.
.
GROUPE/AUTEUR:

DISMEMBER

(SUÈDE)

TITRE:
LIKE AN EVER FLOWING STREAM (1991)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL

""
MLO - 17.04.2008 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Un petit historique s'impose afin de bien cerner les racines du groupe. Originaires de Stockholm, Suède, le line-up originel de Dismember de 1988 était sous la forme d'un trio : David Blomqvist (guitare), Robert Sennebäck (vocaux/basse) et Fred Estby (batterie). En dix huit mois, deux démos voyaient le jour: « Dismembered » puis « Last Blasphemies. Toutes deux furent très populaires dans le milieu underground et catapultèrent Dismember comme l'un des groupes les plus prometteurs de la scène européenne. Malgré cela, le groupe splitta en octobre 1989, moment où Fred Estby décida de rejoindre Carnage, pour écrire un autre chapitre de l'histoire du death suèdois aux côté de Matti Kärki (vocaux), Johnny Dordevic (basse) et Michael Amott (guitare) qui rejoindra plus tard Carcass, puis fondera Arch Enemy.
Fin 1989, Carnage signa un contrat d'un album avec Necrosis/Earache Records qui était à ses balbutiements. Ils investirent alors le bientôt fameux Sunlight Studio où ils furent rejoints par David Blomqvist (comme seconde guitare) celui-ci venant alors tout juste de quitter Entombed. « Dark Recollections » fut donc le début album de Carnage, qui à l'origine sortit comme split CD avec les norvégiens de Cadaver début 1991 et fut immédiatement acclamé par toute la scène underground. Mais ce fut le seul album de Carnage quand Amott, fondateur du groupe, se fit la malle pour rejoindre Carcass.

Les membres restant, Estby, Kärki et Blomqvist décidèrent alors de la résurrection de Dismember. Ils enregistrèrent une nouvelle démo, « Reborn in Blasphemy », titre de circonstance. Sennebäck qui jouait pour Unleashed (encore non signé) repris sa place mais cette fois comme second guitariste. Le dernier à rejoindre le groupe fut Richard Cabeza (basse) qui se barra de Carbonized. Le line-up fut alors enfin établi : Matti Kärki - chant, David Blomqvist - lead guitar, Robert Sennebäck - rythm guitar, Richard Cabeza - basse, Fred Estby - batterie.

Début 91, Dismember retourne donc au Sunlight Studio. Et il en sort cet album qui reste toujours une des principales références du death métal suèdois aux côté du « Left Hand Path » d’Entombed. A l'époque, alors qu'il est unanimement salué par toute la presse underground, il est pourtant presque passé inaperçu dans la presse spécialisée qui fait passer Dismember pour des "deuxièmes de la classe". A cette époque, la scène death metal scandinave explose littéralement , les magazines qui ne savent plus où donner de la tête, érigent Entombed en maîtres incontestés du style et occultent quelque peu Dismember. Cet album est pourtant un modèle du genre, puissant, direct et mélodique.

Le riff du premier titre « Override the Overture » est tout simplement inoubliable. D'autres morceaux ressortent du magma tels que « And so is Life », terriblement accrocheur et qui a fait des carnages dans les fosses lors des concerts. Le titre phare « Dismembered » reste un modèle du genre, avec sa longue intro mélodique au solo interminable et mélancolique, qui se termine sur un chuchotement de Kärki pour se faire mieux exploser par un blast beat ravageur. D'ailleurs tous les soli ont été réalisés par Nicke Andersson d'Entombed. On retrouve aussi « Death evocation », le dernier titre de Carnage, remanié pour la circonstance. Le son est maintenant mythique, brut, puissant, et ce grain de guitares ultra saturées fera des adeptes des années durant.

Le groupe entame en juin 91 une tournée européenne avec Morbid Angel, finalement avortée. Mais ils participent au Rock Hard Christmas festival aux côtés de Death, Cannibal Corpse, Napalm Death et Pestilence: les Dismember pointent enfin le bout de leur nez au beau milieu des parrains de la scène death metal de l'époque.

Cet album est incontestablement un must pour quiconque voudrait s'imprégner du véritable esprit « Old School Swedish Death Metal » (hmmfff!!) couillu, gras, puant ce subtil mélange de cuir, de sueur et de bière... slurp.

Plus d'information sur http://www.dismember.se/



GROUPES PROCHES:
MR DEATH, GRAVE, GOAT THE HEAD, ENTOMBED, UNLEASHED, UNANIMATED

LISTE DES PISTES:
01. Override Of The Overture - 05:15
02. Soon To Be Dead - 01:55
03. Bleed For Me - 03:20
04. And So Is Life - 03:11
05. Dismembered - 05:54
06. Skin Her Alive - 02:15
07. Sickening Art - 03:55
08. In Death's Sleep - 05:21
09. Deathevocation - 04:45
10. Defective Decay - 04:03


FORMATION:
David Blomqvist : Guitares
Fred Estby : Batterie
Matti Kärki: Chant
Richard Cabeza : Basse
Robert Sennebäck: Guitares


TAGS:
Chant grunt/growl, Old School
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
DARKKNIGHT - 30/04/2008 -
0 0
5/5
Un album légendaire de Death Metal suédois, tout commes le Left Hand Path des confrères des Entombed. Rarement un album de Death Suédois ne m'aura autant séduit...
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DISMEMBER
NOTES
- /5 (0 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EMERSON LAKE & PALMER: Love Beach (1978)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOVEMBRE: The Blue (2008)
METAL ATMOSPHERIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DISMEMBER
DISMEMBER_Massive-Killing-Capacity
Massive Killing Capacity (1995)
1/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
DISMEMBER_Indecent-and-Obscene
Indecent and Obscene (1993)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020