ARTISTE:

AC/DC

(AUSTRALIE)
TITRE:

DIRTY DEEDS DONE DIRT CHEAP

(1976)
LABEL:

ATLANTIC RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé
""Dirty Deeds Done Dirt Cheap" vient confirmer les qualités exposées par son prédécesseur et ne laisse aucun doute quant à la carrière à venir pour AC/DC."
LOLOCELTIC (19.05.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Peu de groupes australiens ont échappé à la nécessité d’éditer plusieurs versions de leurs albums du fait de leur éloignement des marchés européens et US. En ce qui concerne AC/DC, cette fatalité n’a duré que le temps de leurs débuts prometteurs. C’est ainsi que les trois premiers albums de nos Australiens favoris se sont retrouvés plus ou moins compilés sur deux disques pour permettre leur conquête mondiale. "Dirty Deeds Done Dirt Cheap" débarque donc dans les bacs après un "High Voltage" de grande qualité, et ceci, trois mois après sa sortie australienne. Les deux versions sont sensiblement différentes, par leurs pochettes, l’ordre et le couplage des titres.

Ainsi, les européens n’ont pas droit à 'R.I.P. (Rock In Peace)' et 'Jailbreak', remplacés par 'Rocker' repêché de "T.N.T." et 'Squealer', un mid-tempo vicieux à explosion à retardement dont les Australiens seront privés. Et de vice, il en est fortement question sur cet album à la fois simple et varié. Le meilleur exemple en est 'Big Balls' où Bon Scott fait preuve d’une sacré dose d’auto-dérision en jouant sur l’ambiguïté du titre. En effet, 'I’ve Got Big Balls' peut tout aussi bien vouloir dire "je donne des grands bals" que… "j’ai des grosses boules". Le chanteur fait ainsi étalage de toute sa maîtrise du double-sens et d’une sacré dose d’humour. Mais Bon Scott sait aussi faire preuve de vulnérabilité sur la ballade bluesy 'Ride On' inspirée par la vie sur la route. L’exercice est assez rare chez AC/DC pour être souligné, d’autant qu’Angus y fait preuve d’une exceptionnelle délicatesse dans son touché avec, entre autre, un solo digne des maîtres du genre. Cependant, pour mettre en valeur les qualités hors normes des deux icônes du groupe, la paire Rudd – Evans abat un travail d’une redoutable efficacité alors que Malcom démontre un sens du riff rythmique qui tient du génie.

Mais revenons-en aux 9 pépites de blues-rock survitaminé qui compose cet album. Si le titre éponyme est un incontournable avec son refrain électrifiant qui donne d’emblée le ton enragé et efficace qui perdurera sur l’ensemble de l’album, 'Love At First Feel' trouve ses racines dans le boogie-rock qui caractérisait l’album précédent et partage cette caractéristique avec 'There’s Gonna Be Some Rockin’ '. Nous avons déjà parlé du cas 'Big Balls', mais il est à signaler son enchaînement avec un 'Rocker' épileptique auquel il ne manque plus qu’un piano pour nous renvoyer au rockabilly sous acide d’un Jerry Lee Lewis. La hargne présente sur ce titre se retrouve également sur un 'Problem Child' particulièrement macho et au riff simple et percutant. Enfin avec le satirique 'Ain’t No Fun (Waiting Round To Be A Millionaire)', AC/DC traduit ses envies de réussite sur un riff dansant et répétitif versant dans l’hypnose et interrompu par un solo des plus nerveux.

Voici donc un deuxième album (ou un troisième selon les éditions…) qui vient confirmer les qualités exposées par "High Voltage". AC/DC ne laisse aucune place au doute : c’est un grand groupe qui compte bien durer dans le temps sans pour autant perdre de sa décoiffante spontanéité. Si la variété de cet album peut lui donner un côté légèrement moins abouti que son prédécesseur, il n’en reste pas moins un incontournable de la discographie des Young Bros. sur lequel il serait inhumain de ne pas taper du pied et remuer la tête. A déguster sans modération !


Plus d'information sur http://www.acdcrocks.com/





LISTE DES PISTES:
01. Dirty Deeds Done Dirt Cheap - 3:50
02. Love At First Feel - 3:10
03. Big Balls - 2:37
04. Rocker - 2:51
05. Problem Child - 5:46
06. There's Gonna Be Some Rockin' - 3:16
07. Ain't No Fun (Waiting Round To Be A ...) - 6:54
08. Ride On - 5:51
09. Squealer - 5:10

FORMATION:
Angus Young: Guitares
Bon Scott: Chant
Malcom Young: Guitares
Mark Evans: Basse
Phil Rudd: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (7 avis)
STAFF:
4/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AC/DC : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
AC/DC vs OPETH
Au moment où AC/DC nous revient avec son dix-septième album, Music Waves s'est posé la question existentielle : qu'attendons-nous réellement d'un groupe : qu'il évolue ou nous ressorte la même formule ad nauseam ?
 
AUTRES CHRONIQUES
AUTOGRAPH: That's The Stuff (1985)
A.O.R. -
KROKUS: The Blitz (1984)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AC/DC
ACDC_Power-Up
Power Up (2020)
4/5
3.6/5
SONY MUSIC / HARD ROCK
ACDC_Rock-Or-Bust
Rock Or Bust (2014)
3/5
3.6/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Backtracks
Backtracks (2009)
4/5
5/5
SONY BMG / HARD ROCK
ACDC_Black-Ice
Black Ice (2008)
4/5
3.8/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Stiff-Upper-Lip
Stiff Upper Lip (2000)
4/5
3.7/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021