK METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ILL NINO
ILL-NINO_Epidemia
Epidemia (2012)
4/5
-/5
VICTORY / NEO/NU METAL
ILL-NINO_Dead-New-World
Dead New World (2010)
4/5
-/5
AFM RECORDS / NEO/NU METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020