GROUPE/AUTEUR:

UNIVERVE

(ALLEMAGNE)

TITRE:
TIMELESS SPACE (2007)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
RICK - 25.03.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Le projet Univerve est né de la rencontre de 5 musiciens allemands en 2006. Chacun ayant officié en solo auparavant, leur premier album Timeless Space sortira rapidement, dès le mois de mai 2007. Ils se décrivent eux-mêmes comme un groupe appartenant à la "nouvelle mouvance groove du rock progressif"... Une sorte de mélange entre un jazz improvisé et du rock prog d'hier et d'aujourd'hui. Voilà qui met l'eau à la bouche (enfin, aux oreilles).

Cet album est d'abord et avant tout marqué par la voix indescriptible de la chanteuse, Nora Saadhoff. Son timbre se trouve parfois à la limite de la fausse note sans pour autant franchir le pas fatal. Ainsi, sur nuTown, le refrain pourrait être chanté par une petite japonaise tout droit sortie d'un manga que l'on y croirait. Cela peut être dérangeant. Gare à l'overdose !

Outre les performances vocales, nos 4 musiciens ne sont pas en reste non plus. Comme dit plus haut, le style est assez varié. Tantôt, les parties guitares font penser à un Yes un peu fatigué, tantôt les claviers ramènent à des tonalités jazz plus terre à terre. Et ce n'est pas tout. Pour épicer encore un peu plus leur cocktail, nos allemands rajoutent quelques nappes électroniques et metal par-dessus leur travail. C'est l'exemple de Rules of Living dans lequel l'arrangement apporte une dimension supplémentaire au morceau.

En tout cas, le groupe n'est pas avare en composition. Chaque morceau dure entre 4 et 9 minutes sans rechercher la simplicité. Normal, c'est du prog me direz-vous. Mais cette générosité dans l'écriture a tendance à gaver l'auditeur qui n'a plus forcément faim. Malgré une musique indéniablement originale et variée, il est difficile de rester accroché 1 heure durant. Avec le morceau éponyme, Timeless Space, les solis de clavier sont mous et n'arrangent pas vraiment l'état soporifique qui s'annonce pour clôturer l'album.

Un virage viendra cependant égayer votre écoute. Ce virage est une ballade et s'appelle Talking 'bout Love. La voix y est plus facilement digérée et la composition est progressivement soutenue par une guitare électrique qui explose en fin de morceau. C'est réussi, que dire d'autre ? Il serait dommage de s'arrêter là. I Will Find Out opère dans un style plus sombre, plus progressif, plus torturé... et plus accrocheur. Le côté jazz improvisé est mis de côté pour laisser entrer des ambiances plus metal. Jolie opération qui ramène cet album dans le droit chemin !

Au final, Univerve réussit un début prometteur. Fort de leurs expériences respectives, les musiciens savent comment mener un album. Cependant, il reste quelques lacunes à pointer. D'un côté la voix qui, au bout de plusieurs écoutes, a tendance à énerver. De l'autre, des compositions parfois trop sinueuses et compliquées rendant le parcours difficile. Hormis ces quelques correctifs, Timeless Space est un album intéressant...

Plus d'information sur http://www.univerve.de



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Someday - 04:51
02. Nutown - 09:09
03. Rules Of Living - 05:16
04. Timeless Space - 08:41
05. Broken Dreams - 05:23
06. Talking 'bout Love (but Meaning Fun) - 05:41
07. In Love - 04:49
08. I Will Find Out - 07:11
09. Me, Myself And I - 04:45
10. Who Am I Today - 06:05


FORMATION:
Frank Wölfer: Guitares
Ludger Struff: Batterie
Martin Herbst: Claviers
Nora Saadhoff: Chant
Udo Tanger: Basse


TAGS:
Chant féminin, Fusion, Jazzy, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UNIVERVE
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ARSIS: We Are Nightmare (2008)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IRON MAIDEN: Fear Of The Dark (1992)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UNIVERVE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020