ARTISTE:

LE GRAND GUIGNOL

(LUXEMBOURG)
TITRE:

THE GREAT MADDENING

(2008)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Avant-gardiste, Concept-album, Expérimental, Musique Classique, Sombre, Symphonique, Théatral
""
REDDUST (19.08.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"The Great Maddening", paru sur le propre label du groupe (Maddening Media), est le second disque du groupe Vindsvat qui, pour l'occasion, a définitivement changé son nom en Le Grand Guignol. Le Grand Guignol comme "symbole de liberté, de naturalisme, d'art, de débauche et de spectacle" selon Philip, son chanteur. Le groupe luxembourgeois, refusant tout encloisonnement dans une catégorie musicale en particulier, qualifie sa musique de métal grotesque. Et, à l'écoute de cet opus, cette volonté affichée peut largement se comprendre tant la musique du Grand Guignol semble bien singulière. Voilà une nouvelle et véritable bouffée d'air pur dans le monde du métal.

Métal grotesque sans doute, métal théâtral assurément, où chaque titre est un acte composé de plusieurs scènes. Voici une musique dont la nature intrinsèque est le spectacle. Après un titre introductif "Cirqvs L", invitation à entrer et à prendre place dans le cirque guignolesque, c'est parti pour plus de 50 minutes d'étonnement et d'émerveillement musical. A la différence générale des autres groupes s'adonnant au métal symphonique et à l'opéra métal, chez le Grand Guignol c'est le métal qui accompagne les orchestrations et non pas l'inverse.

Difficile de décrire le métal grotesque, sinon comme un mélange subtil de toutes sortes de musique : le métal en général, le black métal en particulier, le classique naturellement et substantiellement, le médiéval occasionnellement. Même chose au niveau des ambiances : musique enjouée avec parfois une invitation à la danse comme la valse et la polka (dans ce dernier cas, c'est très très court, faut bien écouter). Musique feutrée et/ou plus énervée avec de gros riffs de guitares et quelques blasts de batterie, mais jamais de musique ténébreuse. Tout s'entremêle avec bonheur pour le plus grand plaisir de l'auditeur. Au niveau du chant c'est la même variété avec une alternance entre chant clair et chant le plus souvent guttural, typiquement black metal, chant énervé et chant plus doux. Le chanteur se fait aussi parfois comédien comme pour souligner le côté théâtral déjà évident de la musique.

"The Great Maddening" ou comment magnifier le métal. Si vous êtes quelque peu ouverts d'esprit, légèrement curieux ou avides d'originalité, cette musique s'avèrera certainement une majestueuse révélation. Un grand bravo messieurs les artistes ! En attendant avec impatience la prochaine représentation qui, aux dires du groupe, risque fort d'être conceptuelle.


Plus d'information sur http://www.legrandguignol.com



GROUPES PROCHES:
DIMMU BORGIR, CLEAVER

LISTE DES PISTES:
01. Cirqvs L - 1:49
02. Degenesis - Amor And Seuche - 8:56
03. Dimension Canvas - 5:34
04. Mens Insana In Corpore Insano - 7:22
05. Madness And Her Thousand Young - 6:51
06. The Healing Process - 5:27
07. Finins Coronat Opus - 7:22
08. I Who Brought Forth Myself - 2:41
09. Alsuntia - 2:15
10. Lucilinburhuc - 4:51
11. In Beyond Or Through - 1:50

FORMATION:
Ingo Mertan: Basse
Michel Spithoven: Batterie
Patrick Damiani: Guitares / Basse
Philip Breuer: Chant
Yves Blaschette: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
FATES WARNING: No Exit (1987)
METAL PROGRESSIF -
DAVID LEE ROTH: A Little Ain't Enough (1991)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020