PIN UP WENT DOWN

(FRANCE)

2 UNLIMITED

(2008)
LABEL:

ASCENDANCE

GENRE:

AUTRES

TAGS:
Chant féminin, Chant screamo, Electro, Expérimental, Funky, Groovy, Happy, Happy, Jazzy, Symphonique
""
STRUCK (05.05.2008)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Si je vous dis Pin Up Went Down, je devine que ça ne vous parle pas forcément ! Je vous l’accorde tant le nombre de groupes navigant dans les eaux métalliques est important. Mais que ce foisonnement de groupes soit susceptible de vous faire passer à côté d’un tel combo, ce serait un crime de lèse-musicalité !

Pour aiguiser la curiosité des lecteurs avertis que vous êtes, il faut savoir que derrière le nom de Pin Up Went Down se cachent l’extraordinaire organe d’Asphodel (Penumbra, Howdy Effect, ex-Nowonmai, …) et du touche à tout, le génial multi-instrumentiste, Alexis Damien. Et quand on sait que ce dernier a été batteur live de Carnival In Coal, est-ce vraiment la peine de s’étaler outre mesure tant cette affiliation est un gage de variété, de folie certaine que nos deux compères vont se faire fort de démontrer !

Ainsi, Alexis Damien a trouvé un allié parfait à ses expérimentations musicales délirantes en la personne d’Asphodel qui déploie un talent de chanteuse aux facettes aussi multiples que les styles musicaux empruntés. Comme vous l’aurez compris, ce « 2 Unlimited » n’a rien à voir avec le groupe de dance du même nom qui a fait transpirer sur les dancefloors certains trentenaires audacieux sur son « No Limit ». « No Limit » : voilà un slogan qui sied à merveille à Pin Up Went Down tant les deux compères se font fort de (re)visiter un large éventail de styles musicaux à la plus grande joie des explorateurs métalliques.

Mais ce qui frappe d’entrée, c’est l’incroyable étendue du talent d’Asphodel : rarement une chanteuse a démontré une aussi grande variété schizophrénique dans ses lignes de chant évoquant des tessitures aussi larges que Gwen Stefany et Tarja Turunen (« Intrusion »), Madonna (« Yo-Yo Yes Then »), Björk et Nina Hagen (« Série Z I ») et des interventions pattonesques donnant des allures de Betty Boop névrotique ! Ce talent sans limite sert parfaitement la musique d’Alexis Damien qui peut donner libre cours à sa créativité transgressive... Rarement un album a réussi à marier tant d’influences que ce soit le funk, le death, le disco, le thrash, la soul, l’électro, le doom, le gospel, l’indus, le jazz, le progressif, le gothique, l’expérimental… Alexis Damien en charge de quelques vocaux death/ thrash se fait même plaisir en nous gratifiant d’un « Human Beat-Box Deluxe » comme Georges Kranz en son temps. Mais ne vous y méprenez pas, Pin Up Went Down ne fait pas dans l’expérimental déjanté élitiste. L’éclectisme forcené n’est qu’un prétexte au plus grand service d’une musique extrêmement groovy !

Vous exposer ce « 2 Unlimited » plus en détail serait tomber dans une énumération fastidieuse et ennuyeuse. Je vous incite plutôt à vous presser de jeter une oreille sur ce fruit de la collaboration de deux talents incommensurables qui n’ont d’égal que la variété des 13 étapes délirantes que constituent ce tour de force unique d’une scène métal de plus en plus aseptisée. En bref, un achat impératif pour tous ceux à l’affut d’expériences musicales originales, barrées mais néanmoins enthousiasmantes !
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Intrusion
02. Esthete Piggie
03. Nearly Dead Bat Make-up
04. Cadavres Exquis
05. Pussy Worship
06. Get Ready To Sweep
07. Yo-yo Yes Then No
08. Only Some Shitty Chemical Stuff
09. Human Beat-box Deluxe
10. Feat. Me/feat. Us
11. Be My Idol Then My Fall
12. Série Z I
13. Série Z Ii

FORMATION:
Alexis Damien: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Asphodel: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
PIN UP WENT DOWN (LE 16 JUIN 2008)
Quelques mois après sa sortie, Music Waves a dépêché sa grenouille de reporter Ping Ping pour aller rencontrer Alexis Damien et Asphodel responsables de « 2 Unlimited » véritable OVNI rafraîchissant dans le genre ultra-sclérosé du « métal féminin ».
 
AUTRES CHRONIQUES
IRON MAIDEN: Killers (1981)
HEAVY METAL -
AEROSMITH: Draw The Line (1977)
HARD ROCK -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PIN UP WENT DOWN
PIN-UP-WENT-DOWN_342
342 (2010)
4/5
-/5
ASCENDANCE / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024