GROUPE/AUTEUR:

OPETH

(SUÈDE)

TITRE:
WATERSHED (2008)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
STRUCK - 13.06.2008 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Et de neuf ! Neuf albums comme autant de remises en causes perpétuelles ! Neuf albums comme autant de preuves - s’il le fallait - que Opeth a traversé ses 18 années d’existence en voyant sa popularité grandir d’opus en opus pour arriver à être l’un des groupes phares de la scène death métal en général !

Au gré de toutes ces années, le line-up a connu tellement de changements que le groupe suédois peut être aujourd’hui considéré comme le projet personnel de Mikael Åkerfeldt. Derniers départs en date, motifs de crainte des fans, ceux de Martin Lopez et l’un des derniers fidèles, Peter Lindgren… Si pour toutes ces raisons, "Watershed" est marqué du sceau de Mikael Åkerfeldt, jamais un album d’Opeth n’a autant sonné comme étant le fruit d’un ensemble, notamment en raison de l’omniprésence des claviers de Per Wiberg.

Tout commence avec la ballade acoustique "Coil" et son introduction aux accents folk qui, si l’on excepte l’album "Damnation", est une surprise. Une seconde source d’étonnement pourra provenir de la participation de Nathalie Lorichs, chanteuse suédoise en vogue (Jorn Lord, Deep Purple…) et accessoirement compagne de Martin Axenrot, dont le chant magnifie s’il le fallait cette magnifique entame nostalgique !

Si ce premier morceau aurait pu faire penser que Mikael Åkerfeldt nous réservait un nouveau "Damnation", les titres suivants que sont les fantastiques et monstrueux "The Apparent" et "The Lotus Easter" nous rappellent au bon souvenir des grandes heures d’un "Deliverance". D’énormes blast beats, côtoyant de sublimes passages atmosphériques, folk et un break funky improbable, viendront ainsi rassurer les plus sceptiques quant aux capacités des nouveaux venus, Martin Axenrot et Fredrik Åkesson.

Mais contrairement à "Ghost Reveries", "Watershed" sera l’album de la synthèse des influences du combo ou ne sera pas. C’est dans cette optique que la bande de Mikael Åkerfeldt nous enchantera avec "Burden", acoustique floydien marqué de l’empreinte du mellotron omniprésent de Per Wiberg et son final folk dissonant surprenant !

Si le titre suivant, "Porcelain Heart" peut paraître convenu dans la longue discographie des suédois, il arrivera malgré tout à ses fins avec un début mélancolique auquel succèdera une accélération psychédélique hypnotique, un break acoustique aux accents folk le tout magnifié par la superposition des chants mélodiques de Mikael Åkerfeldt. Si le titre ne sera pas reconnu par son originalité, la magie opère et de quelle manière !

Et ce n’est pas fini car arrive le plat de résistance avec le morceau "Hessian Peel". Caractérisé par une entame folk puis progressive floydienne qui ravira les fans de rock progressif psychédélique des 70’s avec son piano et ses flûtes enchanteresses, ce titre mute brusquement en son milieu en monstre death, une transformation brutale comme seul sait les faire Opeth… Encore une nouvelle pièce maîtresse dans la discographie des suédois avec son final apocalyptique, clôt par des claviers intimistes qui pourront rappeler les Who !

Terminant sur un "Hex Omega" naviguant dans les eaux bien connus d’un death prog crescendo, « Watershed » se trouve être dans la discographie d’Opeth une œuvre moins directe, moins violente mais toujours aussi sombre, puissante et mélancolique et plus que jamais riche et imprégnée des influences 70’s.
Neuvième chapitre du long roman obscur que nous écrit Opeth, on ne peut que s’incliner devant le génie de Mikael Åkerfeldt qui aura une nouvelle fois su nous ravir. Il nous propose ici une nouvelle œuvre magique dans laquelle les éléments qui ont fait le succès du groupe sont non seulement représentés mais surtout renouvelés au gré des claviers envoûtants du génial Per Wiberg dont l’omniprésence lui confère une atmosphère pesante comme au temps des meilleures productions wilsonienne… En bref, un album moins facile d’accès de prime abord mais qui, une fois apprivoisé, figurera au panthéon des chefs-d’œuvre du groupe !

Plus d'information sur http://www.opeth.com



GROUPES PROCHES:
PERSEFONE, HACRIDE, NOEKK, VIELIKAN, OCEANS OF SADNESS, DAY WITHOUT DAWN, CHOSEN, BLOODBATH, KRAKOW, EDGE OF SANITY

LISTE DES PISTES:
01. Coil
02. Heir Apparent
03. The Lotus Eater
04. Burden
05. Porcelain Heart
06. Hessian Peel
07. Hex Omega


FORMATION:
Fredrik Åkesson: Guitares
Martin Axenrot: Batterie
Mikael Akerfeld: Chant / Guitares / Basse
Per Wiberg: Claviers


TAGS:
Choeurs, Chant grunt/growl, Acoustique, Lourde, Mélancolique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ABADDON - 04/09/2010 -
0 1
5/5
Attention, grand album ! Et pourtant, il m’a fallu, avant d’acquérir ce Watershed, vaincre les très solides préjugés que je pouvais avoir à l’encontre de la musique death et black métal.

Mikael Akerfeld entame là où je ne l’attendais pas : un chant clair d’une qualité exceptionnelle sur une ballade acoustique très joliment partagée avec une vocaliste au timbre fort agréable. Puis, dès le second titre, c’est la bascule dans un autre univers, très sombre, agressif mais contamment mélodique, et dans lequel le fameux chant death est utilisé comme un élément d’ambiance au service de la musique proposée, et non comme une fin en soi, ce qui fait toute la différence.

S’il est bien un domaine qui peut fédérer tous les amateurs de musiques progressives, c’est l’utilisation des contrastes, ici parfaitement maîtrisés, et balayant une palette très large de colorations. Chapeau donc au groupe pour l’extrême qualité d’ensemble de ce Watershed, qui fait partie des albums à posséder impérativement !

ALADDIN_SANE - 15/06/2008 -
0 1
5/5
...Et "Watershed" rejoint "Blackwater Park" au panthéon des grands albums de métal progressif. L'ascension continu pour Opeth, cela commence à devenir vertigineux...
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OPETH
DERNIERE ACTUALITE
OPETH: nouvel extrait de "In Cauda Venenum"
Toutes les actualités sur OPETH
DERNIER ARTICLE
OPETH + MYRKUR - LE TRIANON (PARIS) - 22 NOVEMBRE 2016
Deuxième date après une vente éclair de la première jouée la veille, dans ce Trianon qui accueille les piliers du metal prog venus représenter leur dernier opus "Sorceress"... Tous les articles sur OPETH
DERNIERE INTERVIEW
Opeth, figure incontournable du metal progressif suédois, sort son treizième album, "In Cauda Venenum". A cette occasion, nous sommes partis à la rencontre du leader charismatique Mikael Akerfeldt !

NOTES
4.4/5 (13 avis) 4.8/5 (16 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KAYAK: Coming Up For Air (2008)
POP Cet album plaira sans conteste aux amateurs des chansons pop d'Alan Parsons Project, mais laissera sur leur faim ceux qui attendraient un peu plus de développement de la part d'un groupe qui a tant de fois démontré sa capacité à le faire.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SEPULTURA: Beneath The Remains (1989)
THRASH "Beneath The Remains" est un monument de Thrash/Death toutes époques confondues et qui semble ne pas prendre une ride malgré les années.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OPETH
OPETH_In-Cauda-Venenum
In Cauda Venenum (2019)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
OPETH_Sorceress
Sorceress (2016)
5/5
3.9/5
NUCLEAR BLAST / ROCK PROGRESSIF
OPETH_Pale-Communion
Pale Communion (2014)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
OPETH_Heritage
Heritage (2011)
3/5
3.4/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
OPETH_The-Roundhouse-Tapes
The Roundhouse Tapes (2007)
4/5
4.3/5
PEACEVILLE RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020