ARTISTE:

ABEL GANZ

(ROYAUME UNI)
TITRE:

SHOOTING ALBATROSS

(2008)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
"Quel retour pour ces vétérans du néo-prog qui virent leur cutie pour revenir aux basiques des années 70."
TONYB (05.06.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

14 années se sont écoulées depuis la dernière apparition d'Abel Ganz, groupe écossais figure de proue du néo- progressif dans les années 80. Un décevant et quasi inaudible Deafening Silence sorti en 1994 avait alors sonné le glas du groupe, et abouti à une longue mise entre parenthèses. (Pour les plus jeunes de nos lecteurs, il faut signaler qu'Abel Ganz est le premier groupe d'Alan Reed, le chanteur actuel de Pallas). Après un premier sursaut en 2001, et la parution d'une compilation (Back From the Zone), il aura encore fallu patienter 7 longues années pour que le duo Montgomery/Carter reprenne du service et nous distille ce Shooting Albatross si longtemps espéré et finalement plutôt inattendu.

C'est donc avec une impatience certaine que la fine galette ronde va se glisser dans le lecteur CD, d'autant que la liste des titres et leur durée semblent annoncer de délicieuses sucreries à ingurgiter entre les deux oreilles.

Première impression … mitigée, la faute une nouvelle fois à une production sobre, pour ne pas dire minimaliste, très très éloignée des canons actuels. Nous sommes bien loin du clinquant déployé par les groupes de néo actuels, bien loin également de la montée en puissance de ces derniers qui, à l'instar d'Arena ou de Pallas, flirtent de plus en plus avec le métal. Non, ici, le temps semble s'être arrêté il y a 20 ans pour Abel Ganz : les instruments sont mixés ensemble, tel un enregistrement live sans overdub, les claviers analogiques donnent l'impression de n'avoir jamais fréquenté un ordinateur et, ce qui est sans doute le plus intéressant, c'est que la musique proposée pourrait être qualifiée de néo-progressif à l'ancienne, lorgnant plus du côté des 70's que du "bling-bling" actuel. Au moins, cela permet de se concentrer sur l'essentiel, et le moins que l'on puisse dire, c'est que nos écossais s'y prennent plutôt bien.

Après une entrée en matière plutôt acoustique qui rappellera quelques vieux Genesis, Looking For a Platform finit par rappeler à nos oreilles les anciennes productions du groupe. Les deux parties du titre semblent ne pas suivre la même idée directrice, mais leur enchaînement reste judicieux et agréable.
Avec So Far, composition épique de 23 minutes, on va incontestablement franchir un cap. Ce titre va en effet rassembler tout ce que le fan de progressif peut espérer. Après une introduction celtisante de très bonne facture, on retrouvera tout au long des différentes parties des influences plus que digérées : Pallas bien sûr, un final marillionesque période préhistorique (i.e. dans l'ère du poisson), et plus étonnant, quelques instants qui feront penser … aux Flower Kings !

Plus ramassées, les deux dernière plages continuent dans la même veine. Sheepish amène dans son introduction un côté un peu plus sombre, plus rock, avant de revenir aux standards des deux premiers titres. Enfin, Ventura, titre inédit sur Back From the Zone est repris dans une version semble-t-il raccourcie. Il ne faut en effet pas se fier à la durée indiquée car nos écossais, sans doute plein d'humour, nous refont ici le coup du titre caché après quelques minutes de silence (une grande mode dans les années 90, même Marillion s'y est adonné sur This Strange Engine). 2 minutes 30 de patience silencieuse donc, pour entendre un titre acoustique sympathique, sur trio de guitare/piano/violoncelle, mais gâché par le chant totalement catastrophique. Le chant justement ; voilà bien le point faible de l'actuel line-up d'Abel Ganz. Certes, étant peu présent, il ne vient pas gâcher la qualité des compositions, mais il y aurait tout de même un peu d'effort à faire de ce côté.

Au final, ce Shooting Albatross est un album pétri de qualités, mais également de petites imperfections qui lui confèrent un côté rétro, auquel on finit par s'habituer au bout de quelques écoutes. Un groupe de néo qui revient en arrière et flirte avec le progressif des 70's ? Il fallait oser, et pour une première, cela nous offre un album plus qu'attachant, qui procurera de très bons et longs moments de détente.


Plus d'information sur http://www.abelganz.com





LISTE DES PISTES:
01. Looking For A Platform - 15:06
02. So Far - 23:31
03. Sheepish - 12:55
04. Ventura - 14:38

FORMATION:
Davie Mitchell: Guitares
Denis Smith: Batterie
Hew Montgomery: Claviers
Hugh Carter: Guitares / Claviers / Flûte, percussions
Stevie Donnelly: Basse
Stuart MacFarlane: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.2/5 (5 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ABEL GANZ: Nouvel album en juin
 
AUTRES CHRONIQUES
GODFLESH: Godflesh (1988)
METAL INDUSTRIEL -
DECAPITATED: Human's Dust (2008)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ABEL GANZ
ABEL-GANZ_The-Life-Of-The-Honey-Bee-And-Other-Moments-Of
The Life Of The Honey Bee And Other Moments Of Clarity (2020)
3/5
5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ABEL-GANZ_Abel-Ganz
Abel Ganz (2014)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ABEL-GANZ_The-Dangers-Of-Strangers--th-Annive
The Dangers Of Strangers - 20th Anniversary Edition (2008)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ABEL-GANZ_Gratuitous-Flash
Gratuitous Flash (1984)
4/5
-/5
MSI / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021