GROUPE/AUTEUR:

SEPULTURA

(BRÉSIL)

TITRE:
BENEATH THE REMAINS (1989)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
THRASH

""Beneath The Remains" est un monument de Thrash/Death toutes époques confondues et qui semble ne pas prendre une ride malgré les années."
MLO - 17.06.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
C'est avec cet album que le monde découvre les quatre Brésiliens de Sepultura, encore bien jeunes et à l'anglais exécrable. Personne ne les attendait et ce n'est pas le pourtant excellent "Schizophrenia", album précédent passé quasi inaperçu à l'époque qui aurait pu laisser deviner le succès et l'engouement phénoménal qu'a suscité ce "Beneath The Remains". A la fin des années 80, le nom de Sepultura commence à peine à circuler en Europe et aux Etats Unis. Roadrunner, label indépendant alors bien loin de l'industrie que l'on connait à présent, s'intéresse au groupe et lui propose un contrat de 7 albums.

L'enregistrement de "Beneath the Remains" n'est pas des plus serein. Roadrunner qui  estime le potentiel commercial du groupe fort incertain ne prend aucun risque et limite son investissement au strict minimum. L'enregistrement a lieu au studio Nas Nuvens de Rio de Janeiro, considéré comme l'un des meilleurs du pays, mais pas destiné à enregistrer du metal. Le groupe est contraint d'enregistrer uniquement la nuit mais en deux semaines l'affaire est presque bouclée. C'était sans compter sur la table de mixage qui rend l'âme le dernier jour, forçant Max à se rendre à Tampa pour finir de mettre en boite le chant. C'est à cette occasion que sont enregistrées les voix de "Stronger Than Hate" où apparaîtront en guest Kelly Shaefer d'Atheist, John Tardy d'Obituary, Scott Latour et Francis Howard d'Incubus. 

Le résultat est surprenant et le groupe méconnaissable par rapport à "Schizophrenia". Là où ce dernier avait des allures parfois laborieuses, tout ici est fluide et spontané. Le groupe a enfin un son à la hauteur de son Thrash/Death sombre survitaminé. Cinq tubes absolus ressortent du lot, à savoir dans l'ordre d'apparition le brutal "Beneath The Remains", le plus intimiste "Innerself", les "Mass Hypnosis"et "Slaves of Pain" aux mélodies, refrains et à l'énergie captivantes, et finalement le furieux "Primitive Future" qui clot l'album. La recette de ce dernier sera d'ailleurs reprise pour "Infected Voice" de l'album suivant "Arise" qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau, et choisi lui aussi comme dernier titre. 

A la rapidité des riffs et des rythmes répondent parfaitement des mélodies entêtantes écrites par un Andréas Kisser qui fait étalage de tout son talent de soliste, qualité qu'il réfutera bizarrement plus tard, limitant ses soli dans ses compositions... Igor nous fait une véritable démonstration derrière ses fûts, sa dynamique, sa précision ses variations sont exemplaires, et il s'établit comme l'un des tout meilleurs batteurs de métal.

A partir de cet album et pour quelques années à venir, la presse n'aura de cesse de comparer voire de confronter Sepultura à Slayer, ce qui n'aura bien souvent pour effet que de diviser le public thrashisant en deux clans bien distincts. A l'arrivée nous voilà devant un monument de Thrash/Death toutes époques confondues et qui semble ne pas prendre une ride malgré les années.

Plus d'information sur http://www.sepultura.com/



GROUPES PROCHES:
KREATOR, SOULFLY, EXODUS, EKTOMORF, LOUDBLAST, SLAYER

LISTE DES PISTES:
01. Beneath The Remains - 05:14
02. Inner Self - 05:10
03. Stronger Than Hate - 05:54
04. Mass Hypnosis - 04:26
05. Sarcastic Existence - 04:46
06. Slaves Of Pain - 04:04
07. Lobotomy - 04:59
08. Hungry - 04:31
09. Primitive Future - 03:10


FORMATION:
Andreas Kisser: Guitares
Igor Cavalera: Batterie
Max Cavalera: Chant / Guitares
Paulo Jr.: Basse


TAGS:
Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SEPULTURA
DERNIERE ACTUALITE
SEPULTURA: : Nouvel album en février
Toutes les actualités sur SEPULTURA
DERNIER ARTICLE
Wacken Open Air 2018 - 1ère Journée - 01 Aout 2018
Music Waves est de retour à Wacken pour la 29ème édition du plus grand festival métal de la planète. Et avant même le début officiel la journée de Mercredi est déjà très riche. Tous les articles sur SEPULTURA
NOTES
- /5 (0 avis) 4.3/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
OPETH: Watershed (2008)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SCORPIONS: Tokyo Tapes (1978)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SEPULTURA
SEPULTURA_Quadra
Quadra (2020)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
SEPULTURA_Machine-Messiah
Machine Messiah (2017)
5/5
3/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
SEPULTURA_Kairos
Kairos (2011)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
SEPULTURA_A-Lex
A-Lex (2009)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / THRASH
SEPULTURA_Arise
Arise (1991)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020