ARTISTE:

MORD

(NORVÈGE)
TITRE:

NECROSODOMIC ABYSS

(2008)
LABEL:

OSMOSE PRODUCTION

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
""
HAXAN (23.05.2008)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deux ans après avoir infligé au monde de l’extrême un premier album plutôt navrant, Mord revient sous la glorieuse bannière d’Osmose Productions avec sous le bras une galette au titre prometteur et délicieusement recherché, « Necrosodomic Abyss ». Excité comme il se doit par cette subtile invitation à visiter les hautes sphères de la création musicale, l’auditeur transi ne sait comment cacher son amère déception dès que résonnent les premiers accords de cet album pourtant ô combien attendu.

Mord a écouté Satyricon, Mord a écouté Immortal mais terrible constat, Mord n’est que Mord ! Des deux gloires norvégiennes, le groupe n’a retenu que la rapidité d’exécution du second et l’efficacité du premier. Pas si mal me direz vous mais s’il suffisait de jouer vite et d’avoir en stock quelques riffs à peu près en place pour connaître les honneurs d’une sortie discographique mondiale, ça se saurait non ? Hein ? Quoi ? Hum... Passons rapidement sur cette cruelle désillusion portant un coup sournois à l’utopiste tapis dans mon ombre et revenons avec une béatitude feinte à cette oeuvre révélatrice d’un certain trop plein dont nous gave l’industrie musicale.

C’est donc sans classe et sans imagination que Mord régurgite ses influences en incluant quelques plans thrashy censés amener un côté old-school très tendance depuis quelques mois nous rappelant surtout que Mord n’est pas non plus Kreator.

Autre point fort de nos norvégiens, le soin apporté aux transitions séparant les 3 riffs de leurs morceaux. Par soucis de concision, le groupe a opté pour un résultat brut découpé à la hache. On enchaîne les plans sans fioritures inutiles, pas le temps pour ce genre de détail. Effet garanti, les riffs copiés/collés se succèdent arbitrairement, il faut que ça colle coûte que coûte ! Mord est à Porcupine Tree ce que mon ventre est à mon dos, deux trucs opposés qui ne se rencontreront jamais sauf accident (douloureux dans les deux cas). Heureusement, le batteur est là pour fluidifier l’ensemble rendant une partition aussi fine qu’une turlupinade de Ruquier.

Alors que le Black Metal est un genre porté par une ambiance, un feeling, une atmosphère profonde, enivrante, Mord se vautre dans la facilité et assène une musique sans saveur et sans âme rapidement composée, vite écoutée, aussitôt oubliée...c’est déjà ça. Un album qui joue la carte roots, parfait alibi du groupe de seconde zone qui n’a d’autre choix que de faire dans le simpliste.


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Opus I - 04:30
02. Opus Ii - 04:30
03. Opus Iii - 03:45
04. Opus Iv - 05:24
05. Opus V - 05:53
06. Opus Vi - 03:39
07. Opus Vii - 03:50
08. Opus Viii - 05:33

FORMATION:
Necrolucas : Batterie
Nordra: Chant / Guitares / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DIRE STRAITS: Dire Straits (1978)
ROCK - Premier album et énorme succès : Dire Straits marque le rock de son empreinte. Mythique !
LA DESOOORDEN: La Isla de los Muertos (2005)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022