ARTISTE:

HELLOWEEN

(ALLEMAGNE)
TITRE:

KEEPER OF THE SEVEN KEYS, PART I

(1987)
LABEL:

NOISE

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, Concept-album, Epique
""
ZOSO (31.07.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Helloween est un groupe de Speed/Power Metal allemand qui signe avec ce "Keeper Of The Seven Keys, Part I" son second véritable album, après "Walls Of Jéricho", que le chant médiocre a laissé très anecdotique. Ici Helloween prend un véritable tremplin vers la reconnaissance et s’impose comme référence de tout ce qui se fera par la suite en Power Metal. Le principal facteur qui fait décoller le groupe est l’arrivée au chant de Michael Kiske. En effet, Kai Hansen, qui assurait ce rôle sur "Walls Of Jéricho" décide de se concentrer sur la guitare. Michael Kiske donne une nouvelle envergure au groupe, qui peut se permettre alors des morceaux plus épiques et plus nuancés.

Après une courte introduction, l’album commence très fort avec "I’m Alive". Avec ce morceau, les Allemands montrent clairement leur influence majeure… En effet, ce morceau aurait sa place sur le "Powerslave" d’Iron Maiden. La voix haute perchée de Kiske rappelle le père Dickinson, les guitares se complètent de la même façon que celles de Murray et de Smith, et la formule marche assez bien.
"A Little Time" qui vient ensuite est un des temps faibles de l’album. Composée par Michael Kiske pour Michael Kiske, elle n’offre rien d’exceptionnel instrumentalement et à tendance à ennuyer. "Twillight Of The Gods" s’inscrit dans la lignée des premières en mettant un accent particulier sur tous les défauts globaux de l’album, à savoir que la production favorise le chant et rend souvent les refrains trop pompeux à cause des chœurs et de l’absence de guitare rythmique. Les guitaristes ne semblent arriver que pour faire leurs soli, au demeurant excellents, et la basse rappelle un peu les heures de gloire de Super Mario.

La suite de l’album balaye littéralement tous ces petits soucis. Certes les refrains sont toujours aussi entêtant sur "A Tale That Wasn’t Right", mais comment ne pas être submergé par l’émotion que procure le chant extraordinaire de Kiske. Vient ensuite "Future World", qui provoquera chez quiconque a l’usage de ses deux jambes des crises de sauts irrépressibles. Les solos à l’unisson, future marque de fabrique du groupe, sont étonnants de virtuosité et de facilité.
Mention spéciale pour "Halloween", première et sans doute meilleure de la série « Pièce de bravoure d’un quart d’heure ». Cette chanson à elle seule justifie l’acquisition de la galette. Nous retrouvons, avec une cohérence insolente, tous les éléments qui feront la gloire d’Helloween. Le chant de Kiske est indescriptible, proche de la perfection. Les guitares rythmiques apparaissent enfin pour lâcher des riffs à faire pâlir James Hetfield. Les guitares se complètent parfaitement et les duels de solos fusent sans se répéter et en respectant l’ambiance de la chanson, le tout soutenu par une rythmique irréprochable. Le solo final intitulé "Follow The Signs" ne sert qu’à reprendre doucement ses esprits après cette énorme baffe !

Cet album comporte certes les petits défauts fréquents chez un groupe en début de carrière, comme une production qui, sans être mauvaise, peut être inadaptée, mais l’énergie et l’envie sont bien là, et ils permettent à "Keeper Of The Seven Keys" d’être un album de référence et de préparer le terrain pour "Keeper Of The Seven Keys, Part II". A posséder absolument !!


Plus d'information sur https://www.facebook.com/helloweenofficial





LISTE DES PISTES:
01. Initiation - 01:21
02. I’m Alive - 03:23
03. A Little Time - 03:59
04. Twillight Of The Gods - 04:29
05. A Tale That Wasn’t Right - 04:42
06. Future World - 04:02
07. Halloween - 13:18
08. Follow The Signs - 01:46

FORMATION:
Ingo Schwichtenberg: Batterie
Kai Hansen: Guitares
Markus Grosskopf: Basse
Michael Kiske: Chant
Michael Weikath: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.7/5 (6 avis)
STAFF:
4.2/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HELLOWEEN : Nouvelle lyric video
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2018 - Courtrai- Jour 3 - 12 Aout 2018
La troisième et dernière journée de l'Alcatraz et l'apothéose du festival avec en vedette un bon jus de citrouilles.
DERNIERE INTERVIEW
HELLOWEEN (20 AVRIL 2015)
Même si les Allemands d'Helloween sont des fumeurs invétérés, "My God Given Right", le 15e album de la discographie, témoigne de la bonne santé du groupe !
 
AUTRES CHRONIQUES
HELFARHT: Wiedergang (2008)
BLACK METAL -
PEARL JAM : Ten (1991)
GRUNGE - Oeuvre la plus grunge de Pearl Jam, "Ten" marque les débuts d'un groupe promis à un bel avenir.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HELLOWEEN
HELLOWEEN_Helloween-
Helloween. (2021)
5/5
3.8/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_My-God-given-Right
My God-given Right (2015)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Straight-Out-Of-Hell
Straight Out Of Hell (2013)
4/5
3.5/5
REPLICA / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Unarmed--Best-Of-25th-Anniversary
Unarmed - Best Of 25th Anniversary (2010)
1/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / AUTRES
HELLOWEEN_7-Sinners
7 Sinners (2010)
4/5
4.1/5
SONY BMG / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022