GROUPE/AUTEUR:

SUPERTRAMP

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FAMOUS LAST WORDS (1982)
LABEL:
A&M
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
ABADDON - 03.09.2008 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Famous Last Words, paru en 1982, revêt pour les amateurs de Supertramp une connotation tout à fait particulière : c’est en effet le dernier album du groupe avec Roger Hodgson. On le sait, le succès de Supertramp a été assez tardif, après deux albums distribués confidentiellement, et n’est venu qu’à la parution (fracassante) de Crime Of The Century, qui révélait au monde la qualité du tandem Hodgson (la voix aiguë à la guitare) - Davies (la voix grave au piano). Succès qui ne se démentira pas pendant plusieurs années, avec comme point culminant la sortie de Breakfast In America, trois ans avant l’album qui nous intéresse aujourd’hui.

Le line-up est resté le même depuis Crime Of The Century, et après le retentissement planétaire de Breakfast In America et la tournée triomphale couronnée par la sortie du Live In Paris, les fans attendent énormément de cet album. L’artwork est a posteriori plein de symboles, et rien que le titre laisse présager de la dissociation du groupe. En effet, la pochette montre une allégorie du bûcheron en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Malgré les sombres présages qui pourraient laisser penser que le groupe est sur le laisser-aller proche de la dissolution qui précède l’éclatement d’un combo, le contenu montre le savoir-faire toujours présent du groupe, même si la séparation des genres (Hodgson le mélodiste mélancolique vs. Davies le bluesman) est plus nette que sur les albums précédents.

Nous retrouvons donc sans surprise les éléments qui ont fait le succès du groupe : la rythmique piano impeccable (Put On Your Old Brown Shoes, Waiting So Long), les solos de sax de John Helliwell (dans le gros blues My Kind Of Lady, une resucée bien réussie de Ain’t Nobody But Me), le hit (trop ?) calibré (It’s Raining Again)... Mais, car il y a un mais, la magie présente sur les albums précédents, déjà mise à mal dans Breakfast In America, s’étiole de plus en plus. Ainsi certains titres apparaissent désincarnés : le piano lent de Bonnie prend des airs d’Elton John en petite forme, le refrain de C’est Le Bon paraît assez geignard, les chœurs de Put On Your Old Brown Shoes sont un tantinet artificiels. D’une façon générale, les compositions servies par Rick Davies sont un cran en-dessous de ce que le groupe propose habituellement, bien que toujours soutenues par un swing vocal bien utilisé.

C’est plutôt Roger qui s’en tire le mieux, notamment avec Know Who You Are, un des plus beaux titres mélancoliques du groupe, et la fin decrescendo très atmosphérique de Don’t Leave Me Now, où la musique s’évanouit en laissant échapper des soupirs à l’harmonica comme au début mythique du School qui ouvrait Crime Of The Century.

Ces éclairs de génie ne sauvent pas un Famous Last Words en demi-teinte, dans lequel il apparait clairement que le délicat équilibre qui faisait fonctionner le duo Davies-Hodgson est rompu. Suite à cet album, insatisfait de l’esprit régnant dans le groupe, Roger quittera Supertramp pour commencer avec brio une carrière solo. Le quatuor restant fera paraître trois années plus tard Brother Where You Bound, de facture assez différente, ouvrant la troisième ère dans la carrière de Supertramp.

Plus d'information sur http://www.supertramp.com



GROUPES PROCHES:
ROGER HODGSON, WARZECKA, AGUENAOU, MULTIFUSE, ALAN PARSONS, THE MOVE, STYX, AL STEWART, MOETAR

LISTE DES PISTES:
01. Crazy - 04:32
02. Put On Your Old Brown Shoes - 04:20
03. It's Raining Again - 04:25
04. Bonnie - 05:37
05. Know Who You Are - 04:58
06. My Kind Of Lady - 05:12
07. C'est Le Bon - 05:32
08. Waiting So Long - 06:32
09. Don't Leave Me Now - 06:25


FORMATION:
Bob C. Benberg: Batterie
Dougie Thomson: Basse
John Helliwell: Saxophone
Rick Davies: Chant / Claviers
Roger Hodgson: Chant / Guitares / Claviers


TAGS:
Chant aigu, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
BEHO - 26/05/2020 -
0 0
4/5
Une critique de nouveau négative , et pour moi encore plus infondée que pour celle de Breackfast In America :

Personnellement , je trouve que cet album ressemble beaucoup à son précédent : des morceaux "grand public " ( je n'aime pas trop le terme " commercial" ) et des morceaux nettement plus personnel que chacun appréciera suivant ses goûts .

Certes , le duo Roger / Rick semble s'être transformé en dualité , et l'on a l'impression que chacun a écrit et composé sa musique dans son coin ... néanmoins , l'album nous offre de somptueux morceaux inoubliables et incontournables .
Chacun des deux y va de son propre style et l'album tout entier semble être une joute , un échange verbal des plus haut ....

Néanmoins , cet album ne dénigre pas le style de Supertramp : on y retrouve donc ce qui fait la force de nos 5 (et non pas 2) artistes : la variété des instruments (pianos , guitare , saxo , clarinettes , harmonica etc .. tout y est ) , des morceaux mélancoliques ou euphoriques , parfois clairs ou parfois sombres .. du vrai Supertramp .

Lors du concert à Munich en 1983 - l'album est sorti en 1982 - Roger fera ses adieux aux public avec Supertramp en annonçant son départ du groupe .. une annonce qui planent comme une ombre sur cet album .



Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SUPERTRAMP
DERNIERE ACTUALITE
SUPERTRAMP en tournée
Toutes les actualités sur SUPERTRAMP
DERNIER ARTICLE
COVERTRAMP - SUCY EN BRIE - 16 FEVRIER 2018
Magnifique soirée nostalgique à l’espace Jean Marie Poirier en compagnie de Covertramp qui nous a mis une super… trempe ! Tous les articles sur SUPERTRAMP
NOTES
3.2/5 (6 avis) 2.7/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE BLACK CROWES: The Southern Harmony And Musical Companion (1992)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEEP PURPLE: In Rock (1970)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SUPERTRAMP
SUPERTRAMP_Slow-Motion
Slow Motion (2002)
4/5
2/5
EMI / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Some-Things-Never-Change
Some Things Never Change (1997)
4/5
2/5
EMI / ROCK
SUPERTRAMP_Free-As-A-Bird
Free As A Bird (1987)
2/5
2.5/5
UNIVERSAL / POP
SUPERTRAMP_Brother-Where-You-Bound
Brother Where You Bound (1985)
4/5
3/5
A&M / POP
SUPERTRAMP_Paris
Paris (1980)
5/5
4.3/5
A&M / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020