ARTISTE:

LACRIMAS PROFUNDERE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

SONGS FOR THE LAST VIEW

(2008)
LABEL:

NAPALM RECORDS

GENRE:

METAL GOTHIQUE

TAGS:
Chant grave, Mélancolique
""
NOISE (29.08.2008)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Songs from the last view" est le 8ème album des Allemands de "Lacrimas Profundere", ces derniers suivant un rythme régulier depuis quelques années en sortant un album tout les deux ans. Il faut rappeler rapidement que Lacrimas a commencé sa carrière au milieu des années 90 en proposant une musique doom death, proche du Anathema des débuts, avant de se tourner depuis "Ave End" (2004) vers un rock gothique avec quelques touches métalliques dans la lignée de HIM ou de 69 Eyes. Mais pour le moment le groupe n’a guère encore réussi à se faire un nom au delà d’un cercle d’initiés, perdant même ses fans de la première heure. Un handicap supplémentaire venant du départ récent du chanteur Christopher Schmid, frère du leader et guitariste du groupe, aurait pu paraître délicat à gérer tant sa voix grave s’inscrivait comme la marque de fabrique du groupe. Mais à l’écoute de cette livraison, il est difficile de se rendre compte d’un quelconque changement tant son remplaçant, Rob Vitacca, sonne comme un clone parfait de son prédécesseur.

Ce nouvel album s’inscrit ainsi dans la droite lignée de "Filthy notes" et confirme la volonté de Schmid et Berger, les deux guitaristes, de poursuivre la voie engagée en proposant des mélodies assez commerciales et en recherchant souvent le tube rock gothique immédiat. Le résultat est relativement bon même si cette volonté nuit un peu au groupe en le rapprochant dangereusement de ce que fait HIM, à savoir une pop gothique sans âme et un peu fade. Heureusement une certaine personnalité est conservée en proposant encore plusieurs titres d’excellente facture qui devraient ravir les amateurs de rock métal gothique...

Avec tout d’abord le titre d’ouverture, "A Pearl", certes très classique mais d’une efficacité redoutable grâce notamment à ce timbre de voix si grave qui fait tout le charme de la chanson ainsi qu'un refrain très bien amené. Il faut aussi citer le très bon "And god’s ocean", qui a tout pour devenir un classique du genre. La chanson, aux allures de ballade, est d’une rare beauté glacée, comme si toute la tristesse du monde envahissait l’auditeur, gagnant peu à peu en puissance, rappelant en cela le "Sentenced" des derniers albums. On relèvera enfin quelques titres courts et assez énergiques, bien ancrés dans la tradition du rock métal gothique et assez irrésistibles pour les amateurs. "We shouldn’t be here" tout d’abord, avec son refrain entêtant puis aussi "The shadow i once kissed" et ses vocaux féminins, peut-être plus commerciale mais très réussie, évoquant un peu le Type O Negative époque October Rust.

Mais à côté de cela, on trouve donc quelques titres trop faciles, comme "Veins", une courte chanson qui n’apporte pas grand-chose et qui sonne trop rock gothique de série sans inspiration, ou encore "Suicide sun" où l’ombre de HIM est plus forte que jamais, surtout sur un refrain très pop qui gâche l’aspect musical de la chanson.
Il y a enfin des morceaux un peu assis entre les deux, faciles d’écoute et d’accès mais que l’on a tendance à vite oublier, comme s'ils étaient faits pour une consommation rapide ("Dear amy" ou "A dead man" notamment). Le final de l’album avec deux dernières plages de très bonne facture, dans un style plus personnel, comme la superbe ballade "While", démontre cependant que Lacrimas Profundere possède les moyens de faire bien mieux quand il s’en donne la peine.

Ce "Songs from the last view" reste donc un cru valable pour les amateurs du genre, notamment grâce à quelques très bons titres, mais il ne faudra pas glisser à l’avenir dans une veine plus commerciale sous peine d’y laisser une grande partie de son âme, ce qui serait bien dommage vu le potentiel du groupe.


Plus d'information sur http://www.lacrimas.com/



GROUPES PROCHES:
H.I.M., THE 69 EYES, ENTWINE


LISTE DES PISTES:
01. The Last View - 0"57
02. A Pearl - 03"01
03. The Shadow I Once Kissed - 03"23
04. Veins - 02"47
05. We Shouldn't Be Here - 03"33
06. And God's Ocean - 05"38
07. Suicide Sun - 03"54
08. Dear Amy - 03"03
09. A Dead Man - 03"59
10. Sacrificial Lamb - 05"13
11. Lullaby For A Weeping Girl - 03"32
12. While - 05"25

FORMATION:
Korl Fuhrmann: Batterie
Oliver Nikolas Schmid: Guitares
Peter Kafka: Basse
Rob Vitacca: Chant
Tony Berger: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Lacrimas Profundere: Antiadore
 
AUTRES CHRONIQUES
MOTLEY CRUE: Saints Of Los Angeles (2008)
HARD ROCK - Il parait impossible de ne pas succomber à ce "Saint Of Los Angeles", plus on écoute cet album, plus il est difficile de ne pas en devenir accro.
MOTORHEAD: Motörizer (2008)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021