GROUPE/AUTEUR:

SAXON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
WHEELS OF STEEL (1980)
LABEL:
EMI
GENRE:
METAL MELODIQUE

""
LOLOCELTIC - 30.04.2008 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Après un premier album éponyme passé quasiment inaperçu (il ne sera d’ailleurs édité en format CD qu’en 1999), « Wheels Of Steel » vient positionner Saxon au milieu de la nouvelle vague de Heavy Metal britannique (NWOBHM) et le moins que le puisse dire, c’est que cette arrivée est bruyante. Et ce terme s’applique aussi bien à la musique jouée par les 5 anglais bon teint, qu’au succès que va avoir cet album. En effet, « Wheels Of Steel » fait partie de ces albums légendaires que chaque fan de musique métallique se doit de posséder au sein de sa discothèque, sous peine de passer pour un inculte dans ce domaine.

Produit par le groupe lui-même (Biff en particulier) et par Pete Hinton, « Wheels Of Steel » impose le style Saxon, en particulier grâce à l’arrivée d’une seconde guitare tenue par Graham Oliver. Le métal mélodique de « la bande de Biff » s’en trouve étoffé et gagne à la fois en puissance et en mélodie, la complicité avec Paul Quinn étant évidente et débouchant sur des joutes de 6 cordes jouissives. Ceci deviendra une des marques de fabrique du combo, avec l’incontournable voix du sieur Byford ainsi que la basse vrombissante sur laquelle vient s’appuyer la plupart des titres. Le seul petit point faible de Saxon pourrait être le jeu de Pete Gill, qui loin d’être mauvais, n’en reste pas moins plus rock que métal.

Venons-en donc à la collection d’hymnes qui compose cet album, en commençant, à tout seigneur, tout honneur, par le titre éponyme. Emmené par un riff à la fois lourd et efficace et renforcé par un refrain en légère rupture et à l’effet immédiat, « Wheels Of Steel » est devenu aussi incontournable dans le répertoire de Saxon que « Smoke On The Water » dans celui de Deep Purple ou « Highway To Hell » dans celui d’AC/DC. Il ne doit cependant pas faire oublier l’ensemble des titres de cet album qui s’enchaînent à tout allure sans nous laisser aucun instant de répit pour reprendre notre souffle. Comme la pochette, le titre et l’intitulé de plusieurs morceaux peuvent le laisser deviner, cet album est particulièrement dédié à nos amis bikers, et c’est d’autant plus évident qu’il déboule à la vitesse d’un gros cube lancé pleins gaz sur une autoroute. Et pour effacer toute trace de doute, le premier titre s’intitule « Motorcycle Man » (vous doutez encore ?) et s’ouvre sur le son d’une moto passant d’une enceinte à l’autre à toute vitesse. Le tempo du morceau est rapide et le riff et le solo sont efficaces. Sans empiéter sur l’identité du groupe, l’influence des potes de Mötörhead reste cependant sensible.

Autres titres incontournables de ce brûlot, « 747 (Strangers In The Night) » est également devenu un hymne live du groupe grâce à un riff simple mais entêtant et un refrain immédiat et mélodique sur fond d’harmonies de 6 cordes. « Stand Up And Be Counted » pose les bases de futurs classiques de Saxon tels que « Strong Arm Of The Law » ou « Dallas 1PM » avec un riff qui écrase tout sur son passage tel un rouleau compresseur et qui nous entraîne dans un headbanging incontrôlable. « Suzie Hold On » est, quant à lui, le morceau le plus mélodique de l’album, tout en restant dans le domaine du hard-rock, dopé par une basse ronronnante. Enfin, « Machine Gun » fait honneur à son titre de par une multitude de déflagrations guitaristiques qui traversent un riff tranchant posé sur un tempo soutenu et illustré par un refrain claquant, avant une explosion finale dévastatrice. Là aussi, la bande de Lemmy n’est pas très loin…

Si les autres titres n’ont pas atteint la même renommée, il n’en sont pas moins d’un niveau particulièrement élevé. Essayez donc de résister au rock’n’roll de « Freeway Mad » qui reste particulièrement entraînant, malgré un refrain un peu noyé dans la masse. « Street Fighting Gang » est lui aussi un hymne dédié aux bikers où de multiples breaks viennent renforcer l’efficacité de son hard rock’n’roll. Enfin, « See The Light Shining » est le titre le moins direct de cet album de part sa structure en 2 parties, ce qui ne l’empêche pas d’être exécuté à un rythme toujours aussi soutenu.

« Wheels Of Steel » ne souffre donc d’aucun temps mort ni d’aucune faiblesse, et ce n’est pas par hasard si le panthéon des albums incontournables du hard-rock, et du métal en général, lui a grand ouvert ses portes. Il est donc surprenant de constater qu’avec des albums tels que celui-ci, ainsi que plusieurs de ses successeurs, Saxon n’ait jamais réussi à bénéficier d’une aura équivalente à celle de ses compatriotes d’Iron Maiden. Mais que ce mystère ne vous prive pas de vous régaler de ce concentré d’hymnes heavy-metal.

Plus d'information sur http://www.saxon747.com/en/is/



GROUPES PROCHES:
JUDAS PRIEST, GIRLSCHOOL, TANK, HERMAN FRANK, ANVIL, DEF LEPPARD, ACCEPT, SCORPIONS, IRON MAIDEN

LISTE DES PISTES:
01. Motorcycle Man - 4:00
02. Stand Up And Be Counted - 3:09
03. 747 (Strangers In The Night) - 4:58
04. Wheels Of Steel - 5:58
05. Freeway Mad - 2:41
06. See The Light Shining - 4:55
07. Street Fighting Gang - 3:12
08. Suzie Hold On - 4:34
09. Machine Gun - 5:23


FORMATION:
Biff Byford: Chant
Graham Oliver: Guitares
Paul Quinn: Guitares
Pete Gill: Batterie
Steve Dawson: Basse


TAGS:
-
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ZOSO - 19/04/2009 -
0 0
4/5
Cet album n'a qu'une seule prétention: envoyer la sauce. Les riffs succèdent aux riffs, dans la joie et dans une vague odeur de sueur. Tout est bien fait, accrocheur, tout fait bouger la tête. Quand on sait qu'il reste efficace presque trente ans après, que demander de plus ?
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SAXON
DERNIERE ACTUALITE
SAXON : Nouveau live en août
Toutes les actualités sur SAXON
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2019 - Courtrai- Jour 1 - 09 Aout 2019
Pour sa première journée le festival Alcatraz réunit une affiche déjà très riche et démarre sur les chapeaux de roue. Tous les articles sur SAXON
DERNIERE INTERVIEW
Le groupe de heavy metal britannique Saxon fêtait l'an dernier ses 40 ans d'existence ! Ils nous donnent rendez-vous en ce début d'année avec un 22ème album, "Thunderbolt" ! Rencontre avec leur chanteur emblématique, Peter Rodney "Biff" Byford.

NOTES
4.7/5 (3 avis) 4.2/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ISIS: Celestial (2000)
HARDCORE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VOTUM: Time Must Have A Stop (2008)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SAXON
SAXON_Thunderbolt
Thunderbolt (2018)
4/5
3.7/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
SAXON_Battering-Ram
Battering Ram (2015)
4/5
3.3/5
UDR MUSIC / HEAVY METAL
SAXON_Warriors-Of-The-Road
Warriors Of The Road (2014)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL MELODIQUE
SAXON_Unplugged-And-Strung-Up
Unplugged And Strung Up (2013)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
SAXON_Sacrifice
Sacrifice (2013)
3/5
2.5/5
EMI / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020